Le Martyre Des Magdalènes BRUEN108

KEN BRUEN

Le Martyre Des Magdalènes


Aux éditions FOLIO


Visitez leur site

1255

Lectures depuis
Le mercredi 2 Janvier 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le martyre des magdalènes

sur
Amazone
fleche

Ken BRUEN




Une lecture de
L A

L A

Les couvents de la Madeleine virent le jour au cours du 19 siècle. Leur but affiché était la réhabilitation de femmes dites « perdues ». Ce terme désigne toutes les femmes ayant des relations sexuelles hors mariage, et peu importe la cause.
En Irlande, ils prirent le nom de Marie-Madeleine et les femmes furent mises au travail, dans des laveries. Marie-Madeleine n’avait-elle pas lavé les pieds du Christ en signe de pénitence?
Très vite ces foyers connurent une dérive carcérale où le silence était la règle… et où l’on internait en majorité des filles-mères, à la requête de membres de leur famille ou de prêtres
Il fallut attendre les années 90 pour que le scandale éclate et pour que de nombreux témoignages dénoncent les incessants abus sexuels, psychologiques et physiques dont étaient victimes toutes ces femmes isolées du monde extérieur pour une durée indéterminée

 Jack Taylor a contracté une dette auprès de Bill Cassel, un truand de Galway. Et celui-ci ne manque pas de le lui rappeler. Il souhaite qu’il retrouve une pensionnaire du couvent des Magdalènes. Pourquoi? Parce que sa mère, elle même pensionnaire de ce lieu, lui doit beaucoup, et qu’il est temps de la remercier…
Et voilà ce « brave » ex-flic, aujourd’hui détective privé, sur la piste de cette vieille femme, alors qu’autour de lui de jeunes gens sont assassinés… 

Jack Taylor, le héros récurrent de Ken Bruen, est un personnage d’une étoffe nouvelle, si tant est que la quintessence du désespoir soit une nouveauté.
On savait le personnage de polar souvent buveur, fumeur et baiseur, on découvre ici ces activités poussées à leur paroxysme, avec en prime, la drogue et les médicaments. A tel point que l’on se demande comment Jack Taylor parvient à s’acquitter de l'une alors qu’il se consacre aux autres?

Mais que l’on se rassure, si Ken Bruen brise les codes du genre en expédiant au fond d’un gouffre sans fond son héros, il ne déroge pas aux règles de la femme fatale… et de la dénonciation sociale, ce qui en soit mérite le détour.

Autres titres de
ken bruen



Brooklyn Requiem

Calibre

En Ce Sanctuaire

Le Démon

London Boulevard

R&b Blitz

R&b, Le Mutant Apprivoisé

Sur Ta Tombe

Tower

livrenpoche
Chercher ken bruen



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest