Un Corbeau à L'heure Allemande MONDOLONI360

JACQUES MONDOLONI

Un Corbeau à L'heure Allemande


Aux éditions OSKAR

650

Lectures depuis
Le lundi 1 Decembre 2014

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Un corbeau à l'heure allemande

sur
Amazone

fleche
fleche

Jacques MONDOLONI




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Collection Les Romans de la Colère. Parution le 28 août 2014. 104 pages. 10,00€.

- Ami entends-tu le vol noir des corbeaux...

- Non, mais je lis leurs messages...

Marcoussis, petit village de la Seine et Oise, département aujourd'hui scindé en trois parties dont l'Essonne, mille-cinq cents âmes environ en 1941. Moins ceux qui ont été déportés dans le camp d'Aincourt, village de l'actuel Val d'Oise, parqués dans un ancien sanatorium. C'est dans le bâtiment des hommes, le Pavillon Adrien Bonnefoy-Sibour, qu'étaient parqués les militants communistes, ou anciens militants, ou sympathisants, ou supposés tels.

Depuis des années, et même avant guerre, le Parti Communiste Français ayant été interdit par Daladier en 1939, les adhérents à ce parti de Gauche étaient traqués d'abord à cause du Pacte germano-soviétique puis par Pétain et ses sbires encouragés par les Allemands lorsque ce pacte fut dénoncé. Mais rendons-nous dans ce petit coin de la grande banlieue parisienne qui avait avant tout une vocation agricole.

Bien entendu, ces maraîchers allaient vendre leur production se rendant à Limours ou plus loin à bord de leur carrioles, mais bon nombre de Parisiens effectuaient leur approvisionnement sur place, sous l'œil bienveillant du maire malgré le risque d'être arrêtés pour Marché Noir.

L'atmosphère était délétère, à Marcoussis comme ailleurs. Les messages anonymes, conçus le plus souvent à l'aide de lettres découpées dans des journaux, pullulaient. Des dénonciations, des délations, qui prenaient leur conception dans la jalousie, la haine, le fanatisme ou l'ostracisme aveugle.

Tous les prétextes sont bons pour accuser un voisin, un ami, un membre de sa famille et même sa femme ou son mari, histoire de se venger, de capter un héritage, d'échapper à des frais de divorce. Et le maire demande chaque matin à sa secrétaire s'il y a du courrier spécial. Les lettres émanant de correspondants anonymes ou de déclarants, les mouchards, en général des notables. Il est vrai que ses collègues ont parfois de meilleurs résultats que lui en ce qui concerne les interpellations, et le préfet ne manque pas de le rappeler à l'ordre. Il faut du chiffre !

C'est pour décrire cette ambiance que Jacques Mondololoni jette son projecteur sur une petite commune rurale de la grande banlieue francilienne, et raconte comment et pourquoi deux ou trois personnes vont se retrouver déportées. Un docu-roman qui prenne sa source dans un épisode réel de cette période trouble de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce texte est complété par la retranscription de quelques lettres de dénonciation, ceci pour votre édification personnelle et non pour que vous vous en inspiriez. Enfin un entretien entre l'éditeur et l'auteur permet de mieux connaître cet épisode grâce aux recherches effectuées par Jacques Mondoloni, de mieux l'appréhender, de mieux comprendre les tenants et aboutissants. Un pan d'histoire honteux mais qui n'a pas servi de leçon puisque la police n'hésite pas, contre rétribution, à demander à la population de dénoncer untel ou untel, ce qui peut amener à toutes dérives et suspicions dont il est difficile pour un coupable présumé de s'extraire des rets dans lesquels il s'empêtre.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher jacques mondoloni



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar