la maison de soie de Anthony HOROWITZ


La Maison De Soie HOROWITZ243

ANTHONY HOROWITZ

La Maison De Soie


Aux éditions LE LIVRE DE POCHE


Visitez leur site

97

Lectures depuis
Le mardi 30 Decembre 2020

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la maison de soie
sur
Amazone


fleche
fleche

Anthony HOROWITZ




Une lecture de
RENE BARONE

RENE BARONE  

4° de couverture :

Un an après la mort se Sherlock Holmes, le docteur Watson entreprend de consigner l’une des enquêtes les plus noires qu’il a menées avec le célèbre détective.

Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Avec ce crime horrible, c’est ce que Londres a de plus sordide qui se révèle aux deux enquêteurs... La partie reprend. Et cette fois, Homes et Watson n’en sortiront peut-être par indemnes.

* * *

Je dois avouer que je ne suis pas un fan de Sherlock Holmes, j’ai lu quelques nouvelles et son célèbre Chien des Baskerville et c’est à peu près tout. J’avais ce livre d’Anthony Horowitz  qui dormait sur une étagère et  en souvenir de son excellent roman Comptine mortelle, je l’ai ouvert et dès le début j’ai été accroché.

L’histoire démarre par une vente de tableaux à un riche collectionneur américain, malheureusement une bande attaque le train où se trouvent les tableaux qui sont détruits. Carstairs se rend sur place. La bande est retrouvée, mais un des chefs parvient à s’échapper. Plus tard Carstairs pense que  ce bandit a retrouvé sa trace à Londres et il se sent menacé. Puis tout bascule avec le meurtre du jeune Ross et l’histoire prend une toute autre dimension, Holmes se trouve alors confronté à “La maison de soie” une organisation autrement plus dangereuse avec des individus hauts placés aux pouvoirs redoutables et dont “ses tentacules se sont étendus jusqu’à prendre au piège des ministres et des hauts fonctionnaires de la police”. Mycroft demande à son frère de laisser tomber “tu ne sais pas à qui tu as affaire”. Bien sûr Holmes n’en fera rien et  réalisera rapidement combien Mycroft avait raison.

J’ai retrouvé dans ce roman la qualité d’écriture d’Anthony Horowitz,  avec cette tension qu’il sait créer, au service d’une intrigue haletante, riche en rebondissements. Le genre de roman qu’on lit avec avidité, qu’on a du mal à lâcher. J’ai vraiment apprécié. Et je vais commander Moriarty son autre roman de la série “Sherlock Holmes”.

 
livrenpoche
Chercher anthony horowitz



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar