La Patience De L'araignée CAMILLERI94

ANDREA CAMILLERI

La Patience De L'araignée


Aux éditions FLEUVE NOIR


Visitez leur site

1435

Lectures depuis
Le jeudi 30 Novembre 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la patience de l'araignée

sur
Amazone
fleche

Andrea CAMILLERI




Une lecture de
FRANCOIS BRAUD

FRANCOIS BRAUD

Aréveillez-vous, Montalbano est de retour !

Évidemment chez Camilleri, c’est la langue qui frappe d’abord, d’emblée, d’entrée, puis ensuite, c’est l’humour franc, plein et grinçant pour enfin découvrir en Camilleri un juste observateur des splendeurs et de la décadence de la Sicile et de l’Italie… Ouvrir un livre de Camilleri, c’est sentir l’huile d’olive, les calamars grillés et le chianti, mais c’est aussi sentir l’ombre de la mafia et les travers du monde.   

« Montalbano doit beaucoup à Maigret : tous deux se heurtent constamment à la duplicité d’une bourgeoisie dont la vie n’est paisible qu’en apparence. Et bien sûr, Montalbano doit sa passion de la gastronomie à Maigret. » avoue Camilleri.

Il faut vous avouer que je n’ai pas choisi ce livre de Camilleri, c’est l’auteur qui s’est imposé. Le plagiant, je dirais qu’un jour je me suis « aréveillé » alors que « je me faisais un rêve » et que j’ai « pinsé » : « Braud, je suis, ce que je veux, je fais ! ». Et j’ai ajouté ce roman à la liste…des meilleurs polars 2007...

Je veux dire par là que ce livre n’est sans doute pas le meilleur du Sicilien (du moins, il est moins attachant que Le tour de la bouée). Mais on retrouve avec plaisir le commissaire Montalbano et ses collègues et surtout le fantastique Catarella :

– Dottori, qu’est-ce que je fis, je vous réveillai ?

– Cataré, six heures du matin, il est. Pile.

– En virité, ma montre marque six heures trois minutes.

– Ça veut dire qu’elle avance un peu.

– Vous êtes sûr, dottori ?

– Tout à fait sûr.

– Alors, je l’aretarde de trois minutes. Merci, dottori.

– De rien.

Catarella raccrocha, Montalbano aussi et il commença à retourner vers la chambre. À mi-chemin, il s’arrêta en jurant. Mais putain, c’était quoi ce coup de téléphone ? Catarella l’appelait à six heures du matin pour voir si sa montre était à l’heure ?

    La patience de l’araignée est le dernier Camilleri sorti au Fleuve Noir de cet écrivain sicilien de 82 ans. On retrouve le commissaire Montalbano se remettant difficilement d’une blessure par balle aspirant au repos (après Le Tour de la bouée). Mais une affaire (l’enlèvement d’une jeune fille) va le remettre en selle plus tôt que prévu.

À ce moment, le téléphone sonna nouvellement, le commissaire fut prompt à soulever le combiné.

– Dottori, je vous demande de me pirdonner, mais la quistion de l’heure m’a fait oublier de vos dire la raison du coup de tiliphone pour lequel je passai le susdit appel.

– Donne-la-moi.

-Il paraît qu’on a séquestré la motocyclette d’une petite.

– Volé ou séquestré ?

– Séquestré, dottori.

Montalbano enrageait. Mais il lui fallait étouffer les hurlements qu’il avait envie de pousser.

– Et toi tu me réveilles à six heures du matin pour me dire que les douanes ou les carabiniers ont séquestré une motocyclette. A mia, à moi, tu viens le raconter ? Mais moi, je m’en contrefous, si tu permets ! (…) Et surtout, je n’ai pas repris le service, je suis encore en convalescence ! (…) Mais au commissariat, il reste qui ?

– Provisoirement, c’est moi qui m’en occupe (…).

Sainte Mère ! Un risque, un danger à supprimer au plus tôt, Catarella était capable de déclencher un conflit nucléaire en partant d’un vol à la tire.

Et Montalbano de partir à la recherche non pas de la motocyclette mais de sa propriétaire, Susanna Mistretta, une jeune étudiante disparue. Les ravisseurs se manifestent, le père se ronge les sangs, la mère se meurt littéralement, l’oncle se cache derrière son passé. Tout le monde se cherche et Montalbano se tâte : vaut-il mieux agir ou patienter ? C’est la contemplation d’une toile d’araignée qui lui fournira de quoi alimenter sa coucourde et résoudre l’énigme. Et puis, le dottori est patient : Si je veux des informations, j’allume la télé.

 

François Braud (Mes 10 polars de l'année 2007, tome 2)
 

livrenpoche
Chercher andrea camilleri



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest