Le Médecin De L'aiguillon-sur-mer DENIS196

CHRISTIAN DENIS

Le Médecin De L'aiguillon-sur-mer


Aux éditions E.C.D.

1065

Lectures depuis
Le dimanche 14 Decembre 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le médecin de l'aiguillon-sur-mer

sur
Amazone
fleche

Christian DENIS




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Juin 1939. Originaires de Dresde, Sarah Löwenstein, 28 ans, et son fils Ernst, 9 ans, ont fui l’Allemagne nazie. Juif, le père de la jeune femme a été envoyé en déportation. Sarah et Ernst se réfugient dans la région de l’Aiguillon-sur-Mer. Ils trouvent à se loger chez la brave Mme Merrien. Le début de leur séjour se passe dans une ambiance de vacances. Sarah et Ernst vont à la plage, ou visitent la région à vélo. Sarah sympathise avec des amies germanophones, filles d’un militaire français. Selon celui-ci, au sujet des menaces de guerre, l’organisation stratégique d’Hitler n’est que mascarade et esbroufe. Le régime de ce pantin va s’effondrer comme une mise en scène grotesque. Grâce à la ligne Maginot et au général Gamelin, la France est à l’abri d’un grave conflit.

Au bal du 14 juillet, Sarah fait la connaissance d’un pêcheur, André Char, et de son matelot. Mme Merrien n’ignore pas la mauvaise réputation de ces hommes alcooliques et violents. Sarah s’enivre avec eux, et devient la maîtresse de Char. En son absence, Mme Merrien s’occupe du petit Ernst. Sarah prend l’habitude d’accompagner les deux pêcheurs lors des sorties en mer. Tous trois abusent de l’alcool, facilitant les relations sexuelles. Un jour, un sérieux incident se produit. Sarah est victime d’un coma éthylique à bord. Les deux pêcheurs ne mesurent que trop tard la situation, et se débarrassent du corps de la jeune femme. Découverte vivante, Sarah est hospitalisée à Luçon. Elle succombe de septicémie quelques jours plus tard. En ce début septembre, André Char et son acolyte sont mobilisés comme les autres. Aucune vraie enquête n’est menée sur l’affaire.

Sous la protection de Mme Merrien et des amis de Sarah, le petit israélite Ernst est scolarisé tandis qu’on francise son nom. À l’issue de la guerre, il rentre en Allemagne. Bien des années plus tard, devenu adulte, Ernst revient à l’Aiguillon-sur-Mer. Il retrouve le Dr Dutilleux, qui tenta de sauver sa mère. Bien accueilli par la famille du médecin, ainsi que par le colonel Motais qui l’aida jadis, Ernst cherche à vérifier les circonstances de la mort de Sarah…

Ce court roman s’inspire d’un faits divers qui se produisit réellement dans cette région. Un de ces crimes inexpliqués auxquels on n’a guère donné suite, chacun préférant oublier, le temps faisant son œuvre. Sans doute, dans de nombreux endroits, les plus âgés se souviennent-ils de cas similaires, jamais éclaircis. Ici, l’enfant de la victime étant sauf malgré la guerre, l’affaire était raisonnablement close. Sans effets inutiles, Christian Denis retrace le contexte local et historique. Il développe surtout une véritable intrigue. Comme toujours chez ce narrateur émérite, la vivacité entraînante du récit le rend captivant. C’est vraiment très agréable à lire.

Contact E.C.D : 06.79.45.04.43

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher christian denis



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest