la neige en deuil de Henri TROYAT


La Neige En Deuil TROYAT254

HENRI TROYAT

La Neige En Deuil


Aux éditions J'AI LU


Visitez leur site

317

Lectures depuis
Le mardi 14 Janvier 2020

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la neige en deuil
sur
Amazone


fleche
fleche

Henri TROYAT




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE  

Editions J’ai Lu N°10. Réimpression parution juin 1966. 192 pages.

Première édition : Editions Ernest Flammarion 1952.

Pourtant, que la montagne est belle…

En ce début du mois de novembre, Isaïe va retrouver sa quinzaine de brebis, plus un bélier, ainsi que quelques agnelets dont un qui n’a pas plus de quelques jours. Tous les mois, il grimpe (Isaïe, pas l’agnelet !) jusqu’à l’alpage, puis redescend jusqu’au hameau des Vieux-garçons où il vit en compagnie de son frère Marcellin dans une vieille maison, héritage familial depuis de nombreuses générations.

Isaïe a cinquante-deux ans tandis que Marcellin n’en a que trente. Et la différence d’âge compte pour beaucoup dans leurs relations. D’autant qu’Isaïe a aidé sa mère lors de la délivrance et qu’il a élevé seul son frère. Le problème réside dans le fait que Marcellin ne travaille pas, ou peu, multipliant les petits boulots. Isaïe s’occupe de ses brebis et de la maison. Auparavant il était guide de montagne, mais depuis les accidents, dont un plus particulièrement éprouvant au cours duquel un des touristes auquel il faisait visiter la montagne s’est tué en escaladant les rochers. Isaïe en a réchappé mais non sans dommage. La tête a été touchée et il en reste des séquelles.

Après avoir logé son petit cheptel dans la bergerie, il descend au village, rejoindre les autres et peut-être retrouver Marcellin. Tout le monde ne parle que de l’accident qui vient de se produire. Un avion, effectuant le vol Calcutta-Londres, s’est écrasé dans la montagne et selon les dernières informations il n’y aurait pas de survivants. Pourtant, des guides confirmés vont se rendre sur place, emportant le matériel, les provisions et médicaments nécessaires au cas où, et récupérer les sacs postaux.

Marcellin annonce à Isaïe qu’il va s’associer avec un ami qui possède une boutique d’articles de sport en ville. Mais pour cela il lui faut de l’argent et il a contacté le notaire afin de mettre la maison familiale en vente. Isaïe n’est pas d’accord, il essaie de raisonner son jeune frère avec ses mots, mais peine perdue.

Le guide responsable de la cordée de secours dévisse et ses compagnons se doivent de redescendre dans la vallée. Dans le même temps, Marcellin apprend que l’éventuel acheteur de la masure s’est désisté.

Il convainc son frère Isaïe de se rendre sur le lieu du crash avec en tête l’idée de récupérer les affaires des victimes, montres, portefeuilles, et autres. Isaïe est tout d’abord réticent, mais l’idée de reprendre du service et de grimper par une voie abrupte, plus dangereuse mais plus rapide le séduit. Ce serait une première en hiver !

Parfois la frontière entre littérature dite blanche et le roman noir est si mince qu’il est difficile d’en déterminer la frange. Placer ce roman dans telle ou telle collection, sous telle ou telle appellation, relève du bon vouloir de l’éditeur, et de l’impact qu’il pensera que ce livre produira auprès du lectorat.

La seconde partie de La neige en deuil s’inscrit résolument dans le roman noir dramatique sociologique et s’il me fallait trouver une ressemblance, je le mettrai en parallèle avec Des souris et des hommes de John Steinbeck. Deux hommes proches dont l’un est dans la force de l’âge et l’autre perturbé mentalement et qui s’entraident. Mais là s’arrête la comparaison.

En effet Isaïe est l’aîné de la fratrie et le plus souvent il est au service de son frère Marcellin, guère courageux mais qui pourrait s’élever socialement.

Isaïe est dépendant de son frère mais, parfois, il a des éclairs de lucidité qui l’obligent à contrarier les plans négatifs de Marcellin.

Pourtant dans la seconde partie, lorsque les deux frères partent à la recherche de l’avion, et dans l’idée d’Isaïe d’éventuels survivants, il s’agit d’une renaissance de l’ancien guide de montagne qui n’avait plus escaladé sa chère montagne depuis une décennie et les drames qu’il avait subi.

Le lecteur devient le troisième homme de cette équipée et il ne ménage pas ses encouragements mais n’est-ce pas en vain ?

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
henri troyat



La Femme De David
livrenpoche
Chercher henri troyat



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar