La Dame Blanche était En Noir BROSSEAU110

MICHEL BROSSEAU

La Dame Blanche était En Noir


Aux éditions EDITIONS DU BARBU

1324

Lectures depuis
Le lundi 21 Janvier 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la dame blanche était en noir

sur
Amazone

fleche
fleche

Michel BROSSEAU




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Sylvain Leroy est journaliste à Cholet. Il cherche des témoins concernant une troublante rumeur, qui court depuis quelques semaines. Une auto-stoppeuse vêtue d’une robe blanche hanterait certaines nuits les routes du bocage vendéen. Cette apparition fantomatique monte en voiture, d’abord silencieuse, puis prononce une formule sibylline avant de s’évaporer. Des automobilistes supposés sérieux attestent avoir vu cette Dame Blanche. Le pompiste loquace que rencontre Sylvain n‘est pas un témoin direct. Pourtant, il décrit une jeune femme blonde habillée de blanc, couverte d’un long manteau noir, portant un masque. Selon les archives du siège rennais de son journal, les précédents ne sont pas rares. On cite même le cas d’un moine mystérieux apparaissant ainsi.

Les principaux témoins, qui convoquèrent même la télé pour parler de leur mésaventure, sont des jeunes de Tiffauges. Tout un symbole, ce village abritant les ruines du château de Gilles de Rais, au cœur du secteur géographique où ont lieu ces apparitions. Florian, le conducteur, est absent car toujours sous le choc. Ses amis, garçons et filles, savourent cette éphémère notoriété, avouant avoir été impressionnés par l’étrange rencontre. Dans la population, la psychose enfle. Sylvain est conscient de la part folklorique de ces spectres évanescents. Yann Le Floch est un érudit ayant étudié beaucoup d’aspects sur la question. L’apparition lui rappelle la celtique “Banshee”, ainsi que tous les symboles liés à la Camarde. Lui-même a croisé la nouvelle Dame Blanche.

Dans les archives, on recense le suicide d’une jeune fille, Morgane, au château d’Angers, près duquel un témoin a vu la Dame Blanche. Un photographe a vécu la même expérience que Le Floch et Florian. Comme ce dernier, il semble attiré par les milieux gothiques. D’ailleurs, tous deux furent élèves au Lycée Saint-Joseph, où ils créèrent ensemble un groupe de rock. Ils sont originaires de Tiffauges, de même Morgane, la suicidée. Sylvain rencontre finalement Florian. Lequel ne cache pas ses rancœurs contre Cédric, le photographe. Ce fils de famille lâcha les autres jeunes, non sans prendre des clichés scabreux de Morgane. Celle-ci cultivait un comportement gothique. Un élément capital incite Sylvain à rencontrer le père de Morgane. Malgré les railleries exaspérantes de son collègue Groleau, le journaliste est sur la bonne voie…

Pour certains, la mythologie de l’étrange et les légendes féeriques “recouvrent de leur voile un quotidien trop terne”. Avec un risque de dérapage vers le style gothique, qui exprime souvent davantage de mal-être que de provocation. Le titre peut faire allusion à un roman de William Irish. On retrouve une semblable motivation vengeresse, moins criminelle ici. Sans oublier l’autre thème central, la rumeur. Le héros cherche à démontrer l’explication cartésienne des faits. On l’aurait aimé un brin plus caustique, que l’auteur soit encore plus sévère avec les effets du phénomène de rumeur. Néanmoins, Michel Brosseau (dont on avait remarqué les qualités dans “La BAC d’abord”) s’affirme comme un romancier plutôt inspiré. Il réussit à rapidement nous captiver grâce à cette histoire où règne le mystère.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
michel brosseau



Folie D’ys

La Bac D'abord

livrenpoche
Chercher michel brosseau



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar