Le Château Des Somnambules TARVEL217

BRICE TARVEL

Le Château Des Somnambules


Aux éditions MALPERTUIS


Visitez leur site

365

Lectures depuis
Le lundi 3 Janvier 2017

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le château des somnambules

sur
Amazone

fleche
fleche

Brice TARVEL




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Série Morgane. Collection Brouillards N°41. Parution le 22 novembre 2016. 130 pages. 10,00€.

Première édition : Editions les Lucioles. Parution mai 2012.

Un château de cartes ?

A bord de son vieux fourgon Volkswagen, Mamie Edwige, accompagnée des deux inséparables Morgane, sa petite-fille, et Valentin, le petit ami de celle-ci, arrive dans les Vosges.

Elle a été contactée par une admiratrice, madame Bujon qui vit à Mesnil, seule avec sa fille Camille, âgée de dix ans. C'est que Mamie Edwige est renommée comme chasseuse de fantômes mais elle réfute l'appellation de sorcière ou de magicienne. C'est une scientifique qui possède à son actif de nombreuses inventions dont les bulles de savon qui n'éclatent pas.

Des événements étranges se produisent dans cette fourgonnette brinquebalante. La chaleur qui y règne est anormale, et le pot d'échappement se prend pour un cor de chasse.

Enfin l'équipée se termine, sans avoir recours à un quelconque navigateur électronique mais avant d'arriver sur place, un homme se dresse devant le véhicule au risque de se faire écraser. Il s'agit d'André Glu, surnommé Dédé pour les intimes, c'est-à-dire tout le monde, un homme un peu bizarre qui possède l'habitude énervante de tourner le dos à ses interlocuteurs.

Trêve de tergiversations, Mamie Edwige arrive enfin devant chez madame Bujon. Nos voyageurs sont étonnés de s'apercevoir que Camille, la gamine, se trimbale en fauteuil roulant. La faute à son père absent. En effet monsieur Bujon travaille dans le pétrole, normal quand on n'a pas d'idées, et il est très rarement à la maison. Car s'il avait été présent, il aurait pu rattraper sa fille lorsque celle-ci était tombée de l'arbre dans lequel elle était montée.

Madame Bujon a requis les talents de Mamie Edwige car de nombreux habitants de la commune et des touristes sont portés disparus. Ils seraient enfermés, selon la rumeur, dans le château des Mauvents, un édifice médiéval situé en haut du mont. Sauf que celui-ci n'existe pas.

Suivent quelques épisodes intéressants et particulièrement significatifs concernant le don de télékinésie de Camille, développés par l'auteur auquel je me garderai bien de me substituer, pour nous trouver devant ce château qui est invisible. Grâce à une invention de Mamie Edwige, Valentin parvient à le rendre perceptible et tous trois entrent dans le bâtiment, véritable prison des personnes qui ont disparu.

Des somnambules, les disparus, errent dans une immense pièce, transformés en figurines de carton, Carnicroque, un ours en peluche gigantesque déboule, et devant les yeux éberlués de nos trois héros, non en réalité quatre puisque Dédé Glu, un homme à qui l'on ne peut pas reprocher de ne pas avoir de plomb dans la tête, s'est joint à eux, vont constituer le plat de résistance sans oublier un square aux crapauds hideux qui ne dédaignent pas s'attaquer aux mollets. Ceux de Valentin.

Le lecteur ne peut s'empêcher de penser à Lewis Carroll et à son conte mettant en scène Alice au pays des Merveilles, les figures ressemblant à du carton extra-plat pouvant être assimilées aux jeux de cartes dans l'histoire de l'écrivain britannique, mais pas que.

En effet Brice Tarvel nous emmène dans un monde merveilleux mais terrible et chaque page révèle des dangers auxquels sont confrontés mamie Edwige et consorts. Une fois de plus nous vibrons aux aventures et mésaventures subies par Morgane, et son copain Valentin dont elle est secrètement amoureuse. Parfois il l'exaspère, mais ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Il y en aura tellement d'autres qui se révéleront bénéfiques. Mais non, je n'extrapole pas.

Mais revenons à Brice Tarvel qui sait entretenir une atmosphère (oui, je sais, atmosphère, atmosphère...) d'angoisse et de magie en renouvelant le genre tout en restant dans le registre du bien parler et du non violent, sauf lorsque cela est nécessaire. Une bouffée de fraîcheur que les vieux (pardon, monsieur Tarvel, nous sommes du même âge) lecteurs aiment ressentir de temps à autre, frissonnant à des aventures épiques, magiques, et pourtant si simples.

Juste une dernière petite remarque avant de vous laisser acheter cet ouvrage indispensable que vous lirez en cachette de vos chères têtes blondes, brunes, rousses, un des personnages se nomme Germaine Petitmange. Et comme l'action se déroule dans les Vosges, cela m'a fait penser à Pierre Pelot, ineffable conteur lui aussi, dont le véritable patronyme est Pierre Grosdemange. Un clin d'œil ? Pourquoi pas.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
brice tarvel



Au Large Des Vivants. Ceux Des Eaux Mortes

Ceux Du Soupirail

Dépression

L'idole Viking

L'or Et La Toise

La Chair Sous Les Ongles

La Montre De Rimbaud

Le Bal Des Iguanes

Le Démon Du Grenier

Les Dossiers Secrets De Harry Dickson

Les Dossiers Secrets De Harry Dickson (tome 1).

Les Dossiers Secrets De Harry Dickson. Tome 3

Pierre-fendre

Une Camionnette Qui Servait De Volière

livrenpoche
Chercher brice tarvel



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar