La Clique Dorée GABORIAU168

ÉMILE GABORIAU

La Clique Dorée


Aux éditions PASCAL GALODE EDITEURS *

612

Lectures depuis
Le jeudi 28 Juillet 2012

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la clique dorée

sur
Amazone

fleche
fleche

Émile GABORIAU




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Paris, fin des années 1860. Mlle Henriette loge dans une chambre miséreuse d’un immeuble de mauvaise réputation. Le père Ravinet, brocanteur que l’on dit avare et guère honnête, y habite également. C’est lui qui va sauver la jeune femme, qui vient de tenter de se suicider. Il découvre deux lettres accusatrices, qui l’éclairent sur la situation de sa pauvre voisine. D’autant qu’il semble connaître un nom cité dans ces missives de la suicidaire, Maxime de Brévan. Bien que Mlle Henriette ne cache pas ses réticences, Ravinet décide de se montrer protecteur à son égard. Il est vrai que la jeune femme a connu un parcours des plus chaotiques.

Son père est le comte de la Ville-Haudry, qui fut un riche propriétaire en Anjou. Il se maria avec Pauline de Rupert, qui hérita bientôt d’un oncle. Ambitieuse épouse incitant, vite et sournoisement, le comte à quitter son domaine du Val de Loire pour s’installer à Paris. Ils menèrent une vie mondaine animée dans leur hôtel particulier de la rue de Varennes. La comtesse renoua avec Daniel Champcey, bel officier de Marine, qui était le jeune frère de son amour de jeunesse. Bien que sa fille Henriette ne fut en âge, Mme de la Ville-Haudry songeait sérieusement à la marier un jour avec Daniel Champcey. Mais, menant une vie très active dans la bonne société, elle succomba prématurément à une rupture d’anévrisme.

Devenue orpheline, Henriette ne renonce pas à cette idée de mariage voulue par sa mère. Tous deux sont prêts à se marier un jour à venir. Veuf, le comte de la Ville-Haudry se remet assez vite du décès de son épouse. Il est question qu’il se remarie avec une certaine Sarah Brandon. Si Daniel connaît peu les mondanités parisiennes, il se renseigne auprès de son ami Maxime de Brévan. Ce dernier lui révèle que c’est une fieffée intrigante. “Miss Sarah Brandon est bien une des ces aventurières cosmopolites comme les cinq parties du monde nous en envoient depuis les progrès de la vapeur… Ni plus ni moins que les autres, elle est venue tendre à Paris son piège à imbéciles et à pièces de cent sous. Mais elle est d’une pâte plus fine et plus souple que les autres.”

En effet, Sarah n’a-t-elle pas ruiné le jeune et riche Charles de Kergrist, dupé la Société d’Escompte mutuel et son comptable Malgat, par exemple. Entourée de mistress Brian et de sir Thomas Elgin, habitant avec elle rue du Cirque, Sarah est une adversaire fort redoutable qui ne peut que contrarier les projets maritaux de Daniel et Henriette. Pourtant, le comte reste certain de la probité de sa future épouse, et cherche à convaincre Daniel. Guère de parade pour Maxime et Daniel, car le cossu mariage du comte est finalement célébré à l’église de Sainte-Clotilde. Tandis que la nouvelle comtesse Sarah se pavane, Henriette est traitée plus que mal chez son père. Si Daniel espère encore renverser la situation, il risque bien d’être prochainement confronté à la Justice pour répondre d’un crime…

Il semble parfaitement inutile de vanter les mérites d’un roman d’Émile Gaboriau. C’est un portrait remarquable de l’aristocratie mondaine parisienne de l’époque qu’il nous présente en détail. Le mystère plane autour de tous ces personnages, dont la psychologie et les actes sont finement décrits. L’auteur met en avant le cynisme de ces supposés puissants, leurs manipulations et leur noirceur. Selon le principe du roman-feuilleton, péripéties et rebondissements abondent à chaque chapitre. Rien n’est plus entraînant pour les lecteurs, la découverte progressive de la cause des malheurs d’Henriette et Daniel. Le récit est en permanence captivant sur plus de cinq cent pages. Il faut l’avouer, c’est un pur bonheur de lecture.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
Émile gaboriau



Le Diable De La Bastille

Le Petit Vieux Des Batignolles

livrenpoche
Chercher Émile gaboriau



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

0.99 euros au format Kindle
4.47 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar