Moi, Cthulhu GAIMAN184

NEIL GAIMAN

Moi, Cthulhu


Aux éditions DE LA CLEF D’ARGENT

853

Lectures depuis
Le mercredi 7 Decembre 2012

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
moi, cthulhu

sur
Amazone

fleche
fleche

Neil GAIMAN




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Avant BHL et DSK, il y eut HPL.

L’auteur américain Howard Phillips Lovecraft est célèbre par ses romans de fantastique et d’horreur et malgré sa disparition en 1937, il vit toujours grâce à ses personnages issus d’un univers délirant. Cthulhu, Nyarlathotep, Azathoth, Yog-Sothoth ne sont pas des inconnus même auprès de ceux qui ne connaissent qu’approximativement l’œuvre du maître de Providence.

Lovecraft aura inspiré de très nombreux romanciers, qui se nomment August Derleth, Robert E. Howard, Robert Bloch, Fritz Leiber, Clive Barker, Stephen King, John Carpenter, Stuart Gordon et bien d’autres dont Neil Gaiman qui signe ici une nouvelle sur l’origine de Cthulhu.

Neil Gaiman n’avait que vingt-sept ans lorsque ce texte a paru pour la première fois dans la revue Dagon, mais auparavant il avait lu voracement les écrits de Lovecraft, il les avait ingérés et digérés avant de restituer son univers dans la lignée de son prédécesseur et mentor, même s’il a ironisé sur les outrances du style lovacraftien.

Alors les inconditionnels de Lovecraft ne pourront que se réjouir de pouvoir lire cette nouvelle accompagnée d’une introduction présentant Neil Gaiman, et une lettre datant d’avril 1987 parue dans la même revue Dagon. Les autres, qui connaissent peu ou prou Lovecraft, mais désirent aborder l’œuvre avec cette petite mise en bouche. Et ils ne seront pas désarçonnés car grâce aux nombreuses et indispensables notes du traducteur, Patrick Marcel, ils pourront se faire une idée convaincante de l’imaginaire lovecraftien et du talent de Gaiman.

Petit extrait afin de vous mettre l’eau à la bouche et l’esprit en émoi :

Je n'ai jamais connu mes parents. Mon père a été dévoré par ma mère sitôt qu'il l'a eu fécondée et elle, à son tour, a été dévorée par moi, à ma naissance. C'est mon premier souvenir, d'ailleurs. M'extirper de ma mère, avec son goût faisandé encore sur mes tentacules...»

 

Il est bon de préciser que la revue Dagon, emprunte son titre à une œuvre de Lovecraft datant de 1917, de même que la maison d’édition Clef d’argent est également le titre d’une œuvre qui date de 1926.

Et bien évidemment vous en saurez plus en rendant visite aux éditions de La Clef d’argent qui proposent de très nombreuses petites perles, romans, nouvelles, études et essais.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher neil gaiman



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar