Les Frigos Ont Horreur Du Vide FUGLER131

ELISE FUGLER

Les Frigos Ont Horreur Du Vide


Aux éditions BALEINE


Visitez leur site

938

Lectures depuis
Le dimanche 29 Juillet 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
les frigos ont horreur du vide

sur
Amazone

fleche
fleche

Elise FUGLER




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Extravagant, insolite, étonnant, saugrenu, ainsi pourrait être qualifié le premier roman d’Elise Fugler, nouvelle venue au monde du Polar. Mais plongeons nous dans cet univers où le délire côtoie l’indolence d’une enquête, menée par une jeune fille dont la principale occupation est de mener à bien une thèse sur Ladislav Klima (philosophe inconnu au bataillon, de toute façon notre propos n’est point d’établir une apologie de cet homme sûrement remarquable mais qui n’est présent dans cette histoire que comme bouche-trou, ce qui ne veut pas insinuer pour autant que c’est un Don Juan).

Donc notre héroïne qui se prénomme Alice, comme celle du Pays des Merveilles (pas étonnant donc qu’elle prenne comme référence en prologue la fable du lapin qui prépare une thèse et attire dans son gîte un loup, une hyène… mais nous débordons du sujet), notre héroïne donc se promène dans le cimetière du Père Lachaise, histoire de se changer les idées. Voulant séparer deux gamins qui se chamaillent, elle hérite d’un doigt. En chair et en os.

Comme elle est un peu naïve, elle le confie au commissariat. C’est la première pièce d’un puzzle macabre puisque peu après elle découvre au Lavomatic, dans la machine qui doit sensément laver son linge, un talon. Et comme s’est instauré un malentendu entre sa concierge et elle, ne voilà t-il pas qu’une dame lui demande de retrouver son mari.

D’accord, comme de toute façon elle se barbe à trouver des idées pour rédiger sa thèse, le dérivatif est tout trouvé. L’enquête ne se déroule pas exactement comme dans le manuel de poche du parfait petit détective privé. Non seulement elle se retrouve au lit avec le soi-disant mari cavaleur, mais de plus elle reçoit (et pourtant ce n’est pas Noël) dans un emballage un pénis, qui de toute façon ne peut plus servir à grand-chose, puis d’un cadavre qui a élu domicile dans son réfrigérateur.

Quand je vous disais qu’il s’agissait d’une histoire peu banale, vous hésitiez à me croire. Et bien lisez donc ce roman complètement dément, loufoque, et qui pourtant se raccroche aux branches de la bonne conscience, par des citations de Nietzche, de Marilyn Monroe, ou se réfère à Tintin. Comme références tout de même, on pourrait trouver pire, non ? Un premier roman prometteur et j’attends avec une certaine impatience les petits frères que voudra bien nous offrir Elise Fugler, car il ne saurait être question qu’elle reste en aussi bon chemin.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher elise fugler



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar