Trois Morts, Sinon Rien ZOLMA21

ZOLMA

Trois Morts, Sinon Rien


Aux éditions WARTBERG


Visitez leur site

352

Lectures depuis
Le dimanche 27 Juillet 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Trois morts, sinon rien

sur
Amazone

fleche
fleche

 ZOLMA




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Lily Verdine est une détective privée parisienne, qui n'a pas totalement renoncé à l'esprit gaucho tendance anar de sa jeunesse. Quand l'avocat maître Illouz, ténor du barreau, lui soumet le cas de Julien Vaudreuil, elle lit attentivement le texte personnel dans lequel ce suspect, incarcéré depuis six mois, expose les faits. Habitant Perpignan, Julien Vaudreuil est âgé de quarante-cinq ans. Guide pour des voyages thématiques, il vit seul. Ce jour-là, il se trouvait dans le train à destination d'Hyères, où il allait voir ses parents. Il remarqua la jolie jeune femme de vingt-quatre ans dans la même voiture. À l'arrivée, il s'aperçut qu'elle était morte entre-temps. Le voilà unique témoin du meurtre par empoisonnement de Sarah Pigani. Une affaire dont la presse ne se fit pas l'écho, note Lily Verdine.

Peu après son retour à Perpignan, Julien Vaudreuil fut mis en état d'arrestation. Deux cas similaires, ayant pour arme un “parapluie bulgare” lanceur de poison, se sont produits à Barcelone et à Stockholm. Or, Julien y était présent à ces moments-là, dans le cadre de son métier de guide. La Justice dispose d'indices, se base sur des présomptions, mais il n'y a pas de véritable mobile accusant Julien. Ce dernier a préféré un cador plutôt qu'un avocat local perpignanais. Misant sur l'innocence de son client, maître Illouz imagine un complot visant Julien, sans en discerner la raison. Lily contacte un flic sympa écarté de cette affaire, Jean-Yves Floch. En désaccord avec sa hiérarchie, ce Breton opiniâtre pense qu'un tel sac de nœuds pourrait bien masquer une obscure machination.

Lily s'avoue séduite par ce veuf élevant deux enfants. Le flic Floch pourra actionner des leviers l'aidant pour son enquête. Victor, voisin retraité de Lily, lui donnera un petit coup de main, lui aussi. La détective rend visite à la famille de Sarah Pigani, à Hyères, dont le frère apparaît plutôt surexcité. Puis elle se dirige vers Perpignan, espérant interroger un témoin propriétaire d'une casse-auto, Roland Vila. S'introduisant avec hardiesse sur le chantier, Lily découvre que l'homme a été assassiné. Un meurtre qui, plus tard, lui vaudra quelques ennuis, même si la version officielle évoque un crime de truand. Lily reste en contact avec Jean-Yves Floch, avant d'aller voir Julien Vaudreuil aux Baumettes, puis de chercher des éléments à Barcelone. Où la famille modeste de Pilar Esteban ne peut l'aider.

La jeune victime barcelonaise était employée par un journal économique. N'obtenant pas les documents souhaités, l'intrépide Lily Verdine se laisse enfermer dans les locaux afin de copier un rapport de Pilar Esteban. De retour à Paris, il se confirme qu'elle ne peut mener incognito son enquête, ce dont Floch l'avait avertie. Lui-même prend des précautions. Elle finit par se demander si elle doit faire confiance à ce policier…

Si l'on n'a pas eu la chance de suivre les précédentes aventures de Lily Verdine (Mistral cinglant, Croisière jaune, Adios Viracocha, Lily en eaux troubles – disponibles chez Jigal), il n'est pas trop tard pour faire sa connaissance grâce à ce titre. Qu'elle soit une détective femme n'est pas la seule originalité de ces suspenses. S'il lui arrive de tomber amoureuse de partenaires d'enquêtes, comme ici, la percutante Lily est surtout une solitaire. Elle n'a pas renié ses opinions d'antan : son caractère reste rebelle face aux magouilles, qui sont monnaie courante dans notre monde. Il n'est pas exclu que ce soit le cas cette fois aussi.

Jérôme Zolma, dont il faut aussi lire l'excellent “Amères thunes”, fait partie de ces auteurs sachant concocter des intrigues plus tortueuses qu'il y paraît. Roman d'enquête riche en péripéties, certes, mais il faut compter avec une construction habile pouvant réserver des surprises. N'ignorant pas que la fluidité de la narration est capitale, Zolma n'utilise pas de moyens dilatoires pour égarer ses lecteurs. Ce sont les faits tels qu'ils sont vécus par Lily Verdine qu'il nous raconte. Non sans quelques sourires, on le verra par exemple quand elle se laisse enfermer dans les bureaux d'un journal catalan. Ou quand elle tente une intimité contrariée avec le flic Floch. Un solide polar, comme on les aime.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Trois Morts, Sinon Rien

de
JEANNE DESAUBRY

JEANNE DESAUBRY

Ah, le retour de Lily. Vous la connaissez, mais si, Lily Verdine, détective privée de son état, teigneuse, marante, pas très douée en amour, et indécrottable soutien de l’orphelin abandonné, de la veuve spoliée et du pékin victime d’injustice. Dans ce nouvel opus de ses (més)aventures, un avocat pénaliste réputé vient la solliciter. Son client crie son innocence derrière les barreaux de Fresnes. Accusé d’avoir tué une jeune fille dans un train, on le soupçonne bien vite de deux autres meurtres, apparemment gratuits, avec…  du venin de grenouille. Fallait oser ! Des meurtres au parapluie bulgare en quelque sorte.

 

Lily se laisse convaincre par le témoignage écrit de l’assassin présumé. Un beau récit qui commence par le coup de cœur dans le train pour la belle inconnue, celle qui fera son malheur quand elle tombera morte à ses pieds.

 

Coupable, innocent ? Innocent, coupable ? Lily nous balance,nous malmène un peu, nous envoie dans un sens, puis un autre car si l’homme est innocent de l’un des crimes, il l’est de tous,non ? Mais dans ce cas ? Ne serait-ce pas une monstrueuse machination ? Qui peut en vouloir à cet obscur inconnu, à la vie terne et sans aspérité ?

 

Lily va payer cher son incursion dans le monde de la barbouzerie. Et une fois de plus, tellement dans l’attente du grand émoi, se prendre un  gros râteau  amoureux. Non, Lily n’est pas faite pour la romance. C’est dommage, on l’imagine en jolie petit lot appétissant, digne de l’attention tendre de la gent masculine. Question de karma sans doute.

On retrouve avec plaisir dans cet opus (le 5e) l’allant, l’humour, l’énergie d’une femme pleine de ressources et bien de notre époque dans le regard qu’elle pose sur les hommes. Attachante Lily !

Retrouvez
JEANNE DESAUBRY
sur
jeanne.desaubry.over-blog.com

Autres titres de
zolma



Adios Viracocha

Amères Thunes

Croisière Jaune

En Main Propre !

Les Poubelles De Babylone

Lily En Eaux Troubles

Mistral Cinglant

Mort En Sauce

livrenpoche
Chercher zolma



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar