L’algèbre De La Mort BENYOUCEF35

MESSAOUD BENYOUCEF

L’algèbre De La Mort


Aux éditions L EMBARCADERE

1656

Lectures depuis
Le jeudi 11 Septembre 2004

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
l’algèbre de la mort

sur
Amazone

fleche
fleche

Messaoud BENYOUCEF




Une lecture de
L A

L A
Messaoud Benyoucef nous parle d’un pays gorgé de soleil et d’espoir qui un matin bascule dans l’horreur de la guerre civile. Contre l’intelligence, contre la vie, des fatwas sont lancées par d’obscurs Imams qui manient le verbe avec une intolérance sanguinaire.
Au commencement, il y a Dalil, brillant dirigeant de l’institut national de prospective, chargé par le président de dresser un état des lieux de la nation. Au petit matin, des inconnus l’égorgent, lui et sa femme, alors qu’ils terminent leur petit déjeuner.
Le commissaire Ouraghi, responsable de l’enquête, connaît le même sort. Des inconnus, après avoir mitraillé sa voiture, décapitent son cadavre.
Au commencement il y a un groupe d’hommes et de femmes que la puissance coloniale n’a pas réduits au silence et qui ont poursuivi la bataille pour la liberté et le droit durant les vingt ans de parti unique.
Ils se nomment Elias, Brahim Gazila, Kasta Farrandjis, Himmi, Nacer, El-Hadi, Cheikh Qarmoudi, Aldjia Lamdami, Bahiya Thaalibi… docker, électriciens, écrivain, journaliste, commerçants, Imam… héros de la lutte pour l’indépendance, obscurs militants syndicaux ou leader syndical, défenseur de l’état de droit ou simple greffier…
Tous succombent sous le couteau des égorgeurs venus du fin fond d’une histoire tragique et des égouts d’un pouvoir en décomposition.
Seul Elias sera sauvé… comme s’il fallait en sauvait un pour que le drame ne s’efface pas de l’Histoire


L’algèbre de la mort déborde de ce désespoir que boursoufle la rage et qui tétanise tous ceux qui refusent de déposer leurs « armes ». Au-delà, se hisse l’héroïsme d’un peuple qu’on assassine, un héroïsme quotidien qui consiste à enterrer un frère, une sœur ou un ami ; à animer un débat littéraire, à confectionner la une d’un journal ; à se souvenir du temps où, en lieu et place de cette grande épicerie, se dressait « l’imposante et prestigieuse librairie, la tricontinentale » ; à se remémorer l’époque où chacun pensait que tout était possible.

L’algèbre de la mort est un livre magnifique que soutient une écriture efficace et tendre, un de ces livres qui marque la mémoire.

Autres titres de
messaoud benyoucef



Le Nom Du Père

livrenpoche
Chercher messaoud benyoucef



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar