Assourdissants Silences DELAURE109

ANDRE DELAURE

Assourdissants Silences


Aux éditions CALMANN-LEVY SUSPENSE


Visitez leur site

318

Lectures depuis
Le mardi 13 Janvier 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
assourdissants silences

sur
Amazone

fleche
fleche

André DELAURE




Une lecture de
ERIC GROSS

ERIC GROSS
Georges Dupuy déjeune dans une pizzéria de la région bordelaise avec sa femme Margot. A une table voisine sont assis Bernard Maresquier, sa compagne Sandra Péreira et la fille de cette dernière. Rien d’inhabituel en apparence. Et pourtant, assez étrangement Georges Dupuy commence à s’agiter. Puis, ne pouvant plus contenir sa colère, il se lève et s’en prend violemment à Bernard Maresquier, qui finit par quitter les lieux. En effet, il ne comprend pas pourquoi on a pu relâcher l’homme qui a enlevé, séquestré, violé, torturé et assassiné sa petite fille. En 1974, l’affaire Maresquier avait fait beaucoup de bruit et l’assassin avait été condamné à perpétuité. Au cours du procès, Georges Dupuy avait juré d’égorger le criminel si jamais il était libéré par anticipation. Or, après avoir passé vingt-trois ans en prison, Bernard Maresquier vient de bénéficier d’une remise en liberté conditionnelle.
Dès lors, le seul but de Georges Dupuy est de retrouver son ennemi juré et d’assouvir sa vengeance. De son côté Sandra Péreira commence à prendre ses distances avec son partenaire car elle veut protéger sa fille Karen qui n’a que huit ans. Après avoir fait quelques recherches sur l’homme avec lequel elle vit, elle décide de mettre fin à leur relation et de lui interdire l’accès à son appartement. Bernard Maresquier, quant à lui, cherche à reconquérir Sandra. Le résultat est un mouvement incessant de gens qui se croisent, se poursuivent et s’évitent.
L’oxymore qui constitue le titre du roman renvoie directement à tous les personnages, sans exception. En effet, les « assourdissants silences » représentent toutes les pensées inavouables qui hantent les différents protagonistes. S’ils décident de ne pas parler, de ne pas se confier, c’est parce qu’ils craignent la réaction de leurs interlocuteurs ou parce qu’ils ont peur de compromettre leurs projets. Or, plus ils tentent de réprimer leurs pensées, plus ces dernières reviennent les tourmenter.
De façon très naturelle le lecteur est également invité à se livrer à une réflexion sur des sujets tels que l’homme et son exigence de justice, la justice et sa capacité à sanctionner efficacement ou encore l’octroi d’une seconde chance et le risque de récidive.
 

livrenpoche
Chercher andré delauré



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

0.99 euros au format Kindle
4.47 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar