Panique Au Vatican ZELLWEGER29

MARK ZELLWEGER

Panique Au Vatican


Aux éditions EAUX TROUBLES


Visitez leur site

504

Lectures depuis
Le jeudi 23 Avril 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Panique au vatican

sur
Amazone

fleche
fleche

Mark ZELLWEGER




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Le Sword est un service de renseignements géostratégiques indépendant et neutre basé en Suisse. Créé et dirigé par Mark Walpen, avec l'appui de son père diplomate Ralph, cet organisme s'est doté d'unités d'action, les Faucons, capables d'intervenir dans le monde entier. Ils ont même étoffé depuis peu ces groupes, entraînés discrètement à Zermatt. En ces vacances de Noël, Mark et ses deux enfants séjournent dans cette station, avec son amie Anook. Ils seront bientôt rejoints par Ralph Walpen, auquel on vient de soumettre un cas assez délicat. Repos relatif pour Mark qui, tandis que ses nouveaux Faucons seront prêts à opérer dès de début janvier, continue à observer la situation internationale.

Choisi par les cardinaux quelques mois plus tôt, le nouveau pape Anastase V est d'origine chinoise. Il s'est montré beaucoup plus réformiste qu'on l'imaginait, bousculant le dogme et les hypocrisies vaticanes, voulant inscrire le catholicisme dans le siècle actuel. Dès le 6 janvier, il entreprend un voyage en Australie puis en Asie. Du côté de la Chine, il semble y avoir du changement aussi, le président Zang Ying Ye ayant nommé un vice-président plus jeune et réformateur que les cadres garants de l'orthodoxie. Par contre, des attentats ont secoué le Tibet toujours chinois par annexion, peut-être le fait de partisans du Dalaï-lama. Au cœur du Vatican, c'est un drame passionnel qui a causé la mort de quatre personnes, chez les Gardes Suisses. La version officielle évoque un suicide le l'assassin.

Dans la principauté italienne de San Martino della Cima, il y a aussi un problème. Ralph Walpen est contacté par la mère australienne de la jeune princesse. Voilà deux ans, Kathleen Parker a épousé le prince Paolo Spinola. Depuis quelques temps, la mère Hannah Parker ne parvient plus à joindre sa fille. Sous le charme de l'Australienne, Ralph demande à Mark d'intervenir dans cet État indépendant. Ce n'est pas si facile, mais l'Israélienne d'origine Rebecca, éminent membre des Faucons, réussit à s'infiltrer au sein de l'hôpital où la princesse consulte souvent. Sans témoin, Kathleen avoue à Rebecca qu'on attend d'elle qu'elle produise un héritier princier. Si elle souhaite fuir dès que possible, il faut mettre au point une opération d'envergure pour l'exfiltrer en rusant avec les autorités.

De passage à Paris, Ralph rencontre secrètement le Dalaï-lama en personne. Grâce au pape Anastase V, des accords étaient en bonne voie avec la présidence chinoise. À cause des récents attentats, ils risquent d'être caducs, alors que le Dalaï-lama ignore s'ils ont été l'œuvre de ses partisans ultras. Le pape doit interrompre son voyage durant plusieurs jours, s'arrêtant à Honk Kong. On annonce qu'il est souffrant, soignant une maladie virale. Par un cardinal suisse, Ralph apprend qu'en réalité Anastase V a disparu, probablement enlevé. Ce même ecclésiastique pense que, dans le cas des quadruples morts chez les Gardes Suisses, il s'agit d'un complot. Anne Jordan, mère du supposé coupable "suicidé", est certaine également que le Vatican masque la vérité.

Il est temps pour les Faucons de Mark Walpen d'entrer en action, dans quatre directions différentes. Aucun d'eux n'ignore la grosse part de risque, en particulier d'entrer en Chine sans autorisation. Chevronnés, l'ex-officier français Paul de Séverac et son collègue indien Deepak Singh sont chargés de l'affaire tibétaine. Sur place, ils peuvent compter sur les moines bouddhistes. Tandis qu'une deuxième équipe se rend à Rome pour enquêter sur le Vatican, Rebecca et son groupe s'occupent de la princesse. Ralph accompagne à Honk Kong la quatrième équipe, qui espère retrouve la trace du pape Anastase V…

Dans “L'envol des Faucons” (2014), les lecteurs avaient fait connaissance avec le Sword et les Faucons de Mark Walpen. Les voici de retour, pour un deuxième roman d'aventures. Depuis les histoires d'espionnage de la Guerre Froide jusqu'à des thrillers plus proches du monde d'aujourd'hui, existe une grande tradition d'intrigues internationales aux récits fort mouvementés. Toutefois, avant que ses héros ne partent en mission, Mark Zellweger se donne le temps de nous présenter en détail personnages et contextes. Ensuite, place aux scènes périlleuses et agitées, à travers la planète.

Soulignons certaines allusions ou des clins d'œil. Alter-ego du pape François, Anastase V apparaît encore plus favorable à des réformes de fond (la pédophilie, les préservatifs). Comme une certaine princesse monégasque native de Rhodésie-Zimbawe, celle qui est ici captive de son époux vient aussi d'un lointain pays, l'Australie. Le crime au Vatican s'inspire du cas d'Aloïs Estermann, commandant de la Garde Suisse, et de son épouse Gladys abattus en mai 1998 par le vice-caporal Cédric Tornay, qui se suicida ensuite. Une affaire mal éclaircie, disons-le. Évidemment, “Panique au Vatican” est une fiction, donc sans lien avec ces exemples. Pour ce qui est de la situation du Tibet, elle est du domaine de la réalité. L'auteur s'offre la présence du Dalaï-lama, en guest-star. De l'action et une intrigue mondiale, voilà de quoi séduire les amateurs de polars trépidants.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Panique Au Vatican

de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Thriller. Parution le 26 février 2015. 522 pages. 23,00€.

Dormez tranquille braves gens, le pape veille...

Pour Mark Walpen et son oncle Ralf, les vacances de Noël, c'est sacré. Alors même si une affaire se présente, que leurs compétences sont requises, ils ne s'attaqueront au problème qu'une fois les fêtes de fin d'années fêtées dignement.

Mark passe à Zermatt ces quelques jours en compagnie de ses jumeaux, Elliott et Zoe, ce qui lui reste de sa famille avec son père Ralph. Sa femme est morte ainsi que son autre fille dans les attentats du 11 septembre 2001.

Mais peu avant Noël Mark ne perd pas pour autant le Sword de vue. Une réunion de recrutement est programmée justement à Zermatt dans une résidence, le Gornergrat Learning Center, qui lui appartient et aménagée comme un bunker à Zermatt justement. De nouveaux membres vont être recrutés selon des profils bien définis afin de renforcer les Faucons. Mark est assisté de quelques amis fidèles, dont le colonel Paul de Séverac ou encore Rebecca Leibowitz.

Enfin il va pouvoir se consacrer entièrement à ses jumeaux, ou presque. Son amie Anook semble contrariée, mais il ne s'agit que de malentendus vite dissipés après une discussion franche. Et Mark passe beaucoup de temps à s'informer, lire les journaux ou écouter la télévision, chaînes d'infos évidemment.

Deux jours auparavant, Ralph Walpen a reçu dans son bureau à Berne une mère de famille éplorée. Son rôle de diplomate, chargé du réseau Ambassador, l'amène à régler des questions épineuses, et lorsque nécessaire c'est son fils Mark et son service de renseignement non gouvernemental, indépendant et neutre, le Sword, qui prennent le relais en solutionnant les problèmes grâce à une cellule d'actions clandestines, des hommes et des femmes super entraînés provenant de divers services et pays, n'ayant qu'un seul idéal, résoudre les difficultés sans passer par des services officiels qui sèmeraient la pagaille.

Ralph reçoit donc Hannah Parker, avocate, qui arrive directement d'Australie, Sidney très exactement. Sa fille Kathleen, qu'elle n'arrive plus à voir depuis de nombreux mois ou même à joindre par téléphone, est mariée au prince Paolo Spinola, futur grand-duc de la principauté de San Martino della Cima. Le grand-duché fait barrage, et la seule fois où elle a pu communiquer avec elle, Hannah avait trouvé sa fille effrayée et surveillée en permanence. Kathleen et le prince n'ont pas encore eu d'enfant, et elle se rend de temps à autre dans une clinique gynécologique pour des examens. Ralph promet à Hannah de s'occuper de ce cas épineux, mais pas avant le lundi 4 janvier. Il lui offre de séjourner au Matterhorn Palace, son domicile habituel à Berne et dont il est propriétaire, puis de passer Noël à Zermatt en sa compagnie afin d'étudier la question avec son fils Mark.

Mark n'est pas contre cette invitation, du moment que cela n'interfère pas la réunion familiale, de plus cela changera les idées de Ralph qui a perdu sa femme quelques années auparavant.

Noël et le 1er de l'an sont passés, les affaires vont pouvoir reprendre, et c'est chargé.

Plusieurs événements se bousculent, se télescopent, comme autant de comédons, d'éphélides, ou de furoncles sur la face du monde.

Des incidents violents, et des attentats se produisent en Chine et au Tibet et tout naturellement le gouvernement chinois accuse les Tibétains et le Dalaï-lama d'en être à l'origine.

Au Vatican quatre cadavres sont découverts en début d'après-midi dans la résidence personnelle du commandant de la garde. Ce dernier ainsi que sa femme, un caporal et un hallebardier ayant tous succombé à une balle de 9mm. Selon le porte-parole du Vatican, le caporal aurait perpétré ce crime avant de se donner la mort.

Le Pape Anastase V, nouvellement élu et Chinois d'origine, se fait remarquer par ses prises de position nettement plus humaines que ses prédécesseurs. Et il veut faire le grand ménage parmi le clergé et permettre que les prêtres pédophiles soient jugés. En ce début d'année il entreprend un long voyage qui le mène d'Australie jusqu'à Hong-Kong. Seulement arrivé à Hong-Kong, un communiqué précise qu'étant malade, sa tournée est pour le moment ajournée. Le SRAS ou le H1N1, quelque chose dans ce genre l'obligerai à se calfeutrer dans sa chambre d'hôtel. Mais selon quelques sources autorisées, il aurait été enlevé.

Le 5 janvier Ralph Walpen est à Paris et il a un rendez-vous dans un café avec un représentant spécial qui n'est autre que Tenzin Gyatso. C'est à dire le Dalaï-lama en personne qui souhaite que la Task Force dont Ralph Walpen est le représentant, et le Sword dirigé par Mark, enquêtent sur les accusations d'attentats et incidents diplomatiques entre son pays et la Chine. Il est persuadé que les Tibétains n'ont rien à voir dans ces événements tragiques, même si les plus jeunes semblent moins pacifistes que leurs ancêtres.

La cellule de crise du Sword est activée et tandis que neuf membres des Faucons, répartis en trois groupes vont procéder à l'exfiltration de la princesse de la clinique où elle est en résidence surveillée, d'autres vont s'infiltrer au Népal afin de découvrir l'origine des attentats.

Ralph honore un autre rendez-vous qui lui a été proposé, sinon imposé, à Pékin dans le cadre de ses fonctions de diplomate. Le président chinois Zhang Ying Ye le rencontre en personne et en toute discrétion. Il se défend d'être à l'origine des attentats, et de plus d'avoir eu une discussion fructueuse avec le pape Anastase V, concernant de nombreux points politiques et servant d'entremetteur entre Tenzin Gyatso et lui-même. Et à la tête du gouvernement chinois, les conflits d'intérêt et de personnes ne manquent pas.

Bien que l'auteur affirme que toute ressemblance avec des personnages ou des événements existants ou ayant existés, ne serait que pure coïncidence, le lecteur ne pourrait s'empêcher de plaquer des noms et des visages sur certains des figurants de cet ouvrage, et se remémorer des événement ayant défrayé la chronique quelques années auparavant. Par exemple l'assassinat au Vatican, le 4 mai 1998, d'Aloïs Estermann, le chef des gardes suisses, nommé la veille, de son épouse et d'un jeune vice-caporal de la garde. Selon l'enquête menée en interne, ce jeune garde, Cédric Tornay, aurait laissé une lettre de suicide adressée à sa mère et justifiant son geste. Mais la mère a toujours refusé d'accepter les faits tels qu'ils ont été supposés se dérouler, mettant en doute l'authenticité de cette lettre.

Quant à la Principauté de San Martino della Cima et la princesse Kathleen Parker, australienne, on n'est pas obligé de les comparer avec une célèbre principauté enclavée de la Côte d'Azur et dont une princesse est d'origine rhodésienne (le Zimbabwe actuel) et ancienne championne de natation sud-africaine. Tout ceci n'est que coïncidences.

C'est méthodique, précis, méticuleux, comme assemblé par un horloger helvète minutieux mais c'est également lent et longuet même si c'est calibré à la seconde et au millimètre près. Si le récit en lui-même est intéressant, cela traîne en longueur et perd de sa force, de son intérêt par des dialogues, notamment lors des prises de décision, et des descriptions interminables, à l'instar des diplomates qui expriment en trois heures ce qui pourrait être dit en trois minutes.

Ceci n'est pas destiné à un lecteur boulimique pressé de connaître l'épilogue mais plutôt à un amateur de jeu de stratégie, ou tout doit être pensé, mesuré, analysé, prévu, avec des solutions de rechange en cas de défaillance dans l'accomplissement d'une opération.

Evidemment l'auteur se base sur sa propre expérience et de ses connaissances approfondies de la géopolitique internationale et de sa compréhension des services secrets, puisque, nous l'apprend la quatrième de couverture, il a été conseiller spécial auprès de directions des actions clandestines appartenant à de grands services de renseignements.

http://www.action-suspense.com/2015/04/mark-zellweger-panique-au-vatican-ed-eaux-troubles-2015.html

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
mark zellweger



Double Jeu

L'envol Des Faucons

Xtrême Préjudice

livrenpoche
Chercher mark zellweger



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar