Mélodie En Sous-sol BENASTRE304

SOPHIE BENASTRE

Mélodie En Sous-sol


Aux éditions OSKAR

858

Lectures depuis
Le dimanche 29 Juillet 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
mélodie en sous-sol

sur
Amazone

fleche
fleche

Sophie BENASTRE




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

De mon temps… J’aurais pu commencer ma chronique ainsi, car, soyons sérieux, de mon temps, on ne parlait pas en classe, ou si peu. Ceux du premier rang écoutaient béatement leur professeur. Au fond, certains lisaient des romans policiers, ce qui les changeait des œuvres classiques, tandis que d’autres, à deux, jouaient au Morpion. Maintenant, il est bien difficile de se faire entendre. Martine Maupas peut en témoigner par exemple, elle qui a bien du mal à gérer ses élèves de cinquième.

Il y a Thomas, le plus âgé de ses collégiens, il a redoublé deux classes, dont la vie privée est une énigme pour tous. Il se plaint que le proviseur veut le coller. Une punition qu’il n’a pas méritée, selon lui et peut-être avec raison. Il s’adresse à tous, et sa plaidoirie perturbe le bon déroulement du cours. Il y a aussi Corinne, qui au contraire essaie de se faire oublier, atteinte d’une timidité maladive préjudiciable mais comment surmonter ce handicap ?

Tout à coup Madame Maupas aperçoit une place vide. Jeannette est absente, et ce n’est pas son habitude. Aussitôt elle prévient la mère, le père est décédé quelques années auparavant d’un accident de moto. Corinne est véritablement inquiète, car avec Jeannette elles sont copines depuis le CP. Jeannette a douze ans, et elle est l’emblème de la joie de vivre, chantonnant tout le temps. Et puis l’excuse de la maladie ne tient pas, sa mère si elle n’avait pu la décider à aller à l’école aurait au moins prévenu quelqu’un du collège.

Béatrice Beauval est effondrée. Sa fille est partie normalement à l’école le matin, sans aucune difficulté, sans rechigner, d’ailleurs c’eut été contraire à son caractère. Et entre la maison et l’école il n’y a que dix minutes de marche à pied, donc il est évident que quelque chose ou quelqu’un s’est interposé sur son chemin. Béatrice a déposé plainte au commissariat après avoir envisagé toutes les possibilités, une fugue par exemple, mais elle a été reçue comme un chien dans un jeu de quilles.

D’abord il a fallu répondre à des questions débiles, genre pourquoi allait-elle à l’école à pied ? Franchement à douze ans, elle est en âge d’y aller seule, à pied, et de rentrer seule aussi, sans chaperon et sans GPS. M’enfin !

Alors que les policiers tergiversent, Thomas et Corinne décident de mener leur propre enquête. Evidemment la solution ne va pas leur tomber toute cuite dans la bouche, mais c’est bien pendant un cours, et grâce à un devoir rendu par un élève, le cerveau de la classe, que Thomas va entrevoir la clé de l’énigme. Ce drame va permettre également à Corinne de vaincre sa timidité et de s’affirmer.

Ce roman conseillé aux jeunes de 10 à 110 ans est naturellement plus destiné à la tranche d’âge la plus basse, mais les adultes ne bouderont pas leur plaisir à sa lecture. Les histoires d’enlèvement et de séquestration ne manquent pas ni en lecture juvénile, ni en lecture adulte. Mais on peut retenir au moins un message : les mises en garde des parents sont parfois inefficaces car le danger se niche là où on ne l’attend pas. Mais également que dans les épreuves, le caractère peut évoluer, dans le bon sens. Et mettre le doigt là où ça fâche, l’inertie des forces de police qui préfèrent parfois attendre de posséder une preuve probante d’un enlèvement, privilégiant souvent la piste de la fugue.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
sophie benastre



La Bulle Des Secrets

livrenpoche
Chercher sophie benastre



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar