Agatha Doyle Au Service De Sa Majesté TRIAUREAU168

CAROLINE TRIAUREAU

Agatha Doyle Au Service De Sa Majesté


Aux éditions NAIVE LIVRES


Visitez leur site

394

Lectures depuis
Le jeudi 16 Octobre 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Agatha doyle au service de sa majesté

sur
Amazone

fleche
fleche

Caroline TRIAUREAU




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

La classe de l'intransigeante Miss Marple est partie en voyage scolaire à Londres. Parmi ses élèves du collège Maurice-Leblanc, il y a trois perturbateurs qu'elle surveille de près. “Longue ficelle blonde aux joues tâchées de rousseur”, la jeune Agatha lui paraît la plus turbulente. Avec son copain rondouillard Hercule et leur ami sportif Sherlock, ils forment un trio d'incontrôlables. Bien que maîtrisant mal la langue anglaise malgré ses origines, Agatha espère bien croiser le beau Prince William. Même par hasard, peu de chances que ça arrive. À l'hôtel, Agatha partage la chambre de la timide et silencieuse Camille, ce qui est censé la calmer. Le séjour débute par un traditionnel tour de Londres dans un de ces hauts bus rouges accueillant foule de touristes.

Faisant une pause-sandwich à Saint-James Park, Agatha et ses amis font la connaissance d'un ado de leur âge, James. Il appartient à la famille royale, c'est un petit-neveu de la reine. Plus tard, la classe de Miss Marple visite Westminster Palace, lieu chargé d'histoire entre tous. Dans quelques jours, une cérémonie y sera organisée autour d'un document précieux, le Traité de Paix entre la Grande-Bretagne et l'Irlande. S'égarant dans le palais, Agatha se retrouve piégée dans une pièce interdite au public. Hercule et Sherlock vont bientôt la rejoindre, heureusement. Pendant ce temps, le fameux Traité de Paix a été volé. La sévère Miss Marple prive Agatha, Hercule et Sherlock des visites suivantes dans Londres. Ce qui n'empêche nullement le trio de revenir à Westminster Palace.

Accompagnés par leur royal ami James, les trois collégiens explorent un passage secret, un tunnel souterrain avec d'effrayantes chauves-souris. Cachés, ils ne reconnaissent pas l'individu mystérieux qui utilise aussi le tunnel. Probablement le voleur du Traité de Paix. Ils débouchent dans un bureau de Buckingham Palace, où James est chez lui. Malgré la vigilance de Miss Marple, le trio se lance dans une expédition nocturne à Westminster Palace, toujours avec James. Le vieux concierge Edward s'explique mal le vol du document précieux, car la sécurité est assurée ici. Le lendemain, c'est le jour J pour la cérémonie officielle entre autorités irlandaises et britanniques. Le trio fausse à nouveau compagnie au groupe de Miss Marple, pour tenter de récupérer le Traité de Paix…

Ce roman jeunesse offre une belle manière de s'initier aux romans policiers anglais de la grande tradition. La jeune héroïne porte les noms combinés d'Agatha Christie et d'Arthur Conan Doyle, écrivains incontournables de la littérature de mystère. En fin de volume, l'auteure explique aux jeunes lecteurs ses clins d'œil concernant les autres personnages principaux : la “vraie” Miss Marple était une vieille dame perspicace et non une prof dure, Hercule Poirot avec ses “petites cellules grises” et le détective Sherlock Holmes ont inspiré les prénoms des camarades d'Agatha Doyle.

Il eût été étonnant que Moriarty ne jouât pas un rôle dans les mésaventures de nos intrépides collégiens français. Quelle chance ils ont d'avoir rencontré un jeune membre de la famille d'Elisabeth II, ces trois-là ! Il s'agira donc de retrouver un document dérobé, ce qui permet d'expliquer en exergue un point d'histoire, le conflit entre Grande-Bretagne et Irlande. Au fil du récit, quelques phrases simples en anglais donnent aussi le ton. Reste à savoir si la jeune Agatha réussira à croiser son prince charmant, marié (sûrement par erreur, estime-t-elle) à la duchesse Kate. Un suspense parfait pour jeunes lecteurs, et peut-être pour moins jeunes.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Agatha Doyle Au Service De Sa Majesté

de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Album Jeunesse. Parution le 25 septembre 2014. 192 Pages. 12,00€.

Ah les voyages scolaires aux vertus pédagogiques !

Le voyage vers Londres débute mal pour Agatha Doyle, perdue parmi les vingt-quatre autres élèves de son collège Maurice Leblanc d'Ecquetot-les-Baons, placés sous la férule de Miss Marple. Ses oreilles sont victimes d'un bouchon désagréable et persistant malgré le mâchouillement d'un chewing-gum obligeamment offert par son ami Hercule. Hercule est fort en friandises et il ne se déplace jamais sans quelques sucreries, d'ailleurs il en a fait une provision conséquente, entretenant des idées reçues sur l'art culinaire britannique. A côté d'Agatha, se tient sagement Sherlock qui triture lui aussi sa pâte à mâcher, se prenant pour un Gustave Eiffel spécialiste en constructions caoutchouteuses. Si Sherlock est le sportif de la bande spécialiste du déguisement, Hercule le gentil Bibendum prompt à aider ses amis, Agatha, longue ficelle blonde aux joues tachées de rousseur, c'est la délurée d'humeur inventive dont la principale activité scolaire est d'amuser ses comparses dans la cour de récréation.

Arrivée en gare de Saint-Pancras, elle ne trouve rien d'autre que de laisser échapper son appareil photo qui est lamentablement écrasé sous les talons de gamins encouragés vers la sortie par la terrible Miss Marple. Cahin-caha en traînant sa valise à roulettes à qui justement il en manque une de roulette, elle suit le petit groupe jusqu'à l'hôtel qui leur est dévolu. Deux par chambre, c'est le régime imposé. Sherlock et Hercule hérite du premier étage, tandis qu'Agatha est propulsée au cinquième en compagnie de Camille, son contraire, adolescente timide et calme.

Munis d'un panier-repas et d'une étiquette précisant que son porteur est Français, perdu et prière d'appeler le... les collégiens se dirigent allègrement en bus rouge à impériale (normal pour un empire britannique) vers une promenade pédagogique. Agatha est plus intéressée à reluquer par dessus la balustrade du toit les voitures qui passent près du bus et surtout leurs occupants. Son seul souhait est d'apercevoir William et Kate. Surtout William et s'il pouvait l'apercevoir elle, sûr qu'il tomberait amoureux immédiatement de la petite frenchie.

Enfin la compagnie arrive à Saint-James's Park, mais les tartines de pain au beurre de cacahouètes n'enchantent guère le palais de notre trio. Et Agatha décide de nourrir les écureuils, comme s'ils n'avaient attendu qu'elle pour manger. Et c'est en s'enfonçant tête en l'air dans un fourré qu'elle se trouve catapultée par un olibrius en lequel Hercule, très au fait des membres de la famille royale, reconnait James Cavendish, un petit-neveu de la reine. Malheureusement ce n'est pas William !

Le lendemain, visite de Westminster et une fois de plus Agatha la turbulente se fait morigéner par Miss Marple. Elle est renvoyée du groupe pour une futilité mais elle se trompe de chemin et se perd jusque dans une pièce inconnue. Et ce sont les débuts d'une nouvelle turbulence qui va déboucher sur une aventure incroyable mais vraie. Si ce n'était pas réellement arrivé, pourquoi l'auteure aurait si bien décrit ces péripéties ? Sachez toutefois que le déclenchement d'une alarme lui vrille les oreilles, que Sherlock et Hercule partis à sa recherche vont découvrir par pur hasard un tunnel, non pas sous la Manche mais reliant l'Abbaye à Buckingham, qu'un précieux document, le Traité d'Indépendance de l'Irlande dit aussi Traité de Paix, vient d'être dérobé et qu'Agatha va pouvoir enfin approcher de près William, Duc de Cambridge.

Si le clin d'œil à Agatha Christie et à Conan Doyle est évident un autre est adressé à une romancière qui a ravi des millions et des générations de lecteurs : En droite ligne d'un roman d'Enid Blyton, style le club des cinq sans le chien Dagobert, mais en plus impertinent, Caroline Triaureau nous emmène à Londres et sous des dehors farfelus traite d'une sujet grave aussi bien pour les Britanniques que pour les Irlandais. Et le vol d'un document pourrait raviver les braises d'un incendie qui n'a jamais été totalement circonscrit. Pour les nombreux lecteurs qui ne connaissent pas Londres comme leur poche et l'intérieur des bâtiments royaux, une carte de Londres est mise gracieusement à leur disposition ainsi qu'un plan partiel de Westminster.

La reine prit place sur le trône, accompagnée du roi George VI. Je veux bien que ce roman amusant joue parfois sur l'absurde, tout en se montrant pédagogique dans l'histoire des monuments, mais quand même. George VI, père de l'actuelle Reine Elizabeth, ne peut être présent à ses côtés puisqu'il est décédé le 6 février 1952. De plus, Agatha ne peut s'empêcher de proférer un juron trivial à double sens phonétiquement. En effet lorsque quelque chose ne va pas, qu'un incident se produit, qu'une bagatelle cloche dans son environnement, elle s'exclame : my God de merde... Je me demande bien ce que vient faire là-dedans un objet sexuel dans la bouche de cette adolescente !

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher caroline triaureau



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar