La Chambre Mortuaire BIZIEN115

JEAN-LUC BIZIEN

La Chambre Mortuaire


Aux éditions 10/18


Visitez leur site

1800

Lectures depuis
Le lundi 25 Fevrier 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la chambre mortuaire

sur
Amazone

fleche
fleche

Jean-luc BIZIEN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

À la fin du 19e siècle, Paris est la capitale de la modernité scientifique. À l’hôpital de la Salpetrière, le Professeur Charcot fait des émules, grâce à sa nouvelle approche de la psychiatrie. Ses travaux sur l’hystérie et l’hypnose apparaissent révolutionnaires. Étudiants et chercheurs viennent de toute l’Europe pour découvrir ses méthodes et profiter de son enseignement. Malgré tout, les partisans de l’enfermement pur et simple restent actifs. Quadragénaire au regard pénétrant, le docteur Simon Bloomberg est un aliéniste anticonformiste. Il expérimente lui aussi des principes nouveaux. Suivi médicamenteux et liberté du malade conduisent à sa guérison, préconise-t-il. Ces traitements avant-gardistes font scandale. Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, le cabinet de cet aliéniste hors norme ne désemplit pas. Un succès qui suscite les plus folles rumeurs, alimentées par le voisinage du médecin. Certains confrères soupçonneux laissent entendre que la disparition inexpliquée de l’épouse de Simon Bloomberg serait suspecte.

Lorsque la jeune Anglaise Sarah Englewood entre à son service, elle tombe rapidement sous le charme de ce singulier scientifique, fascinée par le mystère qui l’entoure. Elle s’interroge sur l’absence de sa femme, une archéologue de renom dont les trouvailles encombrent chaque recoin de la maison. Pourquoi une des pièces, au dernier étage de la maison, est-elle interdite d’accès ? Tandis qu’une série de meurtres inexpliqués défraient la chronique parisienne, une relation trouble se noue entre l’intrépide Anglaise et l’ombrageux médecin. Se demandant si elle ne côtoie pas une sorte de Dr Jekyll et Mr Hyde, Sarah tente de percer les secrets de l’insolite psychiatre…

Né en 1963, Jean-Luc Bizien est un auteur confirmé. Depuis 1989, il a créé (pour les éditions Bayard, Casterman) de nombreux jeux de rôles. Beaucoup de ces livres sont aujourd’hui publiés aux Éditions Gründ. En 2002, son roman “La mort en prime time” (Le Masque) obtient le Prix du Roman d’aventure. Le cadre de cette histoire est une émission de téléréalité, avec des candidats enfermés et filmés, où les choses vont vite se dégrader.

Dans cet inédit appelé à devenir une série, “La chambre mortuaire” (10-18), Bizien s’adresse là encore au public adulte. Époque fascinante que cette fin du 19e, entre progrès scientifique et ambiances propices au mystère. On est là dans la meilleure tradition du roman populaire. Y compris par l’écriture de l’auteur, qui s’inspire de cette littérature : “Lorsqu’elle comprit qu’elle n’était pas victime de son imagination, Sarah porta une main à sa bouche pour ne pas vomir. Elle dut accepter la terrible vérité : on avait tué quelque un ici. On l’avait éviscéré selon la tradition égyptienne de l’embaumement. Mais où donc se trouvait la dépouille ? (…) Le coffre ! On y a roulé le cadavre. Une fois vidé, préparé, il a été plié comme un vulgaire tissus, et on l’a glissé là…” Si l’intrigue est énigmatique à souhait, la narration claire nous offre un récit particulièrement entraînant.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
jean-luc bizien



Katana. Vent Rouge, Volume

La Main De Gloire

Le Berceau Des Ténèbres

livrenpoche
Chercher jean-luc bizien



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar