Histoires Vraies En Bretagne CHAMOUTON211

CHLOE CHAMOUTON

Histoires Vraies En Bretagne


Aux éditions PAPILLON ROUGE


Visitez leur site

506

Lectures depuis
Le mercredi 6 Juillet 2012

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
histoires vraies en bretagne

sur
Amazone

fleche
fleche

Chloé CHAMOUTON




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Située à l’extrême pointe ouest de la France, du continent européen même, comme attirée par l’appel du large, la Bretagne est terre de contrastes. Elle a fournit de nombreux marins célèbres, qui rêvaient de grands espaces et de liberté. Mais en même temps elle a nourri en son sein des hommes amoureux de leur terre d’origine, voulant la préserver de toute invasion physique ou morale, élevant les us et coutumes en une sorte de sacerdoce. Certains sont passés à la postérité, d’autres restent méconnus. Evidemment, il n’y eu pas que des saints en son giron, mais beaucoup ont contribué à sa prospérité financière, culturelle, spirituelle. Débarrassons-nous en premier des brebis galeuses pour mieux apprécier ensuite ceux qui portèrent haut l’hermine de par le monde ou simplement dans leur village.

Et en premier lieu honneur aux femmes, ou plutôt à une femme, non point par courtoisie, mais parce qu’il vaut mieux s’éloigner de son haleine parait-il. Hélène Jégado est considérée comme la plus grande « sérial killeuse » de France et peut-être du monde, avec à son actif plus d’une trentaine d’homicides par empoisonnement.

Puisque j’ai débuté cette chronique par une femme, pourquoi ne pas continuer par une femme qui se fit passer pour un homme. Je n’oserai point écrire que ce fut un fabuleux destin que celui de Julienne Le Paistour, née le 2 aout 1720 à Cancale. Tout irait bien dans le meilleur du monde si la mère de Julienne n’était pas décédée à l’âge de vingt-six ans. Et son père, capitaine d’un vaisseau marchand a l’idée funeste de se remarier chez lui alors qu’il aurait pu choisir un autre port. Entre la marâtre (signification ancienne de belle-mère) et la jeune Julienne, les relations sont plus que tendues. Ne supportant plus les tensions et sévices, elle devient rebelle, insoumise, emprunte les vêtements de son frère aîné et part sur les chemins déguisée en homme, se faisant appeler Henri. Elle débarque à Lyon quelques années plus tard, devenant Monsieur de Lyon, l’appellation officielle du bourreau.

Dans le registre des marins obtus dont le commandement a monté à la tête, Yves-Joseph de Kerguelen, au comportement incompréhensible lors de sa seconde expédition dans les mers australes et dont le nom fut attribué aux fameuses îles, Îles qui furent longtemps dénommées Îles de la Désolation. Un voyage aller et retour dans les années 1770 qui fut un véritable naufrage dans le sens figuré du terme.

Entrons dans la catégorie Faits d’armes, pour deux figures marquantes que n’auraient pas reniées Alexandre Dumas, Paul Saunière et surtout Ernest Capendu qui fut l’un des chantres de la Bretagne révoltée.

Homme épris de liberté, le marquis de la Rouërie l’était sans conteste. Il fut l’un des artisans de la guerre d’indépendance américaine et ami de George Washington. Peut-être cela lui donna-t-il des idées car en rentrant en Bretagne il fonde l’Association bretonne d’obédience contre-révolutionnaire dont le but était le retour à l’autonomie de la Bretagne (la Révolution ayant eu pour effet de bannir les lois et coutumes de la province) ainsi que le retour à la Monarchie. En cela il fut le précurseur de la Chouannerie. Et il mourra deux fois. Comment, je vous laisse le découvrir.

Quelques années plus tard, en 1808 exactement, à Saint-Cast-le-Guildo, station balnéaire du département des Côtes du Nord, plus connu maintenant sous le nom de Côtes d’Armor, Marie-Joseph Delaunay dit monsieur de Boisé-Lucas, du nom de son domaine, est sur le point de se coucher lorsque des coups retentissent à la fenêtre du salon du manoir. Interloqué il se retrouve nez à nez avec Armand de Chateaubriand, cousin de l’écrivain. Armand de Chateaubriand, royaliste convaincu et agent de la cause des immigrés, demande asile. Pour un certain temps précise-t-il. Il doit aller voir à Saint-Malo sa fille Jenny qu’il n’a pas vue depuis quatre ans et qui est malade. Mais ce n’est qu’un prétexte dont pâtiront Monsieur de Boisé-Lucas et son fils Maxime.

Dans la galerie des personnages célèbres, il serait de mauvais goût d’omettre Thomas Edward Lawrence plus connu sous nom de Lawrence d’Arabie. Né en 1888 à Trémadoc, ville qui malgré son nom d’apparence bretonne se situe au Pays de Galles, le jeune Thomas est né des amours ancillaires de Thomas Chapman et Sarah Lawrence, la gouvernante des quatre filles issues d’un premier mariage. Il est le deuxième (et non second) des cinq fils du couple qui s’installe à Dinard alors qu’il n’a que trois ans. A six ans, ses parents décident de rentrer en Angleterre mais le jeune Thomas est tombé amoureux de la Bretagne et il y reviendra souvent, pratiquant ses deux passions : la bicyclette et la photographie.

Sarah Bernhardt s’entichera de la Bretagne, mais pour la côte sud et plus précisément de Belle-Île où elle achète en 1894 le fort désaffecté des Poulains et le restaurera.

N’oublions pas non plus le côté culturel avec le poète Paul Roux, plus connu sous le pseudonyme de Saint-Pol Roux. Celui-ci se fixe en à l’extrême bout du Finistère sur les conseils d’une voyante rencontrée par hasard à Paris. Il achète une maison de pêcheur et grâce à l’argent des droits qu’il gagne avec ses livrets d’Opéra pour Gustave Charpentier notamment, il la transforme en manoir. La mort de son fils Coecilian au début de la guerre de 1914 près de Verdun l’affecte profondément et il devient un poète mystique, illuminé, précurseur des Surréalistes, accueillant en son antre des hommes de lettres prestigieux dont Max Jacob, André Breton, Louis-Ferdinand Céline et même Jean Moulin, alors sous-préfet de Châteaulin, en 1932.

Personnage remarquable, l’abbé Adolphe Julien Fouéré, plus communément appelé à sa demande Fouré tout simplement, qui à cinquante ans est victime d’une attaque cérébrale foudroyante qui le laisse hémiplégique, sourd et muet. Mais ce n’est pas pour autant qu’il va passer le restant de ses jours cloîtré dans un fauteuil. Animé d’une énergie sans faille, il s’installe dans une petite maison à Rothéneuf, près de Saint-Malo, et commence à réaliser des sculptures en bois. Puis remarquant lors de ses promenades le long de la mer, des rochers qui prennent des formes étranges sous l’influence des marées, il se lance dans un défi contre la nature et la maladie. Il va tailler durant vingt-cinq ans, malgré les assauts des vagues, les rochers, leur donnant figure humaine.

Chloé Chamouton offre aux lecteurs vingt-cinq cartes postales de la Bretagne, toutes plus insolites les unes que les autres, portraits de personnages parfois hors du commun, tel Serge Perrin, qui atteint d’hémiplégie retrouvera la libre disposition de ses membres lors d’un pèlerinage à Lourdes, de Jean-Marie Le Bris, né à Concarneau en 1817, et qui marin, observant les goélands et les albatros, aura l’idée d’une barque ailée, ancêtre de l’avion. J’aurais pu vous entretenir d’Iliz Coz, un hameau situé sur la commune de Plouguerneau dans le Finistère nord, enseveli sous les dunes de sable dans la première moitié du 18ème siècle. Sans oublier les fameux naufrageurs, dont bon nombre d’écrivains s’inspirèrent, dont Daphné Du Maurier pour écrire L’Auberge de la Jamaïque. Qui dit naufrageurs dit naufragés. La mésaventure du steamer Hilda est provoquée par les éléments déchainés et bon nombre de Johnnies, des adolescents qui vendent la production d’oignons roses de Roscoff en Angleterre périront dans les flots. On peut retrouver les Johnnies dans le roman de Béatrice Nicodème destiné aux enfants Wiggins et les Johnnies.

Ce recueil d’histoire vraies est destiné principalement aux curieux, aux Bretons qui désirent se rafraichir la mémoire, aux touristes qui trouveront bon nombre d’occasions de sortir des sentiers battus et découvrir la Bretagne sous un autre jour.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
chloé chamouton



Femmes D'exception En Bretagne

livrenpoche
Chercher chloé chamouton



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar