Une Arrière-saison En Enfer VERDET150

GILLES VERDET

Une Arrière-saison En Enfer


Aux éditions SERIE NOIRE


Visitez leur site

526

Lectures depuis
Le vendredi 21 Aout 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Une arrière-saison en enfer

sur
Amazone

fleche
fleche

Gilles VERDET




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

n°2701. Parution février 2004. 256 pages. 9,15€.

C'est l'effet canicule ?

Gérard et Léo se retrouvent par hasard, vingt ans après une opération destinée à alléger le coffre-fort d’un bourgeois, Deslandes, organisateur de partouzes.

Un raid organisé par Philippe et auquel participaient également Marie et Jacques, tous d’obédience anarchiste. Marie, munie d’un appareil photo, avait fixé pour l’éternité les ébats. L’un des braqueurs, Jacques, avait morflé en sortant de l’immeuble et tué le flic qui croyait les arrêter.

Donc, Gérard, recyclé dans l’importation de bières et de spiritueux, retrouve Léo, kiosquier intérimaire. Il devait profiter de son voyage à Bruxelles pour convoyer une mallette que lui a confié son ami et associé Lorenzo. Ayant loupé son train, à cause de quelques bières éclusées tout en se remémorant le bon vieux temps, Gérard se retrouve chez Léo. En procédant à une miction au bord du canal Saint Martin, Gérard tape malencontreusement la mallette qui tombe à l’eau.

En essuyant son contenu les deux ex-compères découvrent dans une enveloppe des billets de banque et dans une autre des sachets de drogue. La dope est jetée à l’eau, l’argent gardé. Ce qu’ils ne savent pas c’est qu’ils sont surveillés par deux truands, lesquels sont espionnés par deux policiers, Benoît et Lambin. Leurs appartements sont visités et ils pensent se réfugier d’abord chez Lorenzo puis chez l’amie de Gérard, tout en essayant de rameuter les copains. Lorenzo, qui faisait partie du petit groupe mais n’avait pas participé à l’intrusion chez Deslandes, est informé de la perte de la dope et se désole. Que va dire son commanditaire, un certain Fortier.

Marie vit en Espagne, installée comme avocate. Ils n’ont jamais eu de nouvelles de Philippe, qui ne les avait pas rejoint après leur petite expédition. Quant à Jacques, il s’est installé en province. Ce qui leur arrive aujourd’hui a comme un arrière goût de déjà vécu.

En effet leurs appartements avaient été saccagés vingt ans auparavant et le père de Léo, bourgeois et militaire à la retraite était au courant de ce braquage et surtout des photos qui avaient été prises.

Alors ? Quelqu’un les auraient-ils doublé ?

Mêlant subtilement présent et passé, ce roman enchevêtre les chapitres avec virtuosité et Gilles Verdet offre une ode à l’amitié rescapée des avatars de jeunesse.

Epicurien, il nous offre des dégustations de bière et de whisky, comparant les mérites des uns et des autres dans leurs domaines respectifs. Il sait également se montrer lyrique aussi bien dans la description des paysages que dans les récréations érotiques.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
gilles verdet



Voici Le Temps Des Assassins

livrenpoche
Chercher gilles verdet



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar