Trois Jours D'engatse CARRESE1

P CARRESE

Trois Jours D'engatse


Aux éditions PRESSE POCKET


Visitez leur site

744

Lectures depuis
jour de sa mise en ligne

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Trois jours d'engatse

sur
Amazone

fleche
fleche

P CARRESE




Une lecture de
L A

L A
En deux jours deux habitants de la cité Frais-Vallon meurent dans un accident de la circulation.
D'abord il y a eu Miloud, dont la mob a mangé la pile centrale d'un pont, un camion poubelle lui a coupé la route. Puis madame Mostagonacci s'est fait écraser au passage clouté de l'angle de la rue Colbert, par un automobiliste qui a déclaré ne pas l'avoir aperçue, à cause de l'obscurité et qui de toute manière est fonctionnaire de police.
Deux morts coup sur coup et l'univers de Bernard Rossi, un maçon, chancelle. Il est vrai qu'il les connaissait bien : Miloud c'était un minot de la cité, un peu turbulent mais brave ; madame Mostagonacci c'était sa voisine du dessus, une petite vieille originaire de Corse, chez qui il prenait le café tous les matins.
Arrivé au domicile de son patron, monsieur Sénéchal, un artisan maçon qui au bout de vingt ans de galère semble être arrivé, il assiste au suicide de ce dernier. Un coup de fusil de chasse en pleine tête. Monsieur Sénéchal était sous le coup d'un contrôle fiscal.
Alors Bernard Rossi perd les pédales. Il localise le chauffard qui a tué sa voisine, un certain Jo, le piste et « agacé » par son comportement au volant, l'accidente.
Malgré la panique qui le saisit face à la safrane défoncée de monsieur Jo, Bernard cède à la curiosité et s'empare du revolver et de la serviette qui traînent à l'intérieur de la voiture de fonction. De retour à son domicile il dresse l'inventaire de la sacoche. Les documents, qu'elle contient, désignent un z'élu de la municipalité comme propriétaire.
Pourquoi décide-t-il de restituer les documents ? Et pourquoi conserve-t-il un petit carnet d'adresses ? Probablement parce que la vie est faite d'actes irraisonnés.
Que contient ce carnet d'adresse ? Des adresses compromettantes puisque quelques heures plus tard une horde de tueurs le prend en chasse.
Trois jours d'engatse nous immerge dans la ville de Marseille et la plongée est d'autant plus réussie que P. Carrese a choisi d'adopter le registre de langue local, avec sa syntaxe particulière. Ce choix ( une innovation à l'époque où fut publié ce livre)n'est pas sans conséquences : plus besoin d'imaginer la cité, elle s'étale devant nous et sa présence en devient palpable à tel point qu'on sent ses odeurs, qu'on entend ses gens.
La folle cavale de Bernard Rossi nous conduira du monde des quartiers Nord fait, certes, de violence, de misère, de combines et d'embrouilles mais aussi de souffrances, d'amitiés, de respect et de solidarité, jusqu'à l'univers trouble de la politique, jusqu'à la frontière diffuse et fragile de la politique et du grand banditisme, où les règles sont édictées par l'argent.
Au bilan, sous un emballage truculent et déconnant se dissimule un pessimisme dense quant à l'avenir de la ville rongée par la saloperie. Heureusement que l'auteur nous avait prévenus « ce roman est une pure fiction, un point, c'est tout. Zou… »

 

livrenpoche
Chercher P Carrese



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar