Mémoire Classifiée BLANCHOT320

SYLVAIN BLANCHOT

Mémoire Classifiée


Aux éditions LE MASQUE


Visitez leur site

836

Lectures depuis
Le dimanche 14 Octobre 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
mémoire classifiée

sur
Amazone

fleche
fleche

Sylvain BLANCHOT




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Un métier d'avenir ?

Lorsqu'il revient sur Terre, après plusieurs mois d'incarcération sur Mars, Franck Paramont ne se leurre pas et pourtant l'improbable se produit. Son ancien employeur a besoin de lui, et cela pourrait se traduire par une libération. Pour l'instant il ne s'agit juste qu'une sortie provisoire, mais c'est déjà mieux que rien.

Franck Paramont est extracteur de mémoire et Warwick a intercédé auprès des autorités afin de le libérer provisoirement, et peut-être définitivement si sa période de probation est concluante. Norman Gore, le patron de Nikton a recours aux services de Warwick car il s'agit de récupérer les données enregistrées dans le cerveau de Xavier Styx, décédé depuis peu. Si Paramont est un spécialiste du mortis memoria, il sait toutefois que le meilleur agent est Artie Schneidermann, celui qui lui a appris le métier. Mais Artie est interné pour des troubles psychologiques et c'est peut-être la porte de sortie pour Paramont, s'il accepte la mission bien entendu. Malgré tout Paramont demande un délai de réflexion, sachant pertinemment que le lendemain il acquiescera à la demande de son patron et de Norman Gore.

Nikton stocke des quantités conséquentes de données informatiques, et a pour clients de grosses entreprises dont tout récemment un consortium qui regroupera sous peu la plupart des laboratoires de recherches médicales et pharmaceutiques. Or une attaque informatique a été perpétrée sur les serveurs de Nikton, ce qui peut mettre en péril l'entreprise et Gore pense que Styx serait un traitre.

Les premiers tests passés par Paramont, après quelques mises à jour de son implant, sont assez concluant pour qu'il se mette à pied, ou plutôt à cerveau d'œuvre. Mais avant il veut rendre visite à sa femme qui gît dans un institut. Elle a été assassinée, alors qu'elle attendait à la pharmacie, par un dénommé Ion Ripley, ce qui entraîné la déportation sur Mars de Paramont, car sans avoir demandé une autorisation, il avait sondé les neurones du meurtrier. Son compte en banque renfloué par une dizaine de milliers de crédits-monde, la nouvelle monnaie, il peut payer ses dettes auprès du directeur de l'institut de cryogénisation où repose Eva.

Le travail peut enfin commencer, et assisté d'une nouvelle coéquipière, Donna, il commence à recueillir les pensées de Styx avant la décès de celui-ci et conservées provisoirement grâce à un produit magique. Il leur faut se dépêcher avant que tout se délite. Mais Paramont ressent des séquelles de son intervention, migraines, saignements de nez, et surtout l'intrusion de l'image de sa femme. Les images captées ont été enregistrées et en compagnie de Donna il vérifie cette impression. Ce n'est pas vraiment sa femme et la robe rouge qu'elle porte n'est pas tout à fait la même mais... Une nouvelle séance les déconcerte. Sept minutes de la mémoire de Styx ont été effacées, ce qui laisserait supposer que le mort ne serait pas à l'origine des fuites de données de chez Nikton.

Les amateurs de science-fiction, d'anticipation, d'enquêtes dans les milieux financiers et stratégiques vont se régaler. Les nouvelles conditions de vie, les technologies de pointe qui commencent à être élaborées de nos jours avec les empreintes digitales servant à ouvrir des portes et autres systèmes liés à l'informatique, l'air vicié, les constructions disposées comme une forêt qui s'élancent à l'assaut du ciel et autres innovations servent de décor futuriste à ce qui est en même temps un thriller angoissant (ce qui entre nous est un pléonasme). Et ce que nous connaissons aujourd'hui en matière de toute puissance des grands groupes industriels n'est rien comparé à ce qui nous attend. Déjà les laboratoires pharmaceutiques et phytosanitaires disposent de l'homme comme de marionnettes et de cobayes.

Mais je suis plus branché Historia que Science et vie et je n'ai pas vraiment pris de plaisir à lire cette histoire, ce qui ne veut pas dire qu'elle soit mauvaise. C'est simplement une question de goût, et j'espère bien que je serai le seul à partager mon avis, car ce roman vaut le détour pour tous ceux qui possèdent un esprit scientifique ou apprécient ce genre d'histoire. Je n'ai pas accroché même si parfois je me délecte de certains romans d'anticipation. Mais celui-ci, pour moi, est trop technique et j'en perds la saveur de l'histoire. Je préfère l'avouer même si l'auteur attend des éloges et des compliments. C'est bien écrit mais un peu trop ardu pour moi. Rendez-moi Alexandre Dumas et ses émules, je me sentirai plus à l'aise.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher sylvain blanchot



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar