Meurtres En Sérail ABDESSEMED11

CHARAF ABDESSEMED

Meurtres En Sérail


Aux éditions METROPOLIS


Visitez leur site

1541

Lectures depuis
Le mercredi 22 Septembre 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
meurtres en sérail

sur
Amazone

fleche
fleche

Charaf ABDESSEMED




Une lecture de
SOPHIE COLPAERT

SOPHIE COLPAERT
Farid Ouz, médecin légiste, vient d'être nomme maître-assistant des Hôpitaux d'Alger. Alors qu'il assure sans enthousiasme les ennuyantes consultations, il est convoqué par son supérieur, le docteur Khobza, à qui il doit sa récente promotion. Khobza lui confie une mission de la plus haute importance qui se révèle vite un cadeau empoisonné. Il s'agit d'autopsier la femme du ministre de la Santé qui vient d'être assassinée. La victime a reçu un coup violent à la base du crâne et l'assassin lui a soigneusement sectionné l'orteil gauche. Pourtant, ordre du ministère de l'intérieur, Ouz est prié de conclure à une mort naturelle. L'inspecteur Hani, qui assiste également à l'autopsie, accepte difficilement le verdict.
Le lendemain, Ouz est à nouveau réquisitionné pour autopsier une nouvelle assassinée et conclure à une autre mort naturelle sous la surveillance du même inspecteur accompagné de son inséparable Kalachnikov.
Un courant de sympathie commence à passer entre les deux hommes, embarqués malgré eux dans la même galère. Travaillant sur les archives de l'hôpital, Ouz découvre un autre certificat de " mort naturelle " signe Khobza. Ouz ne peut s'empêcher de signaler sa découverte à l'intéressé. La sanction est immédiate : mise à pied pour un mois. Qu'y a-t-il donc de si important autour de ces trois décès "naturels" ? Et se limitent-ils à trois ? Les évènements ont été bien cachés à la presse et à la population mais l'hécatombe de corps de femmes présentant un orteil en moins est tel qu'Ouz et Hani sont détachés auprès du ministère de la défense avec pour mission d'arrêter le coupable. Commence alors une véritable plongée dans les dessous de la société algérienne dont Ouz ne ressortira pas tout a fait indemne.
Charaf Abdessemed est né a Alger en 1970. Médecin et journaliste, il vit aujourd'hui à Genève où a été édité ce premier roman. Outre son intrigue captivante et remarquablement bien menée, Meurtres en serail transporte le lecteur au coeur de la vie quotidienne algérienne, dans ces aspects les plus concrets, des trafics en tout genre à la distribution chaotique de l'eau en passant par la grande affaire du mariage. Perdu au milieu de ses atermoiements, tiraillé entre son désir de liberté et celui d'être un bon fils au risque d'y laisser des plumes, Farid Ouz, personnage principal et narrateur, illustre le mal être de tout un peuple. Un roman où l'on découvre une autre civilisation et où l'on apprend beaucoup.
 

livrenpoche
Chercher charaf abdessemed



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar