Parade Des Morts-vivants AGAPIT201

MARC AGAPIT

Parade Des Morts-vivants


Aux éditions FLEUVE NOIR


Visitez leur site

163

Lectures depuis
Le lundi 29 Decembre 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
parade des morts-vivants

sur
Amazone

fleche
fleche

Marc AGAPIT




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Luc Gervaix est un fêtard parisien âgé de quarante-cinq ans, au passé agité, qui connaît un beau succès avec ses romans populaires depuis vingt-trois ans. En réalité, Luc serait bien incapable d'écrire un livre. C'est son jumeau Paul, qui est l'auteur des dizaines de titres publiés. Bonhomme disgracieux et boiteux, il habite un château dans l'Yonne, hérité de leurs parents. La demeure manque d'entretien, mais Paul se contente de quelques pièces. Son bonheur, c'est l'écriture : il laisse toute la gloire à Luc. Ce dernier ne lui rend pas souvent visite. Tant mieux, car il se montre parfois violent envers Paul. Pourtant, le 5 août, Luc reçoit un message de détresse de son jumeau, qui l'incite à revenir au château.

C'est par une nuit d'orage que Luc arrive jusqu'à la demeure familiale. Personne n'est là pour l'accueillir. Un majordome se présente, ce qui est étonnant, Paul vivant seul. Il reste introuvable, le jumeau ! Bientôt, Luc se retrouve ligoté, face au majordome, à un vieux monsieur et à sa jeune femme. Qui sont ces inconnus, ayant une étrange manière de s'exprimer en français ? L'explication du monsieur, évoquant un séjour involontaire ici, n'est pas très plausible. La version de sa jeune épouse s'avère encore plus énigmatique. Elle dit se prénommer Eve, son mari Adam, et leur serviteur Caïn. En débarquant dans ce château hanté, Luc aurait dérangé les "esprits" qui y ont trouvé refuge de longue date.

Il s'agirait de "squelettes luminescents" qui donnent des "ordres mentaux" au trio que Luc a rencontré. Ces êtres fantomatiques se comportent tels des vampires, en témoignent les cous abimés des trois personnages auxquels ils ont sucé le sang. Le trio disparu, Luc est surpris par trois coups de gong théâtraux, suivis de longs gémissements lugubres. Rien de rassurant, d'autant qu'apparaît un spectre squelettique très menaçant. Au matin, Luc découvre le cadavre de son frère Paul dans le jardin. C'est un meurtre. Il alerte le maire et le gendarme du patelin voisin, revenant avec eux sur les lieux. Les cahiers posthumes de Paul accablent son frère, indices accusateurs qui conduisent illico Luc en prison.

Le juge d'instruction organise une reconstitution des faits au château, transport de justice avec Luc et son avocat, ce qui ne révèle rien de plus. Par contre, Luc espère que M.Gilles, détective particulier, pourra l'aider à prouver son innocence. L'enquêteur va attendre le 5 août suivant pour passer une nuit au château. Entre-temps, le procès de Luc s'est déroulé, aboutissant à une lourde condamnation. Apparitions fugaces de fantômes et autres faits étranges se produisent en présence de M.Gilles. Pour un début d'explication, il va même voyager à travers les siècles. Le coupable ayant tué Paul, il le trouvera sûrement. Mais le reste de son aventure exceptionnelle, il devra garder tout ça secret…

Encore un délicieux roman de Marc Agapit, mêlant une part de Fantastique, un brin de Science-Fiction, et une intrigue quelque peu criminelle, dans un château hanté et isolé. Un savoir-faire indéniable et une grande inventivité, donnant une sorte de conte maléfique… et souriant. Car l'auteur ne cherche pas tant à effrayer ses lecteurs, préférant les entraîner au gré de son imagination. Des jumeaux dissemblables en tous points, au départ. Plus un improbable détective privé, dans la seconde partie. Avec Adam, Eve et Caïn, en vedettes invitées du spectacle. Ce n'est pas vraiment caricatural, mais ça signifie que tout est ici irréel, de pure fiction. De la littérature de divertissement, revendiquée par Marc Agapit.

L'histoire étant intemporelle, racontée avec une tonalité enjouée, évitant d'inutiles scènes glauques ou morbides, on se laisse volontiers embarquer. Des péripéties incroyables, ce n'est pas ce qui manque dans ce récit. “Parade des morts-vivants” a été adapté en bande-dessinée, dans le n°13 du magazine Hallucinations, de janvier 1972 (Comics Pocket). On ne se lasse jamais de l'univers des romans de cet écrivain, figurant parmi les romanciers à redécouvrir.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
marc agapit



Greffe Mortelle

La Croix De Judas

Le Fluide Magique

livrenpoche
Chercher marc agapit



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.69 euros au format Kindle
9.94 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar