Ubac VIX166

ELISA VIX

Ubac


Aux éditions ROUERGUE NOIR


Visitez leur site

311

Lectures depuis
Le jeudi 14 Janvier 2016

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Ubac

sur
Amazone

fleche
fleche

Elisa VIX




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Val Plaisir est une station de Savoie, dans la Vallée de la Maurienne, non loin de Modane. Estelle et Jérémy Drillon sont des jeunes mariés, récemment installés ici avec leur bébé de cinq mois, Lilas. Ils habitent un chalet en retrait du centre. Originaire de Lyon, séduisant et jovial, Jérémy est le patron du bar-bowling. Âgée d'une vingtaine d'années, Estelle est employée à la pharmacie locale, mais elle est en arrêt pour s'occuper de Lilas. Célibataires tous les deux, la pharmacienne Claudine Ortenaz et son frère Fabien sont les seuls vrais amis de la jeune femme. Fabien est amoureux d'Estelle, mais elle ne l'encourage pas à persister. Alors que débute la saison hivernale, les affaires devraient être bonnes pour le bar-bowling. Estelle aide quelque peu son mari, en faisant le service.

Nadia, la sœur jumelle de Jérémy, est de retour des États-Unis. Elle vient de vivre pendant quatre ans à New York, où elle était barmaid. Estelle devine une femme de caractère. Puisque ce sont les vacances de Noël, Nadia va assister son frère au bowling, logeant au chalet du couple. Elle ne se montre nullement maternelle avec la petite Lilas, exprimant une totale indifférence envers le bébé. Il se produit quelques escarmouches entre Estelle et sa belle-sœur. Elle a l'impression mal explicable de “jumeaux en miroir” : plus encore qu'une ressemblance, existe entre Nadia et Jérémy une sorte de symétrie opposée. “C'est comme si l'un des jumeaux était le reflet de l'autre.” Finalement, Nadia a l'intention de rester là durant quelques semaines, avec la bénédiction de son frère.

Plusieurs incidents inquiétants se succèdent autour de la petite Lilas. Estelle ne peut en accuser Nadia, mais n'en pense pas moins. Un problème causé par Fabien lors d'une sortie en montagne ne fait qu'accentuer la paranoïa de la jeune mère. Si Estelle observe Jérémy et sa sœur, elle constate qu'ils sont proches, mais sans rien d'équivoque. Toutefois, quand Nadia fait prendre des risques à Lilas sur sa luge, s'ensuit une virulente scène de ménage entre Jérémy et Estelle. Il est décidé que Nadia s'installera dans la chambre disponible au bowling. “Des idées noires m'assaillaient sans cesse… Le doute me torturait. Et si Claudine avait raison ? Et si je surprotégeais Lilas, voyais du danger où il n'y en avait pas ?” se demande Estelle, perturbée par le rappel d'un fait dramatique de son passé.

Pourtant, d'autres incidents vont se produire, qu'elle doit logiquement attribuer à Nadia. Mettre de temps à autre Lilas à l'abri chez Claudine est insuffisant. D'autant qu'Estelle en apprend davantage sur la famille Drillon. Réagir ? “Je ne voulais plus être celle qui s'efface. Je ne voulais plus être une agnelle. Comme une louve, je défendrais mon petit jusqu'à mon ultime goutte de sang”…

On a écrit des tas de choses sur la gémellité, sur la relation fusionnelle supposée entre les jumeaux, fussent-ils dizygotes comme dans ce cas. Élisa Vix a parfaitement raison de ne pas s'attarder sur l'aspect "médical" du sujet. Par contre, elle illustre le côté troublant que peuvent parfois inspirer les comportements de jumeaux-jumelles. Que ceux-ci jouent sur la ressemblance physique, c'est assez sympathique. Quand leur attitude fait penser à un couple, naît un certain malaise. D'autant plus pour Estelle, la narratrice, issue d'un milieu instable, n'ayant pas vraiment de repères auxquels se raccrocher.

À l'opposé de l'adret, l'ubac évoque le versant moins ensoleillé d'une montagne alpine, ce qui fait référence à la part sombre d'un individu. Telle est la notion qu'utilise cette intrigue, qui ne se prétend pas exactement novatrice. L'intérêt, c'est que le suspense tourne autour d'un petit nombre de personnes. Menace, vrai péril ou craintes fantasmées, mensonge ou situation mal comprise ? Des conséquences criminelles ne sont pas à exclure. Élisa Vix nous propose là un bon petit polar de tradition, qui se lit agréablement.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
elisa vix



Andromicmac

La Nuit De L'accident

Rosa Mortalis

livrenpoche
Chercher elisa vix



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar