Philippe NICHOLSON

PHILIPPE NICHOLSON

Krach Party


Aux éditions CARNETS NORD


Visitez leur site

142

Lectures depuis
Le mardi 29 Septembre 2009

Krach Party NICHOLSON30

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
-Krach party-
sur
Amazone
fleche

Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

 

Hugues Frassier est le plus actif spéculateur de Paris depuis plusieurs années. À 39 ans, il dirige un gros fonds d’investissements, pourri de produits financiers dangereux, instables et volatiles, mais affichant des rentabilités totalement démoniaques. Frassier est riche, jongle avec des millions virtuels, ne dédaigne pas un petit délit d’initié s’il est lucratif. Il ne s’occupe ni de sa femme Gwen, ni de leur fils. Il est l’amant de Marie, qui possède une agence de communication. Malgré la crise, où grâce à elle, Frassier manipule le marché pour devenir chaque jour plus fortuné et plus puissant. Son conseiller Dominique de Granville, qui lui fait payer cher ses services, le considère comme “un arrogant, prétentieux et imbuvable petit con.” Avec son assistante Véronique, Dominique gère les problèmes conflictuels parfois créés par Frassier. Amys est le plus ardent ennemi du financier. Propriétaire d’une société cotée en Bourse spécialisée dans l’industrie du sexe, Amys mettra tout en œuvre pour ruiner Frassier. Un des prétextes étant que Frassier a produit un film gore mêlant sexe et violence.

Ce jour-là, l’Espagne révisant sa position européenne, la Bourse accuse vite une sérieuse baisse. Frassier et son équipe cherchent le créneau pour en profiter. Plus grave, l’agence de com’ de Marie était chargée par un groupe important de minimiser un accident nucléaire. Or, le jeune stagiaire Arthur (petit ami de Daisy, la sœur de Marie) commet une énorme bourde, en diffusant l’info secrète aux médias. Même si l’agence riposte promptement, les effets sur la Bourse sont désastreux. Par ailleurs, le vieux journaliste alcoolo Victor a trouvé des preuves concernant le film hard impliquant Frassier et Marie. Il espère faire chanter le spéculateur. Le couple n’est pas vraiment inquiet, Frassier n’hésitant pas à cogner Victor quand il lui réclame le pactole attendu. De son côté, bourrée de tranquillisants, la fragile Gwen s’essaie à une partouze, sans plus de passion que pour le reste. Quant à Amys, sa volonté de ruiner Frassier gagne en virulence.

Dominique de Granville possède un bon moyen de trahir le spéculateur, grâce à un industriel qui a toute confiance en Véronique. Quand les cotations s’achèvent, la Bourse a connu un Tchernobyl financier, qui présage de bien pire encore. Mais pour Frassier, la journée n’est pas terminée. S’illusionnant un peu, il estime avoir limité les dégâts, et être capable de rebondir dès les jours suivants. Ce soir, d’un coup d’hélicoptère, Marie et lui vont dîner à Deauville. Tandis qu’Arthur et Daisy participent à une soirée Krach Party organisée par un banquier, Victor n’a pas abandonné son projet de chantage contre Frassier…

On nous invite ici vingt-quatre heures dans l’univers des monstres de la finance. On observe ce microcosme peuplé de cyniques, d’opportunistes, de tricheurs, de mégalos. Inconscients de la vie réelle, caste d’élite autoproclamée certaine de son pouvoir, ils sont écœurants de suffisance, modestie et repentir n’existant pas pour eux. Leurs opérations dévastatrices basée sur le crédit permanent a engendré la crise d’aujourd’hui, dont-ils tireront encore bénéfice. “Dans le monde merveilleux de Frassier, tout est à acheter, tout est à vendre. C’est un militant discret mais hyperactif, à son niveau, du commerce à grande échelle. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se marchande. L’argent peut tout (…) C’est un monde d’avenir. Le problème, selon lui, reste que la société moderne empêtrée dans ses vieilles croyances, refuse cette marchandisation du monde.” Telle est l’insolente philosophie de Frassier et de ses semblables. Aucun d’eux n’a tiré les leçons des précédentes crises. C’est leur exemple qu’il faudrait envier ? Connaissant bien ces milieux, l’auteur n’est peut-être pas hostile au système, s’il repose sur des bases un peu plus raisonnées. Il souligne quelques vérités, oubliées de ces décideurs. Cette intrigue bien pensée, rythmée et riche en savoureux portraits, utilise donc l’unité de temps pour nous entraîner dans les méandres de la finance. Un premier roman très réussi.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
Philippe NICHOLSON



Serenitas

livrenpoche
Chercher Philippe NICHOLSON    sur
Pour réagir
à cette chronique
sur le Forum
Pour réagir sur le forum du RayonPolar

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Régie publicitaire internet


Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique


PageRank Actuel