Echoes. L'Œuvre De Sang 2 LECOMTE264

DAVID LECOMTE

Echoes. L'Œuvre De Sang 2


Aux éditions FLEUR SAUVAGE


Visitez leur site

492

Lectures depuis
Le mercredi 1 Juillet 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Echoes. l'Œuvre de sang 2

sur
Amazone

fleche
fleche

David LECOMTE




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Parution 5 septembre 2013. 238 pages. 16,80€.

On prend les mêmes et on recommence, ou presque...

Deux ans environ après les événements qui sont décrits dans L'œuvre de sang, nous revenons à Lille et sa région.

Joseph Méneul, vingt-quatre ans, borgne par sa faute, assiste dans le train qui le mène de Lens, où il travaille, jusque chez lui à Isbergues, à une scène mettant aux prises, une grosse femme, son gamin turbulent prénommé Thomas, et un homme qui lui offre des bonbons affirmant avoir lui aussi un enfant du nom de Thomas.

L'homme avoue que le garçon est le sien, mais qu'il ne le voit jamais. L'enfant ne sait même pas qu'il est son père. Joseph lui propose alors de l'aider à rencontrer son fils. Le lendemain Joseph ne va pas à son travail, l'homme l'emmène chez Thomas. Tandis que Joseph frappe à la porte de la maison, l'homme s'infiltre par l'arrière. Sous un prétexte fallacieux Joseph retient la femme un certain temps, mais des détonations suivies de cris éclatent dans la maison. La mère s'engouffre chez elle mais elle est elle aussi abattu par l'homme en pleurs qui s'enfuit laissant le borgne seul devant les cadavres.

Joseph se présente au commissariat de Lille où il est reçu par le commissaire Lutgen, une ancienne connaissance. Cela ne fait que deux jours que Lutgen est en poste, mais il est natif de la région et Joseph fut son plus proche voisin des années auparavant. Joseph s'accuse des crimes.

Noël. Chez Odette Bauchelart, une petite fête est organisée en honneur de Jérémie, son petit-fils qu'elle a recueilli, et de ses amis Raoul et Huguette, les anciens circassiens, et Martin, huissier en retraite. Jérémie offre des cartes, des collages les représentant, mais ce n'est pas franchement réussi. Mécontent Jérémie appelle au téléphone son amie Nadia. Sept jours plus tard, Jérémie, Nadia et quelques copains passent le réveillon du Nouvel An dans une nouvelle discothèque, à l'initiative de Marc Antoine dont le père est préposé au service d'ordre. Ils commandent des vodkas (à leur âge !, à peine quinze ans) avec l'approbation du paternel, mais bien évidemment, au bout de quelques heures Jérémie s'enferme dans les toilettes, malade. Nadia, titubante est a sa recherche. Un des fêtard, qui n'appartient pas à leur groupe s'en prend à Nadia, voulant lui faire goûter un appendice qu'il se trimballe entre les jambes. L'adolescente lui remonte les gonades jusque dans la gorge, et l'agresseur ne peut que s'esbigner. Jérémie ressort et Nadia préfère taire ce qu'elle vient de subir. Le lendemain, premier janvier, la jeune femme de ménage préposée au nettoyage n'est pas interloquée par l'état crasseux des toilettes. Elle est habituée. Mais ce qu'elle découvre dans le cabinet qu'a utilisé Jérémie la laisse coite et émerveillée. Des fleurs magnifiques, majestueuses, une véritable féérie s'offre à ses yeux éblouis.

Une autre femme et son gamin sont abattus dans les mêmes conditions que les premières victimes, et Lutgen est chargé de l'enquête.

Véritable roman noir, dans le sens anglo-saxon du XVIIIe siècle, et que l'on appelle aujourd'hui le roman gothique, Echoes possède l'arsenal surnaturel (apparitions, fantômes, etc.) et argument moral, le genre se spécialise dans la peinture de l'excès et de l'horreur, et produit un récit à grands effets qui dit la force et la cruauté du mal, ainsi que la misère (mais aussi la victoire) de l'innocence. Le roman gothique est ainsi une perversion de l'esthétique du sublime, et illustre un imaginaire obsédé de claustration, présentant le passé comme une détermination pathologique (article extrait de l'ouvrage Larousse Dictionnaire mondial des littératures). Roman noir donc dans l'acception ancienne et moderne du terme, Echoes s'inscrit dans une démarche à la fois violente et poétique, frôlant, ou l'intégrant, le fantastique, avec toujours une part d'inconnu feuilletonnesque.

On retrouve quelques-uns des protagonistes du premier volume de cette série entamée avec L'œuvre de sang soit de façon perpétuelle tels que Jérémie et Nadia, lesquels jouent un rôle primordial dans l'histoire, Odette la grand-mère et ses amis les circassiens ainsi que l'huissier en retraite, soit de façon diffuse comme Grandjean, le principal du collège et Agnès sa secrétaire maîtresse. D'autres personnages font une apparition plus ou moins fugace dont Monsieur Formose, dont le statut n'est pas encore bien défini, mais qui semble être l'un des rouages essentiels de cette trilogie puisque l'on retrouvera tout ce petit monde dans Soli†udes, le troisième tome de L'Œuvre de sang.

Un suspense qui monte en puissance au fil des pages, mais qui dès le premier chapitre est déjà présent, qui absorbe le lecteur, l'amenant vers des scènes aussi maléfiques que vénéneuses comme les fleurs nées sous la pulsion de Jérémie, dont le pouvoir est de plus en plus prégnant.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher david lecomte



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar