Au Péril De Ma Vie, Restez Prudent AUTRIVE104

PHILIPPE AUTRIVE

Au Péril De Ma Vie, Restez Prudent


Aux éditions PUBLIBOOK


Visitez leur site

1305

Lectures depuis
Le samedi 19 Mai 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
au péril de ma vie, restez prudent

sur
Amazone
fleche

Philippe AUTRIVE




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Certains thèmes, quel que soit le genre littéraire qui les utilisent, ont été tellement traités que l’on pense que les auteurs en ont fait le tour, et le lecteur de même. Pourtant il suffit de les appréhender, de les aborder d’une façon subtile, pour qu’on les redécouvre sans s’y attendre.

Antoine Loubert est avocat, dirigeant seul son officine, avec pour unique secrétaire Mercédès, une femme qui lui est entièrement dévouée. Ce qui l’amène à traiter plusieurs affaires à la fois. Il doit défendre Pauler, un amateur de peinture qui est persuadé posséder un véritable tableau de Van Gogh peint quelques semaines avant le décès de celui-ci. Avant de regagner son bureau, il prend une consommation chez son ami Jacques le cafetier, tandis que la radio annonce le crash d’un avion.

Dans la salle d’attente, Marie-Reine, une ancienne cliente devenue amie et journaliste-radiophonique, accompagne Mathias, un jeune homme séropositif. Ses premiers mots sont pour déplorer le crash d’un avion, un de plus. Il a contracté le virus du sida trois ans auparavant, et son amie est décédée l’année passée des suites du traitement AZ666. Le mieux est peut-être que je retranscrive la déclaration de Mathias.

L’azydothymidine, utilisé au départ contre les maladies des hommes puis celles des animaux, en passant par le traitement des champs de pommes de terre contre les doryphores, a été abandonné pendant plusieurs années en raison de ses effets toxiques et on a fini par l’oublier. Mais pas tout à fait. Quand le fabricant a été absorbé par un grand groupe pharmaceutique, ce fut le bingo à la plus-value. Ce produit, rebaptisé AZ666, fut proposé au monde entier comme traitement antiviral.

Seulement l’AZ666 entraîne des effets secondaires irréversibles et comme le médicament a été autorisé et mis sur le marché dans l’urgence, non seulement son efficacité peut être légitimement mise en doute, et rien ne prouve qu’il n’est pas dangereux. Au contraire.

Antoine doit plaider en faveur de Lucie, dix-neuf printemps, sourde et muette depuis l’âge de cinq ans à la suite d’un accident, et qui se venge comme elle peut en dérobant des bibelots sacrés dont un crucifix (Entre nous, si l’Eglise revendait ses trésors pour en faire bénéficier les pauvres au lieu de vouloir s’immiscer dans les affaires politiques, elle ferait preuve de discernement et de chrétienté. Mais ce n’est que mon avis, et je ne vous oblige pas à le partager). Grâce à Antoine et sa subtile plaidoirie, Lucie est condamnée à seulement trois mois d’emprisonnement avec sursit.

Mathias a réussi à obtenir un rendez-vous Le 1er décembre, jour de la manifestation contre les virus avec un représentant influent du Ministère de la Santé. Antoine rencontre donc le professeur Picard, le directeur Général de la Santé, deux autres personnes, un homme et une femme siégeant dans un bureau affecté à ce genre de réunion. Antoine émet ses doutes concernant le crash de l’avion qui transportait à son bord des chercheurs contre les virus atypiques ainsi qu’une équipe de l’ONU qui revenait à New-York pour faire des révélations importantes sur la nature des pandémies, notamment en Afrique.

Antoine continue ses investigations sur le tableau signé Van Gogh, lorsqu’il reçoit un appel téléphonique de Mathias qui l’invite à le rejoindre à La Cure, village situé à la frontière franco-suisse. Sans plus d’explications. Aussitôt il prend le train, et fait connaissance avec un voyageur au profil d’oiseau qui déclare se rendre à Dôle afin de donner un cours d’histoire de l’art. Arrivé sur place Antoine retrouve Mathias qui lui indique qu’ils doivent recueillir des confidences d’une mystérieuse femme devant leur apporter des précisions sur des médicaments détournés de leur action d’origine. Hélas, rendez-vous manqué. Ils n’ont plus qu’à regagner la capitale où Lucie en pleurs leur apprend que sa sœur vient d’être assassinée.

D’autres crashs d’avions ont été répertoriés de par le monde durant les trois dernières décennies, or, à chaque fois voyageaient à leur bord des savants et des chercheurs.

Antoine, Mathias, Lucie sans oublier Jacques le cafetier et Clara l’amie de cœur d’Antoine qui cultive un brin de jalousie, vont se démener dans ce pataquès et les tracas en tout genre ne leur sont pas épargnés.

Dans ce petit roman où les coïncidences ne manquent pas, les personnages peu nombreux évoluant comme dans un manège et se catapultant parfois, l’auteur met un peu de lui-même et de son expérience d’avocat. En effet Philippe Autrive, avocat au barreau de Paris, s’est engagé dans la défense du droit des Artistes, des Malades et des Malentendants. Aux côtés des Artistes et des gens du spectacle, il défend le principe de liberté de circulation et a obtenu en qualité de Vice-président de l’Association Musiciens sans frontières la création d’une carte de séjour supportant la mention Profession Artistique. Une carte de séjour analogue pour les Ecrivains ne serait pas du luxe, si l’on se réfère aux déboires connus par Janis Otsiémi lors du dernier Salon du Livre de Paris. Mais c’est un autre débat.

Ce n’est donc pas par hasard si Lucie est affligée de mutisme et de surdité est l’une des héroïnes du roman, et qu’Antoine correspond avec elle par le truchement de la langue des signes. L’auteur défend les droits à la liberté de choix thérapeutique et à l’information. Et il défend le principe de la reconnaissance officielle de la Langue des Signes comme langue minoritaire et le respect des droits spécifiques de cette Communauté.

Mais si cette langue des signes est magistralement décrite lors des conversations entre Lucie et Antoine, à ce point que le lecteur s’imagine être à leurs côtés et déchiffrer leur dialogue, c’est tout autant l’industrie pharmaceutique, et les laboratoires phytosanitaires qui sont mis en cause. Ce n’est pas le premier roman à traiter ce sujet, et ce ne sera pas le dernier, mais la façon d’aborder le problème est différent.

Un roman à découvrir en version papier, celle que je préfère, ou en version PDF ou eBook. Suivez l’adresse ici

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher philippe autrive



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest