La Bête Du Marais BONNOT43

XAVIER-MARIE BONNOT

La Bête Du Marais


Aux éditions L ECAILLER DU SUD

1503

Lectures depuis
Le mercredi 24 Mars 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la bête du marais

sur
Amazone

fleche
fleche

Xavier-marie BONNOT




Une lecture de
L A

L A
Un matin, alors qu’il est toujours en congé de convalescence, Michel de Palma est contacté par madame Ingrid Steinert. Son époux, riche industriel allemand, a disparu…
« Mon mari a été assassiné (…)tout le monde refuse de me croire » affirme-t-elle
Pourquoi, malgré son scepticisme, de Palma accepte-t-il d’aider Ingrid Steinert ? Peut-être parce qu’elle éveille en lui le souvenir douloureux d'Isabelle Mercier, « que ses grands yeux bleus tirent sur le turquoise »…
Quelques temps plus tard, le cadavre en voie de décomposition de monsieur William Steinert est retrouvé dans un marais de Camargue. Les faits semblent donner raison aux craintes de son épouse…mais telle n’est pas l’opinion des autorités : tous les indices récoltés autour du corps militent en faveur d’un accident.
Michel de Palma, quant à lui, toujours hanté par le souvenir horrible du visage ensanglanté d’Isabelle Mercier, décide de fouiller le passé de la victime. Mis à part son intérêt pour les légendes camarguaises et en particulier pour la Tarasque, de Palma découvre que monsieur Steinert était s’opposé à l’implantation d’un parc d’attraction dans les environs de Tarascon. Or, la pègre marseillaise contrôle la société immobilière en charge de ce projet. Y aurait-il un lien avec la mort de William Steinert ?
C’est ce que pense Michel de Palma, jusqu’à ce que le corps déchiqueté d’un porte-flingue marseillais ne soit retrouvé aux pieds de la représentation de la Tarasque !

La Tarasque ! Ce dragon, mi animal mi poisson, au début de l’ère chrétienne avait élu domicile dans les eaux profondes du Rhône, le rendant impraticable à la navigation. Le peuple, au comble du désespoir demanda à Marthe, qui en compagnie de son frère Lazare et de sa sœur Madeleine arrivait de Palestine, de le délivrer de la bête. Ce qu’elle fit de bonne grâce.
Depuis ces temps immémoriaux, Tarascon fête la Tarasque tous les ans, à l’occasion d’une procession où une représentation de la bête en carton-pâte est trimballée dans la ville par les membres de l’ordre des chevaliers de la Tarasque.

La Tarasque serait-elle de retour ? De Palma ne croit pas au légendes, pourtant le corps du truand a été déchiqueté, comme l’aurait fait un monstre surnaturel !

On avait remarqué le talent de Xavier-Marie Bonnot lors de la parution de son premier Polar. Loin d’infirmer cette opinion, ce second roman la confirme définitivement.
Avec un doigté admirable, il mélange légendes, truands, archéologie, réserves marécageuses, occupation allemande, libération, épuration, histoires de familles, magouilles immobilières, Spatule blanche, statuts romaines…
Avec une densité d’écriture digne des plus grandes figures du polar américain, il met en scène diversité des personnages qui hantent les bas-fonds des métropoles : avocats douteux, porte-flingues, caïds qui du fond des bars règnent sur la cité, petits truands des quartiers pauvres, flics ripoux, élus municipaux, femmes perdues ou amoureuses, scientifiques naïfs…
Et que dire de son héros Michel de Palma ? Flic solitaire, amateur d’opéra, observateur quelque peu désabusé du monde qui se délite, taraudé par les souvenirs des affaires non élucidées, il a la carrure des meilleurs « flics » portés à l’écran par Clint Eastwood.

La bête du marais : un polar à lire en attendant que quelqu’un ait la bonne idée de le porter à l’écran !

Une autre lecture du

La Bête Du Marais

de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Industriel allemand résidant en Provence, Steinert a disparu depuis quelques jours. En arrêt maladie, le policier Michel De Palma est contacté par l’avocat, puis par l’épouse de Steinert. S'il finit par accepter d’enquêter, c’est qu’Ingrid Steinert ressemble à la victime d’une affaire jamais résolue. L'Allemand s’intéressait aux mythes et légendes de la région. Surtout à la Tarasque, monstre emblématique de Tarascon. Le vieux berger Bérard était un ami de Steinert, tous deux voulant préserver les sites menacés par un projet de parc de loisirs. Steinert avait des origines provençales. On retrouve son cadavre dans les marais d’une réserve de Camargue.

Marceau, le policier de Tarascon, ami de Michel De Palma, préfère conclure à une simple noyade. Mais d'autres cadavres sont bientôt découverts dans le même secteur. De Palma est la cible d’un tireur, sans doute pour avoir mis le nez dans des affaires maffieuses. Pourtant, les étranges circonstances de ces décès restent inexpliquées. La cabane où furent séquestrés les victimes a été nettoyée. L’ADN des morsures relevées sur les cadavres n’est pas identifiable. Monstre mythique, la Tarasque semble revenue pour accomplir une meurtrière mission. ..

Un roman de belle qualité, rendu captivant par une narration précise et habile, mêlant l’aspect provençal et l’affaire criminelle. Un vrai thriller à l’ambiance singulière, aux péripéties nombreuses et énigmatiques. De nouveau disponible chez Pocket.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
xavier-marie bonnot



La Première Empreinte

La Voix Du Loup

Le Pays Oublié Du Temps

Les âmes Sans Nom

Premier Homme

livrenpoche
Chercher xavier-marie bonnot



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

0.99 euros au format Kindle
4.47 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar