Last Exit To Brest BATHANY95

CLAUDE BATHANY

Last Exit To Brest


Aux éditions METAILIE


Visitez leur site

1297

Lectures depuis
Le mardi 14 Novembre 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
last exit to brest

sur
Amazone
fleche

Claude BATHANY




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Un groupe de rock se forme par des rencontres. C’est ce qu’explique Alban, racontant l’itinéraire des membres de “Last Exit to Brest”. Cet agent de sécurité, un colosse de 45 ans, est devenu leur manager. Il a l’air d’une brute, mais Alban est un poète qui préfère les mecs. Il a été l’amant de Gabriel, pianiste de jazz assassiné. Le QG du groupe, c’est le bar Le Larsen. Charlène, la chanteuse, manque de grâce mais pas de voix. L’obèse Loïc, le bassiste, co-patron du bistrot, est l’heureux compagnon de la belle Bertille. Yann est autant photographe que guitariste. Le mutique Bertrand est leur batteur. Malgré un médiocre pedigree, Denis est le fédérateur qui a permis au groupe de progresser, d’abord sous le nom de “DJ and Co”.  

La presse locale a relaté quelques faits divers. Les rockers de “Last Exit…” ne sont pas totalement étrangers aux crimes évoqués. Le meurtre de Gabriel concerne Alban, bien qu’innocent. Un détective privé enquête, sans préciser son but réel. Quand un cadavre est retrouvé dans les eaux de l’Elorn, on ne tarde pas à arrêter Denis. Le musicien n’est sans doute pas le principal responsable de ce mortel lynchage. Ty Josse, le frère de Bertille, a récemment touché le pactole. Ce qui n’impressionne guère le groupe de rock, qu’il admire. Ex-flic, le détective connaît bien Zadikian, caïd brestois dangereux. Avec ses porte-flingues, le truand menace les musiciens...

 A Brest, comme ailleurs, la vie culturelle et musicale est centrée autour de certains bars, semblables au Larsen. Il y règne une intensité artistique, même si on y crée peu. Cet univers sert de décor à ce noir puzzle, bel exemple de “Rock’n’polar”. L’atmosphère très crédible est, évidemment, un atout majeur. Dans un premier temps, Alban nous livre l’historique du groupe, grâce à de savoureux portraits – entre grande tendresse et ironie légère. Toutefois, la mort rôde, via des articles de presse. La face B, 2e partie du récit, restitue l’enchaînement des faits. Peut-être manque-t-il une bonne dose de cynisme ? Bien maîtrisée, l’intrigue est aussi sinueuse que captivante. (Prix du Goéland Masqué 2007, Penmarc’h)
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
claude bathany



Country Blues

livrenpoche
Chercher claude bathany



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest