Les Premières Enquêtes De Miss Silver WENTWORTH103

PATRICIA WENTWORTH

Les Premières Enquêtes De Miss Silver


Aux éditions 10/18


Visitez leur site

199

Lectures depuis
Le vendredi 24 Novembre 2017

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les premières enquêtes de miss silver

sur
Amazone

fleche
fleche

Patricia WENTWORTH




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Les Éditions 10-18 proposent de redécouvrir une célèbre détective, Maud Silver, dans un recueil rassemblant ses trois premières enquêtes, de Patricia Wentworth (1878-1961). Coup d’œil sur “Le Masque gris”, où Miss Silver apparaît pour la première fois…

Suite à l’annulation de son mariage avec sa fiancée Margaret Langton, Charles Moray partit faire le tour du monde pendant quatre ans. En cette fin des années 1920, il est de retour à Londres. À sa grande surprise, il découvre qu’une réunion secrète se tient dans sa propre maison. Ces comploteurs sont dirigés par un homme mystérieux, le Masque Gris. Charles les a observés sans se montrer. Il avertirait la police si, parmi les conspirateurs, ne figurait son ex-fiancée Margaret. Le gardien de la demeure, Lattery, est incapable de donner une explication à Charles. Plus tard, par son ami Archie Millar, joyeux dilettante, il va apprendre que ces obscures manigances visent certainement une jeune fille, héritière d’une grosse fortune.

Âgée de dix-huit ans, vivant jusqu’alors en Suisse, la blonde Margot Standing revient à Londres après le décès de son riche père. Edward Standing s’est noyé en Méditerranée, en chutant de son yacht du côté de Majorque. Pour sa fille, il semble logique d’hériter de l’argent paternel, mais il se présente des complications. Car tout n’est pas clair dans la filiation, un flou entretenu de longue date par le défunt millionnaire. Faute de testament et de certificats, c’est au navrant neveu Egbert Standing que reviendrait l’héritage. D’autant que ce dernier produit une lettre de son oncle évoquant “la naissance irrégulière” de Margot Standing. De son côté, Charles Moray espère renouer avec Margaret Langton, qui ne paraît pas mariée, mais elle reste un peu distante.

Sur le conseil de l’ami Archie, Charles s’adresse à une détective privée afin d’obtenir des infos sur les individus s’étant réunis chez lui. Il faut bien qu’il fasse confiance à cette Maud Silver. Peut-être plus perspicace qu’elle ne semble, cette dame d’âge mur est une vieille fille qui reçoit sa clientèle en tricotant. C’est dans un simple cahier qu’elle note tous les éléments relatifs à l’enquête en cours, ses renseignements étant toujours fiables. Margot Standing a réalisé que son cousin Egbert lui voulait du mal. Aussi disparaît-elle, optant pour une fausse identité : Esther Brandon, un nom qui a peut-être rapport avec sa mère qu’elle n’a pas connue. Mal préparée à cette fuite, la jeune fille est bientôt retrouvée dans la rue, plutôt égarée, par Charles et Margaret.

Tandis que Margot Standing est hébergée chez Margaret, qui refuse d’avouer à son ex-fiancé son rôle dans la bande du Masque Gris, Charles suit les pistes envisagées par Miss Silver. Jaffrays, homme de confiance du défunt Edward Standing, et William Cole, employé au service du milliardaire, figurent en tête de liste. Pendant ce temps, Archie Millar fait la connaissance de Margot, chacun d’eux n’étant pas insensible à l’autre. Si elle ignore qui il est exactement, le Masque Gris est un puissant malfaiteur auquel Maud Silver a été confrontée plusieurs fois ces dernières années…

(Extrait) “Ils atteignirent bientôt Knightbridge, il faisait de nouveau sombre, les phares des voitures étaient à peine visibles et les bruits du trafic leur arrivaient étouffés par le brouillard. Avant de s’engager sur la chaussée, Charles s’arrêta un instant, mais Margaret n’hésita pas et continua de marcher droit devant elle. Aussi, quand le jeune homme voulut poursuivre sa route, il ne la revit plus : elle avait été happée par le brouillard.

Il se précipitait à sa recherche quand il entendit une voix rauque hurler : "Faites donc attention !" Au même instant, une voiture lui heurta violemment l’épaule avec son rétroviseur et ce fut avec un réel soulagement qu’il atteignit le terre-plein central […] Charles se demandait où il avait déjà vu ce costume bleu et ce cache-nez, lorsqu’une pensée traversa son cerveau comme un éclair : c’était dans le cabinet noir de Thorney Lane le soir où, dissimulé, il avait assisté, plein de curiosité et de colère, à l’étrange complot criminel ! Cet homme était le numéro 40, le gardien sourd qui ouvrait la porte aux visiteurs du Masque Gris.”

Outre “Le Masque gris”, paru en 1928, ce recueil présente aussi “L’affaire est close” (1937) et “Le chemin de la falaise” (1939). Ces trois premières enquêtes de Maud Silver, détective imaginée avant Miss Marple d’Agatha Christie, baignent dans l’ambiance britannique de leur époque. Il faut souligner que l’écriture ne manque pas de style, avec des descriptions soignées et des dialogues qui font mouche. Même si les traducteurs d’autrefois avaient leurs mérites, ces romans bénéficient de traductions récentes, dans un langage plus souple et actuel. Ce qui met le texte en valeur, à l’évidence. Par sa méthode personnelle de travail, l’auteure innovait encore en présentant des chapitres courts, offrant un bon tempo au récit. Ce qui compense le fait que Maud Silver soit une dame paisible, résolvant les mystères sans trop quitter son confortable fauteuil. Des romans délicieusement énigmatiques, teintés d’un brin de romance, qui se lisent toujours avec grand plaisir.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher patricia wentworth



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar