La Seine Est Pleine De Revolvers FERRIERE6

JEAN-PIERRE FERRIERE

La Seine Est Pleine De Revolvers


Aux éditions NOIR DELIRE


Visitez leur site

1473

Lectures depuis
Le dimanche 2 Juin 2003

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la seine est pleine de revolvers

sur
Amazone
fleche

Jean-pierre FERRIERE




Une lecture de
L A

L A
Le quatrième de couverture nous annonce :
« Des amies d’enfance, Marion et Fanny décident de supprimer leurs maris respectifs, chacune pour des raisons différentes. La machination se met en place »
Bien sur le lecteur assidu de romans policiers ou le spectateur d’œuvres cinématographiques relevant du même genre, ne peut que penser à l’Inconnu . Que celui-ci se détrompe ! Cette histoire n’a aucun rapport avec le chef d’œuvre de H et la machination pour en être mortelle n’en est pas moins désopilante !
C’est dans avec ardeur et détermination que les deux héroïnes se libèrent de leurs maris respectifs en les faisant passer de vie à trépas… et c’est avec la même bonne humeur que les personnages secondaires sont eux aussi expédiés, par l’auteur, dans l’autre monde.
La Seine est pleine de revolvers est un roman qui se lit avec jubilation et dont le dénouement, ultime rebondissement de cette histoire qui n’en manque, déborde d’humour cruel et est à la hauteur de cette intrigue.
Comment ne pas partager l’opinion du dynamique critique de romans policiers René Berano:
« C’est un roman “à l’ancienne”, mais sans rien de péjoratif, au contraire, un peu comme les vrais boulangers qui savent faire du bon pain “à l’ancienne”, un pain qui a du goût, de la saveur, un parfum et que l’on déguste avec émotion. »



Une autre lecture du

La Seine Est Pleine De Revolvers

de
JEAN-CLAUDE RENOUX

JEAN-CLAUDE RENOUX
Jean-Pierre Ferrière possède une maîtrise certaine dans l'art de développer les intrigues, une maîtrise qui repose en grande partie sur une grande habileté à faire se succèder portraits et tranches de vie qui sonnent vrai. Ajoutez à cela l'utilisation consommée du rebondissment à bon escient, et vous aurez un polar de facture assez classique mais qui se lit avec beaucoup de plaisir.






Une autre lecture du

La Seine Est Pleine De Revolvers

de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

 

Deux couples d’amis parisiens se sont retrouvés depuis cinq ans : la blonde Marion et son mari Vincent, publicitaire ; la brune Fanny et son époux Édouard, agent immobilier. Ils passent souvent leurs week-ends ensemble aux Embruns, la propriété normande de Vincent. Ce dernier élabore avec Édouard la création de leur propre agence de communication. Marion et son amie, lassées par leurs conjoints, envisagent de les supprimer. C’est surtout une idée de Marion, dont le mari est un séducteur. Fanny n’a pas encore grand-chose à reprocher à Édouard. Mais un accident provoquant la mort du demi-frère adoré de Fanny, puis le suicide de la petite-amie de celui-ci, finit par décider la jeune femme.

Le père de Vincent vient de mourir. S’il existe un legs destiné à Constance, autrefois maîtresse du défunt, l’héritage sera malgré tout important. Marion suit le plan établi. Elle abat Édouard, simulant un suicide. Un dossier vite classé par le policier Alvarez, car Marion a bien préparé les indices. Le détective expérimenté chargé de retrouver Constance prend contact avec elle. Celle-ci vit à Cannes avec sa sœur Julia. Peu après l’annonce du legs, Constance décède, heureuse que son ancien amant ait pensé à elle. Joueuse habituée aux petites entourloupes, Julia tait la mort de sa sœur pour se substituer à la défunte.

Marion doit maintenant éliminer son mari. C’est dans la propriété des Embruns qu’il est censé s’être suicidé, par désespoir amoureux. Là encore, Marion a semé des indices – laissant penser qu’Édouard et Vincent étaient plus qu’intimes. Un des gendarmes locaux et le policier Alvarez sont amis, et confrontent leurs doutes. Si tout semble assez clair, un jeune collaborateur de Vincent apporte au policier un témoignage capital. Et Fanny commence à se dire que son amie a surtout pensé à elle-même, et à l’héritage du père de Vincent. Quant à Julia, elle imite plutôt bien sa sœur, mais Marion s‘interroge. Le jeu de massacre n’est probablement pas terminé…

Excellente initiative des éditions Noir Délire que de rééditer ce roman, dont la diffusion en 2003 fut sans doute limitée. “On ne peut nier à Jean-Pierre Ferrière un talent certain pour camper des personnages et mettre en scène des situations particulièrement bien ficelées…” a écrit Michèle Witta, de la BILIPO, au sujet de ce roman. Il est vrai que l’on retrouve avec grand plaisir toute la virtuosité de cet auteur dans ce chassé-croisé criminel, ainsi que sa tonalité enjouée, amusée. Rien de vraiment sombre, ni de tragique, mais un vrai suspense où s’entrecroisent les parcours des héroïnes de cette histoire. Absolument savoureux !

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
jean-pierre ferriere



Cinemaniaques

Dérapages

Des Relations De Plage

Haine, Ma Soeur Haine...

La Mort Qu'on Voit Danser

Le Passage Du Gay

Les Tenebreuses

Ma Mort Aura Ton Visage

Meurtres En Bonus

Mourir En Beauté

Retour En Noir

Rictus

Service De Nuit

Vénéneuses

livrenpoche
Chercher jean-pierre ferriere



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest