Ta Langue Au Chat ? KIJEWSKI91

KAREN KIJEWSKI

Ta Langue Au Chat ?


Aux éditions SERIE NOIRE


Visitez leur site

549

Lectures depuis
Le lundi 28 Septembre 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Ta langue au chat ?

sur
Amazone

fleche
fleche

Karen KIJEWSKI




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

(Katwalk - 1989. Traduction de Jacqueline Lenclud). N°2248. Parution novembre 1990. 288 pages.

N'y voyez aucune connotation érotique !

Kat s'en rappellera du jour où par amitié elle a accepté de rendre service à Charity qui tient dans un journal la rubrique conseils d'une psychologue.

Charity sollicite donc son amie Kat, détective privée, afin de vérifier les dires de son mari Sam Collins avec qui elle est en instance de divorce. Celui-ci aurait dilapidé au jeu à Las Vegas deux cent mille dollars prélevés sur la cagnotte familiale.

Pour Charity il s'agit de tout autre chose, de l'argent mis à gauche par exemple.

Kat vérifie les communications téléphoniques de Sam, relève quelques numéros correspondants à la cité du jeu, et décide d'enquêter sur place. A sa descente d'avion, un hasard lui fait rencontrer Deck, un ancien camarade d'école qu'elle n'a pas revu depuis au moins quinze ans. Il l'invite à une exposition d'objets destinés à une vente aux enchères.

Kat découvre dans les toilettes le cadavre d'une femme encore jeune mais égorgée. Une enquête qui débute vraiment sous de mauvais auspices. Kat fouine auprès de promoteurs immobiliers, de la New Capital Venture, et de conseillers municipaux, mais apparemment cela n'a pas l'heur de plaire à tout le monde puisqu'un soir elle est agressée.

Elle se défend tant bien que mal et fait la connaissance d'un policier, seul au monde comme elle. En compagnie de Joe Rider, un journaliste, de Betty, sa femme, et de Hank, le flic, Kat s'incruste à Las Vegas, mettant ses pieds, ses yeux et ses oreilles là où il ne faut pas.

Ce qui lui vaut un séjour à l'hôpital, un chauffard ayant tenté de l'écraser. Quant à Sam Collins, il effectue un vol plané lors de la visite d'un immeuble en construction. Et six étages, en chute libre, sans parachute ni filet, ce n'est pas bon pour l'organisme. Un accident mortel qui conforte Kat dans son idée que cette histoire à base de magouilles financières et immobilières est plus que pourrie.

Avec ce premier roman de Karen Kijewski traduit en France, nous faisons la connaissance d'un détective privé féminin, une espèce à la mode.

Pas bégueule, ne détestant pas boire une bière ou un alcool de temps en temps, ne faisant pas étalage de sa féminité, sans complexe, Kat est sympathique même si sa recette de crêpes n'est pas orthodoxe.

On aurait pu s'attendre, l'action se déroulant à Las Vegas, à être entraîné dans l'enfer du jeu. Que nenni, on évite les habituels clichés et les casinos ne sont évoqué ici que pour le blanchiment d'argent.

En réalité, ce sont les milieux immobiliers qui sont dans la ligne de mire de Karen Kijewski, un auteur que l'on retrouvera avec plaisir. A noter des têtes de chapitres pour le moins originaux.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher karen kijewski



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar