La Jeune Fille Aux Perles SIMENON458

GEORGES SIMENON

La Jeune Fille Aux Perles


Aux éditions JULLIARD


Visitez leur site

267

Lectures depuis
Le jeudi 29 Mars 2018

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La jeune fille aux perles

sur
Amazone

fleche
fleche

Georges SIMENON




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Collection La seconde chance. Maigret avant Maigret.Parution mai 1991. 192 pages.

Première édition sous le titre La Figurante, signé Christian Brulls. Collection Les Maîtres du roman populaire. Editions A. Fayard. Parution février 1932. 62 pages.

Hommage à Georges Simenon, né officieusement un 13 février à 00H10, mais déclaré en mairie pour le 12 février 1903. Superstition, que ne ferait-on pas !

Jeune, belle, riche, tels sont les trois atouts que possède Nadine Langevin, mais elle n’en abuse guère, sauf pour s’acheter des véhicules neufs de luxe. Elle habite avec son père, Hector Langevin, à Paris, dans un hôtel particulier de la rue de Courcelles, et elle est entourée de domestiques dont Jean le portier, et Mornier le secrétaire, qu’elle n’apprécie que moyennement. Elle n’a pas connu sa mère, mais cela ne lui manque pas.

Ce jour-là, elle a rendez-vous avec des amis pour le baptême du yacht d’un copain. Elle en est la marraine et pour cet événement elle s’est habillée avec un soin particulier. Elle prévient rapidement son père qu’elle s’en va, car il est déjà avec quelqu’un, puis elle part dans sa torpédo décapotable. Elle a juste le temps d’apercevoir trois hommes entrer dans la demeure.

La petite fête est perturbée par un individu qui lance des cailloux et les lazzis fusent. Les policiers demandent, gentiment, à Nadine et ses amis de se replier vers un autre endroit et la jeune fille n’hésite pas à inviter tout le monde chez elle. Seulement lorsqu’elle veut entrer, elle est surprise de découvrir un homme qui lui signifie qu’un malheur vient d’arriver. Il se présente comme le commissaire Maigret de la Sûreté Générale. Il venait avec deux collaborateurs afin d’enquêter sur des malversations présumées, Langevin devait aller chercher des papiers dans son bureau. Dix minutes plus tard, il était mort, s’étant suicidé.

Son père, qui avait bâti sa fortune en jouant en bourse, n’était finalement qu’un escroc qui avait lésé un certain nombre d’actionnaires. La faillite le guettait. Toutes les pièces de la demeure sont sous scellés, sauf sa chambre, et les meubles également. Jean a toutefois eu le temps de récupérer quelques bijoux, dont un collier en perles, qu’il lui transmet à l’abri des regards. Auprès de qui pourrait-elle se retourner ? Elle n’a pas de famille, pas d’amis véritables, sauf peut-être un trentenaire qu’elle a connu quelques mois auparavant. Jacques Morsan, qui justement vient frapper à sa porte.

Il est en colère. Ingénieur promis à un bel avenir, avec des projets en passe d’aboutir, il avait fait confiance à Langevin. Celui-ci l’a grugé, lui apportant au début de l’argent, mais le laissant avec des chèques en bois, brisant son ménage. Autant de reproches qu’il assène à Nadine avant de partir. La jeune fille demande à Jean, le portier fidèle, de troquer les bijoux contre de l’argent qu’il mettra dans une enveloppe et enverra anonymement à Morsan.

Mais la jeune fille ne peut plus vivre dans l’hôtel particulier et comme elle est sans ressources, à cause des créanciers voraces, elle cherche du travail. En vain. C’est alors que le banquier Reiswick, qui se déclare avoir été l’ami de Langevin, lui propose de l’héberger. Or elle ignore que ce banquier est à l’origine de la dénonciation auprès des autorités des malversations de Langevin, en cheville avec Mornier le secrétaire.

Bientôt dans Paris, circulent les rumeurs comme quoi Nadine, devenue Nadia, serait la maîtresse de ce personnage malsain, adipeux, mais toujours souriant. Il l’emmène à Deauville où elle prend des bains de soleil le torse nu. Morsan la retrouve par hasard et il est même invité sur le yacht pour une balade en mer. Le clash est inévitable. Reiswick est retrouvé mort dans sa villa, et Maigret qui était au Havre est chargé de l’enquête. Nadia s’accuse, mais Maigret ne croit pas en ses allégations. Quant à Morsan, il est désemparé, d’autant que Mornier est toujours présent pour émettre des hypothèses sans fondement.

Ce roman, qui s’inscrit parmi les six titres qui composent la saga des Maigret avant Maigret, est plus un roman populaire qu’un roman policier, car le lecteur se doute très vite qui est le coupable. C’est également un roman de mœurs, d’amour, un regard jeté sur une société que Simenon n’aimait guère.

Maigret est esquissé, n’étant pas le personnage principal du roman, mais pourtant on le découvre tel qu’il sera décrit plus tard dans les Maigret officiels.

C’était un personnage immense et large, au cou puissant, qui avait dans toute sa personne quelque chose d’à la fois bourru et attendri.

Un peu plus loin, Simenon le définit ainsi : Il était à la fois paternel et bourru.

Ecrit en 1929, refusé dans un premier lieu par Fayard, ce roman paraîtra en 1932, dans la collection des Romans populaires, un an après le lancement officiel des Maigret, avec Monsieur Gallet, décédé, Le pendu de Saint-Pholien et Le charretier de la Providence.

S’il s’agit d’un roman populaire, avec tous les codes qui vont avec, La jeune fille aux perles est également un reportage sur une époque, avec les côtés insouciants d’une frange de la société huppée et les demandeurs d’emploi. Ainsi, lorsque Nadine s’inquiète de rechercher un travail, elle se rend compte que n’ayant rien en poche comme bagages professionnels, il est difficile de trouver un employeur. Les files d’attente sur les trottoirs et dans les antichambres s’allongent. Une situation qui pourrait s’appliquer de nos jours car une jeune femme qui attend elle aussi lui confie :

Vous savez, pour le moment, il n’y a qu’une seule chose qui marche : bonne à tout faire. J’ai dix copines qui ont leur brevet supérieur, qui sont sténos et dactylos et qui ont fini par s’y décider.

Pareillement, maintenant la mode est de se faire tatouer. Mais à la fin des années 1920, il existait un autre petit truc, qui s’effaçait avec le temps. Sur la plage, un peintre à la mode colle sur le dos nu jusqu’à la ceinture d’une jeune femme de minces bandes de papier.

La peau brunirait alentour. Les parties protégées par le papier resteraient blanches et constitueraient, le prochain hiver, une attraction sensationnelle.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
georges simenon



6 Enquêtes De Maigret

Jehan Pinaguet

La Tête D’un Homme

Le Château Des Sables Rouges

Le Petit Docteur

Les Dossiers De L'agence O

Maigret

Maigret - Le Chien Jaune

Maigret - Signé Picpus

Maigret à Vichy

Maigret Et L'affaire Nahour

Maigret Et La Jeune Morte

Maigret Et Le Corps Sans Tête

Maigret Et Les Témoins Récalcitrants

Maigret Et Son Mort

Nouvelles Secrètes Et Policières 1929-1953

Un Noël De Maigret

livrenpoche
Chercher georges simenon



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar