Descente Aux Enfers WILLIAMSON118

CHET WILLIAMSON

Descente Aux Enfers


Aux éditions FLEUVE NOIR


Visitez leur site

205

Lectures depuis
Le vendredi 12 Avril 2019

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Descente aux enfers

sur
Amazone

fleche
fleche

Chet WILLIAMSON




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Hell – 1995. Traduction Michèle Zachayus. Collection Virtuel N° 3. Editions Fleuve Noir. Parution mars 1997. 284 pages.

ISBN : 2-265-06019-4

Et pour remonter, on fait comment ?

Gédéon et Rachel, agents du BERIA, Bureau d’Eradication des Réalités et Intelligences Artificielles, et coéquipiers, enfreignent la loi édictée par Solène Solux, l’Impérator de la Main de Dieu qui règne sur les States. Ils vivent en concubinage. C’est du moins le reproche officiel qui leur est fait.

Des tueurs sont dépêchés chez eux pour les exterminer. Ils s’en tirent à bon compte mais les voilà de l’autre côté de la barrière. Leur chef est abattu alors qu’il leur apprend que d’autres personnes ont disparu, ou ont été assassinées et leur conseille de contacter Mr Splendide. Splendide est un démon. Il veut bien les réhabiliter à condition qu’ils se rendent en Enfer délivrer un triumvirat ayant appartenu à un front de libération. Pour rejoindre l’Enfer ils sont coiffés d’un psychopompe muni d’électrodes et de piquants à l’intérieur du casque. Arrivés sur place ils sont confrontés à Sanguinarius, le démon qui garde les otages.

Leur mission est remplie mais Sanguinarius veut lui aussi faire libérer une jeune femme gardée par Splendide. A nouveau, retour en Enfer et nouvelle mission accomplie par Gédéon et Rachel. Dante, un de leurs rares amis qui le soit resté, les invite à se renseigner auprès de Xénon lequel leur demande d’aller poser une bombe sous la voiture de Solène Solux. Rachel se dévoue. Puis ils rejoignent l’Ambassade britannique par les égouts afin de retrouver d’autres membres du Front de Libération des Citoyens, dont le sénateur Erin Burr qui dirige la révolte. L’attentat à la bombe échoue et c’est la voiture de Gedeon et Rachel qui est visée. Les deux fuyards sont portés pour morts mais ils ont quitté leur véhicule à temps. Toutefois, ils se demandent comment cela a pu se retourner contre eux. D’autant que des petits faits en apparence insignifiants les tarabustent. Leur visage a été remodelé, et il leur semble avoir déjà vécu certaines situations. Ou encore Rachel parle une langue qu’elle n’a jamais apprise.

C’est lors d’un nouveau séjour en Enfer qu’ils s’aperçoivent que ce n’est qu’un monde virtuel dans lequel ils sont plongés, eux et les otages. Les démons qu’ils combattent ne sont que des androïdes. Grâce à un informaticien du Pentagone qu’ils aident à rejoindre l’ambassade, ils recueillent des informations plus précises sur les événements. A leur grande surprise, ils apprennent que quelques années auparavant, ils faisaient déjà partie du FLC mais qu’ils avaient été arrêtés par les sbires de Solène Solux. Après avoir subi un lavage de cerveau et des transformations esthétiques, ils étaient devenus des agents du gouvernement en place. L’attaque dont ils avaient failli être victimes était pour les inciter à rejoindre le FLC et infiltrer le mouvement. Lors d’un énième voyage en Enfer, Rachel décède d’une crise cardiaque. Gedeon continue l’œuvre entreprise en plastiquant le sous-sol de la chapelle du Pentagone. L’armée se rallie aux mutins et Solène Solux est obligée de s’enfuir. Gedeon la retrouve alors qu’il se recueille sur la tombe de Rachel. Solène tente de l’abattre mais c’est elle qui est victime d’un accident, trébuchant et se fracassant le crâne.

Sous couvert d’un roman qui se lit avec plaisir, emmenant le lecteur en 2095 dans une Amérique plongée dans la terreur et une nouvelle forme d’Inquisition, Chet Williamson dénonce la tendance actuelle où Dieu est mêlé à la politique.

Aussi bien chez les Intégristes qu’aux Etats-Unis. D’ailleurs page 170, il écrit : « On a vu comment les politiciens de ces deux derniers siècles, de l’Allemagne des années 30, jusqu’aux chefs du Congrès, au tournant du siècle dernier, utilisaient la peur pour arriver à leur fin — l’angoisse du crime organisé, le spectre de la pauvreté, la peur des gens différents… Puisque s’appuyer sur ces trucs marchait bien, n’allait-il pas être plus profitable encore de puiser dans des siècles de frayeurs et de superstitions, d’exploiter les pulsions tribales de l’humanité et ses terreurs les plus primitives ? ».

C’est la guerre entre un soi-disant Bien contre un soi-disant Mal.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
chet williamson



Meurtre Au Cormyr

livrenpoche
Chercher chet williamson



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar