L'ombre Des Chats THORARINSSON173

ARNI THORARINSSON

L'ombre Des Chats


Aux éditions METAILIE


Visitez leur site

454

Lectures depuis
Le vendredi 2 Janvier 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
L'ombre des chats

sur
Amazone

fleche
fleche

Arni THORARINSSON




Une lecture de
JEANNE DESAUBRY

JEANNE DESAUBRY

Ce titre, intrigant, renvoie à l’interrogation de Einar, héros du roman, sur l’apparente insouciance féline alors que celle de l’Islande, nation, et celle des Islandais, s’est enfuie avec la crise. Saleté de crise qui a tout piétiné… Le début de cette nouvelle aventure de Einar, journaliste d’investigation qu’on retrouve ici de retour dans la capitale, est un peu poussif. Il entre bien sûr dans cette affirmation un peu de la difficulté du français moyen pour s’y retrouver dans les noms aux consonances résolument étrangères des protagonistes. Mais comme on commence par le tableau d’un mariage homosexuel avec des paquets d’ex, de famille, d’amis… C’est un casse-tête non négligeable. Quand on revient au déroulement paisible (ou presque) de l’intrigue, l’effet s’estompe. Donc, une fois passée cette première sensation étouffante, on se laisse entraîner dans un déroulement un peu bizarre : à qui appartient ce faux kiki offert dans un bocal aux jeunes mariées ? Y a-t-il un rapport entre les luttes intestines entre actionnaires pour dominer le journal du soir, et les sextos bizarres qu’Einar reçoit d’un candidat à la présidence du parti socialiste ? Quelle est la vérité que cache un double suicide « assisté » par ordinateur ? Et puis il neige, Einar a bien du mal à construire sa relation avec sa maîtresse, et les chats de son voisin le narguent de leur indifférence. L’intrigue mêle trois affaires qui se poursuivent, se rattrapent, et parfois se rejoignent. Les motivations alambiquées de ce qui se révèle un double meurtre cède cependant le pas devant le portrait d’une Islande cherchant à se remettre du traumatisme de la crise qui en a réduit beaucoup à la misère alors que les responsables : banquiers et affairistes sans scrupules soutenus par le monde de la finance, ont refait une partie de leur fortune insolente. Ce roman ravira les tenants du polar nordique. Les autres pourront s’en passer, sauf à disposer de beaucoup de temps et de patience. Il n’empêche qu’il en émane un charme un peu désabusé pas déplaisant.

Retrouvez
JEANNE DESAUBRY
sur
jeanne.desaubry.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher arni thorarinsson



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar