Pension Complète SCHWARTZMANN482

JACKY SCHWARTZMANN

Pension Complète


Aux éditions SEUIL


Visitez leur site

211

Lectures depuis
Le mercredi 24 Octobre 2018

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Pension complète

sur
Amazone

fleche
fleche

Jacky SCHWARTZMANN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Dino Scalla est aujourd’hui âgé de quarante-cinq ans. Originaire de la banlieue lyonnaise mal famée, voilà deux décennies que les circonstances l’ont conduit à s’installer au Grand-Duché du Luxembourg. Dino y est depuis le compagnon de Lucienne Courtois, de trente-deux ans son aînée, authentique milliardaire luxembourgeoise. Vingt années de farniente pour Dino, qui ne se considère pourtant pas comme un gigolo – bien que bénéficiant d’une vie d’un luxe insolent. À cause d’un incident avec un banquier belge moqueur, Dino risque cette fois des ennuis. Toutefois, un arrangement est possible pour éviter une plainte : que Dino s’éloigne quelques temps, dans le yacht de Lucienne basé à Saint-Tropez.

Posséder une voiture classieuse n’empêche pas que puisse se produire un problème. C’est ainsi que Dino tombe en panne du côté de La Ciotat. Réparer le véhicule dans un garage local va demander quelques jours. En ce mois de juillet, guère d’hébergements vacants. Dino est contraint de séjourner dans le meilleur camping de la région, louant un bungalow. À son arrivée, il y a un peu d’agitation, avec la présence de gendarmes. Rykaard, un ado hollandais, s’est noyé dans la piscine du camping. Dino ne tarde pas à sympathiser avec Charles Desservy, son voisin de bungalow. Desservy est un écrivain, Prix Goncourt, venu là se reconnecter avec la vie réelle des gens ordinaires, pour y trouver l’inspiration.

Le duo passe surtout son temps sur les plages bondées – au risque d’apparaître tel un couple d’homos, et s’offre des dîners très arrosés au restaurant du camping. Tandis que Charles ne sait comment approcher l’animatrice en chef du camping, Johanna, Dino a des motifs d’inquiétude. Plusieurs jours que Lucienne ne répond pas à ses appels téléphoniques. Serait-il déjà remplacé par cet abruti de Jean-Pierre, récemment engagé pour s’occuper de l’invalide Macha, la mère de sa compagne ? Dino se rend compte qu’il n’a jamais rien fichu de sa vie, qu’il serait bien en peine de repartir de zéro. Quelques évènements fâcheux au camping l’aident quand même à moins se tracasser.

La famille belge aussi envahissante que ridicule perturbant leur tranquillité, ça concerne en priorité Charles. Par contre, la mort d’une Anglaise dans les WC du camping provoque le retour de la gendarmerie. Dino et l’un des jeunes gendarmes, Florian, partagent la même passion sportive – ce qui ne sera pas sans importance pour la suite. Dino subit un nouveau retard, ne pouvant récupérer rapidement son automobile. La fréquentation de Charles lui convient, après tout. Néanmoins, malgré une blessure à la cheville, il est grand temps que Dino retourne au Grand-Duché, afin de savoir si Lucienne l’a largué ou non. Ayant terminé ses vacances anthropologiques, Charles se fait un plaisir de l’y conduire…

(Extrait) “Leur tente avait été littéralement lacérée de coups de couteaux, et chacune des cordelettes qui rattachaient la toile aux sardines soigneusement coupée […] Charles a choisi ce moment pour remettre une messe de France Culture sur son téléphone, le volume de son enceinte au maximum. La synchronisation était telle que le message était limpide. La grande classe, le héros dans toute sa splendeur qui accomplit une action d’éclat sans se soucier des conséquences pour lui : la mort ! C’est en tout cas ce que j’ai craint lorsque le Belge a traversé son emplacement et bondi sur la terrasse de Charles, furieux et prêt à en découdre. "C’est toi ça, hein, hurlait-il, c’est toi qui a fait la merde, là". Charles est resté imperturbable. Son indolence lui donnait des airs de détachement total, à la Dean Martin. Le faciès aussi neutre que celui de Kim Jong-un, Charles ne laissait transparaître aucune émotion. Néanmoins, personne n’était dupe : c’était bien lui, l’homme aux ciseaux.”

Après “Demain c’est loin” (2017), Jacky Schwartzmann a concocté pour les lecteurs un nouveau roman savoureux, parfaitement jouissif. Dino, son héros, est confronté à une cascade ininterrompue de péripéties, tout en ayant matière à s’inquiéter pour son avenir. Si ses tribulations et celles de son ami de fraîche date, Charles, sont fort mouvementées, Dino n’est pas un personnage qui manquerait de substance, au contraire. Il a un vécu, et son regard sur le monde est plein d’ironie. Ancien pauvre d’un quartier déshérité, Dino apprécie le luxe et son confort affiché. Il est plutôt à l’opposé de Charles, qui connut tôt succès et richesse, beaucoup plus cultivé que lui sans doute. Dino a conservé un côté bagarreur, populaire, même si la meute des vacanciers l’exaspère carrément.

La tonalité du récit, ponctué de morts possiblement suspectes, est enjouée et caustique à la fois. C’est le naturel de la narration qui séduit dans ce roman souriant (comme dans le précédent), gommant le côté "improbable" de l’action. Un tel scénario destiné à divertir, à tenir le lecteur en haleine, à multiplier les situations agitées, n’a pas vocation à être oppressant, anxiogène. On s’amuse énormément, on se régale à dévorer les trépidantes mésaventures de Dino et de Charles. Aucun doute, Jacky Schwartzmann est un auteur très inspiré à ne pas manquer.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
jacky schwartzmann



Demain C’est Loin

livrenpoche
Chercher jacky schwartzmann



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar