La Java Des Bouseux BIALOT87

JOSEPH BIALOT

La Java Des Bouseux


Aux éditions LA BRANCHE


Visitez leur site

1690

Lectures depuis
Le mardi 30 Mai 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la java des bouseux

sur
Amazone

fleche
fleche

Joseph BIALOT




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Le petit Rémy vit à New York avec son père, Bobby Mac Moch. Ces derniers temps, le climat devient contrariant pour P’pa. Le proprio exige ses loyers, les champs de courses sont mal fréquentés, des dames charitables veulent séparer père et fils. Et puis, le meurtre d’un caïd mafieux cause une sorte de guerre des gangs. Mieux vaut filer vers l’Ouest des westerns. Issu d’une famille compliquée, P’pa a justement son frère Lewis qui habite là-bas, au pays des Indiens. L’oncle Lou est surveillé par des astronomes, les shérifs-adjoints, qui imaginent qu’il ferait du trafic de farine de Medellin. Alors que la farine, elle ne sert qu’aux gâteaux de tante Polly.Le tournage d’un western crée de l’agitation autour de la ferme de Lou. C’est sûrement un peu de la faute de leur frère, le révérend Elton Ike Mac Moch. Rémy, son père et Lou, rencontrent une “fée” nommée Lucia. Elle vient aussi de New York. Elle campe sur les terres de Lou, avec Cellini qui veille paternellement sur elle. Lou négocie quelques formalités financières avec le protecteur de Lucia. Il lui signale qu’un duo en Land-Rover cherche des fugueuses dans le secteur. Ces bienfaiteurs de la jeunesse, Cellini va leur parler. Il doit finalement les refroidir. Lou, Bobby et Cellini pensent que d’autres malfaisants venus de la ville rôdent par ici.

Le shérif de Funny Junction trouve des morceaux de cadavres. Logique, il croit que ça vient du western en tournage. Harrisson Opell, le réalisateur, risque des ennuis, mais ça s’arrange. D’ailleurs, une grande fête est organisée à la ferme de Lou...

Il est bien normal que ce scénario rappelle aux lecteurs celui de "Fantasia chez les ploucs", le remarquable roman de Charles Williams. C’est globalement la même histoire, revue et actualisée par Joseph Bialot. Ce vétéran du polar s’amuse, non pas à parodier, mais à détourner le classique roman noir. Les gangs mafieux sont ridicules à souhait, le western est absolument délirant, et les bouseux s’avèrent plus futés que jamais. Sans oublier des dialogues gratinés, du genre : « Avec les nouvelles gélules, pommades, méthodes chirurgicales, on vous transforme n’importe quel tas en top. Et des tops, on en trouve des tas, maintenant. Le progrès, mon frère, le progrès. » L’originalité humoristique de ce roman débridé nous offre un pur moment de plaisir.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
joseph bialot



C'est En Hiver Que Les Jours Rallongent

La Main Courante

La Nuit Du Souvenir

La Station Saint-martin Est Fermée Au Public

Le Royal-bougnat

Le Salon Du Prêt-à-saigner

Les Bagages D'icare

L’héritage De Guillemette Gâtinel

Manteau De Saint-martin

Ô Mort, Vieux Capitaine….

Route Story

Un Violon Pour Mozart

Votre Fumée Montera Vers Le Ciel

Vous Prendrez Bien Une Bière ?

livrenpoche
Chercher joseph bialot



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar