L'onde Sépulcrale ALEXANDER16

BRUCE ALEXANDER

L'onde Sépulcrale


Aux éditions 10/18


Visitez leur site

1092

Lectures depuis
Le mardi 16 Novembre 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
l'onde sépulcrale

sur
Amazone

fleche
fleche

Bruce ALEXANDER




Une lecture de
SOPHIE COLPAERT

SOPHIE COLPAERT
Londres, juillet 1769. La maisonnée de Sir John Fielding, le magistrat aveugle du tribunal de Bow Street, s'apprête à accueillir Tom Durham. Le fils de Lady Fielding est de retour après trois années passées en mer à bord de l'Aventure. Outre de nombreux souvenirs de voyage, le jeune homme rapporte à Sir John le récit d'une incroyable tempête aux funestes conséquences.
Placé sous le commandement du capitaine Markham, un homme pris de boisson, l'Aventure était, dans les faits, dirigé par le lieutenant Hartsell. En avril 1767, le vaisseau se trouvait alors au large du cap de Bonne-Espérance, ballotté par des flots déchaînés, un mât menaçant de rompre. Le lieutenant Hartsell qui, jusque-là, avait pris toutes les décisions, exigeait que l'on fasse venir le capitaine. Le lieutenant Landon, chargé d'exécuter les ordres, n'avait d'autre choix que de ramener sur un pont, rendu impraticable par la tempête, un homme proche du coma éthylique. Une vague plus forte que les autres coucha le bateau et le capitaine Markham, échappant à la poigne impuissante de Landon, bascula par-dessus bord. Quelques mois plus tard, dans une lettre, Hartsell accusait Landon d'avoir volontairement poussé le capitaine. Le lieutenant Landon ne découvrit l'accusation que deux ans plus tard quand, à la veille d'accoster à Londres, Hartsell lui signifia les charges qui pesaient contre lui.
En attendant son procès devant la cour martiale, le lieutenant Landon est consigné dans sa cabine. La cour sera présidée par l'amiral Sir Robert Redmon, une vieille connaissance de Sir John. Et, dans cette délicate affaire, Sir Robert a sollicité l'aide du brillant enquêteur qu'est Sir John. L'accusation ne repose que sur la lettre d'Hartsell, seul témoin oculaire de l'événement et, pour se défendre, le lieutenant Landon, qui risque pourtant la pendaison, n'offre que de molles affirmations. Quelles pressions l'empêchent de parler ? Que se passait-il exactement à bord de ce bateau ? Pour comprendre les origines de l'affaire, Sir John doit lever le voile sur le fonctionnement de la marine royale, sur les rapports qui se tissent entre les hommes durant les missions en mer et ce serait le début d'un tel scandale que la marine tient à l'éviter à tout prix...
La couverture, tristounette et fort peu engageante, de cette troisième enquête du tandem Sir John / Jeremy cache en fait un roman aussi instructif que divertissant. C'est une véritable plongée dans l'univers de la marine de Sa Gracieuse Majesté au XVIII°siècle et point n'est besoin d'apprécier le domaine pour prendre plaisir à cette lecture.
 

livrenpoche
Chercher bruce alexander



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar