Là Où Tout A Commencé KERBRAT105

ANNE-SOLEN KERBRAT

Là Où Tout A Commencé


Aux éditions DU PALEMON


Visitez leur site

429

Lectures depuis
Le mercredi 23 Juin 2016

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Là où tout a commencé

sur
Amazone

fleche
fleche

Anne-solen KERBRAT




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Le commandant de police Jean-Louis Perrot, père de famille divorcé, avec son collègue et ami célibataire le capitaine Hubert Lefèvre, sont en poste à la PJ de Bordeaux. Leur supérieur, le commissaire Law, est un Anglais qui ne maîtrise pas toutes les subtilités de la langue française. Ils sont chargés d'enquêter sur la mort suspecte de Tania Borel, âgée de trente-trois ans, habitant avec sa famille dans un lotissement de la région bordelaise. Ce sont les deux fillettes de la victime qui ont découvert le corps. Chauffeur-routier, le mari Jérémy Borel était absent, et semble posséder un bon alibi. Le père et ses filles ont trouvé provisoirement refuge chez Karine Plassard, leur voisine.

Mortellement frappée avec un tisonnier, où l'on a effacé les empreintes, Tania Borel n'a pas subi de violences sexuelles. Les deux policiers interrogent les proches, les voisins et les employeurs du couple. Ils apprennent que Tania avait perdu son emploi depuis plusieurs mois, sur des soupçons injustifiés. La jeune femme n'en avait pas parlé à son mari. Sans doute craignait-elle la réaction de Jérémy. Les témoignages des ex-collègues féminines de Tania sont contrastés, mi-positifs, mi-négatifs. Dans l'ensemble, le portrait de la victime apparaît plutôt lisse. Un peu trop, probablement. Perrot sait qu'il ne faut pas se baser uniquement sur ce qu'en disent les témoins, fielleux ou amicaux.

Damien est divorcé de son ex-femme Karen. Ils ont eu une fille ensemble, Capucine. Il vit désormais avec Annabelle, formant un couple harmonieux. Sauf qu'Annabelle n'arrive pas à être enceinte. Des analyses médicales faites sans en avertir Damien indiquent que c'est lui qui est infertile. Ce qui pose question quant à la paternité, dans le cas de Capucine. Femme directive, Karen paraît dénuée de sensibilité, assez égoïste même si elle adore sa fille. Malgré la stérilité de Damien, quelques mois plus tard, Annabelle est enceinte. Ce qui provoque un certain agacement chez Karen. C'est impossible, elle est bien placée pour le savoir. Peut-être Karen risque-t-elle de représenter une manque pour Annabelle.

Bruno et Stéphane sont eux aussi en couple. Le désir d'avoir un enfant les perturbent de plus en plus. “Ils ne sont pas moins valables que d'autres. Ils sont même sans doute par bien des aspects des gens meilleurs que beaucoup. Et Bruno sent qu'ils feront des pères formidables...” Mais légalement, bien que leurs métiers soient une garantie de stabilité, c'est encore difficile. Voire interdit, s'ils avaient le projet de faire appel à une inconnue. À cause de leurs activités très prenantes, ils apprennent tardivement la mort de Tania. De leur côté, le binôme de policiers progresse lentement, collectant quelques pistes. Ce qui n'empêchera pas un autre meurtre, commis par le même assassin…

Il est bon de différencier la forme et le fond, dans ce roman. L'auteure nous présente une enquête policière balisée, dans les règles de l'art. Elle ne se prive pas d'ajouter quelques détails privés sur ses deux flics, ce qui leur donne une vraie consistance, une crédibilité. C'est aussi l'occasion de provoquer des moments souriants, aux dépens de leur supérieur, ou sur la voracité d'un des policiers. Indices et hypothèses sont suggérés sans lourdeur, au fil de leurs investigations.

C'est évidemment le contexte, on ne peut plus actuel, qui rend très intéressant ce roman. Depuis toujours, c'est naturel, la plupart des couples souhaitent avoir un ou des enfants. Mais la société a évolué, de nouvelles possibilités existent. Une seconde union après un divorce, ou des couples homosexuels : on n'est plus dans la situation familiale traditionnelle. Tout ça n'induit aucune perversité, mais peut compliquer la vie des conjoints. Voilà ce qui pimente l'intrigue concoctée par l'auteure, dans ce bon suspense.

Les huit romans policiers d'Anne-Solen Kerbrat sont disponibles aux Éditions du Palémon : Dernier tour de manège à Cergy, Mi Amor à Rochefort, Jour maudit à l'Île-Tudy, Bordeaux voit rouge, Saint-Quay s'inquiète, Cure fatale à Nantes (rééditions), Par-delà les grilles, Là où tout a commencé (inédits).

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
anne-solen kerbrat



Evaporé

Un Simple Grain De Sable

livrenpoche
Chercher anne-solen kerbrat



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar