Sarko Et Vanzetti DOUNOVETZ202

SERGUEI DOUNOVETZ

Sarko Et Vanzetti


Aux éditions BALEINE


Visitez leur site

1514

Lectures depuis
Le dimanche 10 Mai 2010

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
sarko et vanzetti

sur
Amazone
fleche

Serguei DOUNOVETZ




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Le Poulpe N° 267

 

La crise ne touche pas uniquement les équipementiers automobiles, la métallurgie ou le textile. Même La Sarkophage, usine spécialisée dans la fabrication de composants pour armes lourdes va devoir délocaliser, mettant à la rue trois cents ouvriers. C’est la colère et depuis deux mois les bleus de chauffe sont en grève. Pas les cols blancs car ceux-ci ne se sentent pas concernés. Ce qui attise l’animosité entre ces deux charnières ouvrières d’une fabrique dont l’avenir semblait toutefois assuré, tant de pays dans le monde ayant besoin d’armes pour se défendre ou attaquer leur voisin, se référant à des idéologies parfois vaseuses ou à des invectives religieuses. Dans ce contexte de rancœur un syndicaliste est accusé d’avoir pillé le coffre-fort de l’entreprise et d’avoir égorgé un vigile chargé de la protection rapprochée des patrons et cadres de la fabrique et d’empêcher les dégradations bien compréhensibles suite à des mouvements de colère justifiés. Gabriel Lecouvreur, alias Le Poulpe découvre cette histoire dans un entrefilet dans le Monde Libertaire, fournit sous le manteau par Vlad, le serveur du restaurant Au pied de porc de la Sainte-Scolasse. Le Poulpe ne peut que s’émouvoir à la lecture de l’article, d’autant qu’un ancien camarade, Bartolomeo Vanzetti est inculpé d’homicide sur vigile dans l’exercice de ses fonctions. Grâce à Pedro, vieil anarchiste imprimeur, il obtient des papiers d’identité sous le nom de Georges Marché, journaliste à Liberté Hebdo et prend illico la direction d’Isbergues, haut-lieu du drame qui est en train de se jouer. Si Vanzetti est emprisonné à Béthune, c’est à cause du témoignage de Félix Lache, le directeur de l’usine. Lui seul l’aurait vaguement vu et Vanzetti ne peut et surtout ne veut pas donner d’alibi car au moment ou il était sensé trucider le vigile, il galopait sur le dos d’une jeune pouliche sans que sa femme soit au courant. Il suffit de peu de choses, l’honneur, pour qu’un présumé coupable soit innocenté. Mais devant les grille de Sarko, ça chauffe, les ouvriers promis au chômage réclament une prime de départ de 30 000 €, indemnité fortement contestée par le patronat, et Félix Lache qui est également le porte-parole du PMU, Parti des Minables Unifiés. Gabriel Lecouvreur va être aidé dans sa recherche de la vérité par un Kabyle laïc, Redouane, au comportement parfois à double sens, et la jolie serveuse qui a batifolé avec Vanzetti, non sans goûter également aux joies de la bastonnade octroyée par des sbires à la solde de Lache.

Dans un contexte de crise sociale, et Serguei Dounovetz n’a pas besoin de puiser beaucoup dans son imagination pour décrire ce genre d’événement, nous retrouvons avec plaisir Le Poulpe en redresseur de torts, en Robin des Bois, en défenseur du pauvre face aux nantis. Sans pour autant perdre sa gouaille provocatrice. N’affirme-t-il pas devant les grévistes médusés que la délocalisation en Chine communiste est peut-être moins pire que vers la Tunisie. Mais fait également la morale à Redouane qui se justifie des petits braquages dont ils rendent coupables lui et ses copains d’HLM par un mal être inhérent à la société actuelle. « Tu es né ici, dans l’hexagone, dans une jolie maternité, tout comme moi, avec les mêmes droits, la Sécu, les avantages sociaux gagnés par nos aînés. Des avantages obtenus pour certains au prix de leur vie, et qu’un petit homme armé de sa seule suffisance, talonnettes comprises sinon nous tomberions encore plus bas, est en train de nous torpiller le temps de son misérable quinquennat. Parce que bien sûr, il ne repassera pas deux fois, c’est impossible, ce serait tragique ». Pétri de bon sens, le Poulpe !

Serguei Dounovetz nous réserve de bonnes surprises finales tout en respectant scrupuleusement la Bible du Poulpe. Outre ses démêlés avec Chéryl qui va goûter ailleurs si l’herbe est meilleure, Gabriel Lecouvreur s’adonne à sa passion en ingurgitant moult bières nordistes, en lisant dans le train des ouvrages comme Haine comme Normal d’Alain Dubrieu, trouve sur ses brisées le reptile Vergeat des RG, et s’inquiète de son Polikarpov, se posant la question cruciale s’il pourra décoller un jour. Un bon cru pour un Poulpe pas encore emberlificoté dans les tentacules de la dépression.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/


Une autre lecture du

Sarko Et Vanzetti

de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Si Gabriel Lecouvreur possède une conscience sociale affûtée, c’est en grande partie à l’anarcho-syndicaliste Vanzetti qu’il le doit. Le Poulpe apprend que celui-ci vient d’être arrêté pour le meurtre d’un vigile. La victime a été retrouvée égorgée dans le bureau du patron de la SARKOPHAGE, où des documents importants ont été dérobés. Cette usine d’armement est en grève depuis environ deux mois. Elle va être délocalisée à l’autre bout du monde. Les ouvriers exigent une indemnité de 30000 Euros pour tous. Le conflit s’enlise, les CRS surveillent, la direction ne cède rien. Le patron n’est autre que Félix Lache, porte-parole du parti politique majoritaire, le PMU. C’est son témoignage accusateur contre Vanzetti, qui a conduit le bouillant militant en prison. Certes, Vanzetti a bien un alibi, mais il ne veut compromettre personne. Alors que le policier Vergeat rôde autour de l’usine, Le Poulpe doit absolument disculper son vieil ami Vanzetti.

Se faisant passer pour un journaliste, Gabriel rencontre les grévistes. Une poignée d’entre eux, conscients de jouer leur survie, font figure d’irréductibles. “Le seule chose que je sais, c’est que ces mecs vont récupérer mon job et qu’après j’aurai plus qu’à crever la gueule ouverte” conclut l’un d’eux. Gabriel ne doute pas que l’accusation contre Vanzetti vise à briser leur unité. Il sympathise avec Redouane, jeune Kabyle laïc et philosophe, qui ne dédaigne pas les trafics habituels de sa cité Jean Ferrat. Gabriel se rapproche aussi de l’alibi de Vanzetti, la serveuse Paquita, 19 ans. Quand Le Poulpe est violemment agressé par trois costauds au service de Félix Lache, Redouane intervient pour l’aider. Et c’est la belle Paquita qui joue à l’infirmière câline avec Gabriel. Par la force des choses, Le Poulpe va rester fidèle à sa coiffeuse blonde et rose, Chéryl. De son côté, en son absence, celle-ci ne se prive pas d’expériences sexuelles originales.

Par l’intermédiaire de Redouane, Gabriel obtient le témoignage d’un Tchétchène sans papier qui dit avoir assisté au meurtre du vigile. L’exécuteur serait le boss d’un gang très actif dans le secteur. À l’usine, le climat tendu sent l’insurrection. Les ouvriers ont pris le patron en otage. Gabriel négocie un tête-à-tête avec lui. “Le tocard en costard, qui se trouvait à quelques mètres de ses tentacules, avait tenté la veille de le faire disparaître de la surface de la terre à coup de manches de pioches maniés par trois nervis maladroits. Sa première réaction, fort naturelle, aurait été de lui rendre la pareille, jusqu’à ce que mort s’ensuive…” Le Poulpe se contente d’un geste plus mesuré. Son ami Pedro lui ayant fourni un flingue, Gabriel essaie avec l’ami Redouane de démêler les embrouilles du clan tchétchène. Dans cette affaire, le Kabyle défend son propre intérêt. Même si Le Poulpe parvient à faire pression sur Félix Lache, il ne serait pas contre un feu d’artifice final…

Il est évident que Serguei Dounovetz fait partie des auteurs qui partagent les valeurs de Gabriel Lecouvreur, dans l’esprit poulpesque. Être témoin des réalités sociopolitiques de notre époque, être acteur en tentant d’apporter des amorces de solutions, c’est bien le rôle du Poulpe. “Avec leur répression tous azimuts, leur racket généralisé sur les points, les radars, l’alcool au volant, sans parler des clopes, c’est un véritable carnage social qui a été mis en place. Ces cons de moralistes aux relents maurassiens, de vertueux quand ça les arrange, sous prétexte de sauver la Sécu, sont en train chaque jour de mettre un peu plus le pays à genoux” estime-t-il. Son point de vue sur les mauvais prétextes qui expliqueraient une impossible intégration maghrébine est aussi plutôt juste. De Vergeat au Polikarpov, tous les éléments de son univers sont réunis ici. La bière coule à flot, au fil de cette aventure. Soulignons en particulier, la maladresse de Gabriel dans sa relation avec Chéryl, souriantes parenthèses. Les péripéties agitées abondent dans cet excellent épisode.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Sarko Et Vanzetti

de
L A

L A

Et voici une nouvelle aventure du Poulpe, l’enquêteur libertaire.

Une vieille connaissance du Poulpe, un anarcho-syndicaliste, est jeté en prison : il aurait égorgé un des vigiles de son entreprise, aujourd’hui sous le coup d’une délocalisation et donc d’une occupation musclée.
Ajoutons, pour compléter le tableau, que l’entreprise se nomme Sarkophage mais que le suffixe « phage » a disparu du fronton de l’usine. Ajoutons enfin que le patron de la Sarko est le porte-parole d’un parti au nom évocateur de PMU.

Avec ces quelques éléments à l’esprit, il est devient évidant que Serguei Dounovetz nous convie à une réflexion sur la France de 2007-2012, sur l’état de la société, des tensions sociales qui s’aggravent…
Mais loin d’un essai sociologique, il se contente de déployer ses talents de conteur, que charpente une ironie froide, pour nous conduire au cœur des désespoirs et des luttes, avec le sourire de celui qui sait que rien n’est éternel, que tout est possible, même le meilleur.

Autres titres de
serguei dounovetz



Born Toulouse Forever

Fleur De Bagne

La Vie Est Une Immense Cafétéria

Le Rap De La Butte-aux-cailles

Odyssé Odessa

Spirit 59

Tue Chien

Tue-chien

Un Ange Sans Elle

Vipères Au Train

livrenpoche
Chercher serguei dounovetz



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest