Morte En Passant BENJAMIN70

HAROLD J. BENJAMIN

Morte En Passant


Aux éditions BENEVENT


Visitez leur site

897

Lectures depuis
Le mardi 26 Juillet 2006

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
morte en passant

sur
Amazone

fleche
fleche

Harold j. BENJAMIN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Printemps 2007. Dans une France au climat sécuritaire, un parti d’extrême-droite arrive au pouvoir suite aux élections législatives. Des responsables de ce mouvement sont nommés aux postes-clés. Déjà, une nouvelle carte d’identité est créée, authentifiée par un « Serment de citoyenneté française ». La liberté régresse.
Employée de la Préfecture de Police, Aline est retrouvée étranglée dans une benne à gravats. La commissaire Zahia Cherkaoui et son adjoint Olivier enquêtent sur ce meurtre. Hostiles au pouvoir actuel, Aline et son mari Fabien s’interrogeaient sur l’avenir. Le soir de sa disparition, la jeune femme semblait inquiète, tendue. Esperandieu, son supérieur, nouveau directeur de la police, exprime son estime pour la victime, très compétente. L’ordinateur d’Aline a été visité après son décès. La mémoire en a été nettoyée. Olivier emprunte sans le dire des documents persos d’Aline. Même si les vieux parents de celle-ci ont un passé de militants actifs, cette piste reste incertaine.
Soupçonner Esperandieu serait subjectif, d’autant qu’il possède un sérieux alibi. Zahia Cherkaoui se sait surveillée. Universitaire caustique refusant le totalitarisme, son ami Dominique est sans doute repéré par ceux qui espionnent Zahia. Aider la commissaire peut s’avérer dangereux pour lui. Des témoins prétendent avoir vu Aline et un homme dans un bar, peu avant le meurtre. Zahia envoie son adjoint à Saverne, en Alsace, sur une piste qui peut s'avérer déterminante....

Le thème de ce suspense (publié fin 2005) ne peut laisser insensible. Banaliser la résurgence des théories raciales sans réagir, c’est ouvrir la porte à la dictature. Découvrir les objectifs de ces régimes xénophobes peut entraîner la mort. Tel est ici le cas de la victime. C’est dans l’Histoire, trop vite oubliée, qu’il faut chercher les racines du mal. L’auteur ne "diabolise" pas. Il montre avec quelle simplicité se perpétue la haine, au nom de laquelle tout devient permis. Un sujet fort, pour un roman de belle qualité. Menée dans des circonstances si particulières, cette enquête est très réussie.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher harold j. benjamin



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar