Les 5 Milliards De Luj Inferman SINIAC478

PIERRE SINIAC

Les 5 Milliards De Luj Inferman


Aux éditions SERIE NOIRE


Visitez leur site

265

Lectures depuis
Le dimanche 7 Octobre 2018

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les 5 milliards de luj inferman

sur
Amazone

fleche
fleche

Pierre SINIAC




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Début des années 1970. Luj Inferman et La Cloducque forment un duo d’éternel fauchés, incompatibles avec tout emploi salarié, combinards sans succès. Luj Inferman essaie de conserver une allure acceptable, tandis que La Cloducque – dont on ne sait si c’est un homme ou une femme – cache son hygiène inexistante sous un miteux manteau. Ces deux clodos-là sont inséparables, bien qu’entretenant une relation conflictuelle. L’hiver ayant été bigrement froid, ils ont trouvé refuge chez leur ami Nénesse dans une sombre banlieue parisienne. Hélas, Nénesse est moribond. Il se fait prier pour leur confier un ultime secret. Il détient un lot de faux billets, pour cinq milliards de Francs. Sauf que ce fric est inutilisable, à cause du graveur. Néanmoins, Nénesse ayant clamsé, Luj Inferman et La Cloducque s’emparent du lot de biftons et se tirent vers les Alpilles.

À Digne, ils font la connaissance de Ferdinand de Dinan, patron d’un cabaret, qui les présente à Gino, un caïd de Marseille. Ce dernier a flairé le bon coup, car il s’avère que ces billets sont magiques. En effet, en les plaçant dans un portefeuille, ils se multiplient. Voilà qui intéresse Gino, qui tente de les arnaquer. Il vaut mieux s’éloigner pour l’instant du truand marseillais. Autre problème : le miracle ne fonctionne pas pour le duo, qui reste dans la dèche. Probablement à cause de La Cloducque, qui leur porte la poisse. Il/elle a planqué le lot de biftons dans une cachette qu’il/elle ne révèle pas à Luj Inferman. Tous deux repartent vers Paris, en quête d’un moyen pour se financer entre-temps. Pas grâce à un boulot régulier, c’est sûr. La Cloducque ne se gêne pas pour dévaliser les mendiants aveugles et autres méthodes à sa portée.

Peut-être qu’en cambriolant avec succès un château dans le Loiret, le duo verra le bout du tunnel ? Non, car la police intervient chez le receleur qui allait leur offrir un bon prix, réduisant leurs efforts et le butin à zéro. Luj Inferman et La Cloducque se font engager par le détective Tive pour une mission – traquer un mari cocufiant son épouse – qui finira en eau de boudin, comme le reste. Il n’y a que la solution marseillaise qui leur permettrait de tirer parti des faux biftons, tout en se méfiant de ce satané Gino. La Cloducque retrouve, non sans mal, avec son compère la grotte où il planqué le lot de cinq milliards en billets ratés. Si la cachette est vide, ce n’est pas le fait de Gino et sa bande. Le duo s’est fait doubler par d’hallucinants monarchistes préparant un complot, rien que ça ! Leur aventure ne s’achèvera pas là, les entraînant bien loin de la métropole, toujours en galère…

(Extrait) “Nous voilà bombardés agents provocateurs à la solde du patronat. C’est surtout Clod’ qui a été sollicitée ; moi, on m’a pris pour faire plaisir à l’herma et un peu à contrecœur. Je ne sais trop – Clod’ non plus, d’ailleurs, à ce qui semble – en quoi consiste l’étrange turbin qu’on exige de nos pauvres personnes, mais je pense que des types de notre trempe sauront se débrouiller et plaire à la haute direction sans faire trop de dégâts.

La Clod’ s’est refusée à quitter son pardingue salopé par les âges et les intempéries. Elle a cependant consenti à ôter son chapeau cloche, jugé trop bourgeois par le monde ouvrier. Elle a plié la coiffe salingue en huit et l’a glissée dans une de ses poches ; à la place, sur la citrouille avariée qui enveloppe son ciboulot spongieux, elle a posé une petite casquette grise à longue visière très plate, et glissé un gros crayon entre une de ses feuilles de chou et sa tempe.”

Parmi son œuvre abondante, Pierre Siniac (1928-2002) est l’auteur d’une série de romans ayant pour héros cette paire de clochards déjantés : Luj Inferman et La Cloducque, Les 401 coups de Luj Inferman, Les 5 milliards de Luj Inferman, Luj Inferman dans la jungle des villes, Pas d’ortolans pour La Cloducque, Luj Inferman chez les poulets, Luj Inferman ou Macadam-Clodo. Au fil de leurs sept tribulations, le duo éternellement sans-le-sou est confronté à mille péripéties… destinées à nous faire sourire, et même bien davantage. Ces personnages ont un sympathique côté anar, dans le contexte de l’époque (de 1971 à 1982). Entre eux, c’est autant le chacun-pour-soi et les disputes que la solidarité, selon les cas. Même s’il cherche à se débarrasser de l’encombrant hermaphrodite, Luj Inferman ne peut longtemps se passer de lui (ou d’elle plutôt, encore que…).

Avec “Les 5 milliards d Luj’Inferman”, nous les suivons dans un périple à travers la France. En possession de faux-billets miraculeux, ils se débrouillent aussi mal que possible pour se renflouer tant soit peu. Le scénario ne cherche nullement à être crédible, l’essentiel pour l’auteur étant de proposer une histoire désopilante, pleine d’action et de rebondissements en tous genres. Ce postulat étant vite accepté, on se régale à la lecture des déboires qu’ils traversent. C’est aussi l’occasion pour l’auteur de dresser le portrait de personnages secondaires particulièrement insolites. L’humour n’a jamais été incompatible avec le roman noir, Pierre Siniac le prouva avec brio. Luj Inferman et La Cloducque, sept romans à redécouvrir.

 

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
pierre siniac



De L’horrifique Chez Les Tarés

Des Amis Dans La Police

Des Perles Aux Cochonnes

Deux Pourris Dans L'île

Le Casse-route

Le Crime Du Dernier Métro

Les âmes Sensibles

Les Morfalous

Ras Le Casque

Sombres Soirées Chez Madame Glauque

livrenpoche
Chercher pierre siniac



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar