week-end chez les tueurs de André HELENA


Week-end Chez Les Tueurs HELENA132

ANDRE HELENA

Week-end Chez Les Tueurs


Aux éditions LA FLAMME D OR

638

Lectures depuis
Le lundi 3 Aout 2015

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
week-end chez les tueurs
sur
Amazone


fleche
fleche

André HELENA




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE  

Collection Black Out. Parution 2è trimestre 1952. 192 pages.

Pour amoureux de sensations fortes...

Dubitatif devant le message reçu par pneumatique, Jean Jérôme se demande s'il est en face d'une farce ou si ce qui est écrit est bien réel.

Un homme lui donne rendez-vous dans un bar dans le XIVe arrondissement parisien, signifiant qu'il s'agit de vie ou de mort. Il doit demander un certain Raphaël.

Seulement un autre petit mot, écrit sur le même feuillet par un scripteur différent, affirme que le nommé Raphaël ne sera pas présent au rendez-vous fixé, pour cause de décès et que le destinataire de ce petit mot risque lui aussi quelques balles qui ne seraient pas perdues.

Dominique, le garde du corps du détective, pense lui aussi à une blague, mais le mieux est d'aller sur place vérifier les assertions du second rédacteur. Toutefois Jean Jérôme doute de la rencontre, car ce pli a été envoyé trois jours auparavant mais il n'a pu en prendre connaissance que ce jour, ayant été en délicatesse avec des policiers.

Il se rend donc au Buridan le bar du rendez-vous accompagné de Dominique et s'enquiert auprès du serveur, primo s'il connait monsieur Raphaël, secundo si quelqu'un aurait demandé Jean Jérôme. Cela provoque un certain remous parmi les clients et le patron assisté de gros bras se mêle à la conversation. S'installe un quiproquo, le cafetier pensant qu'il est en face du fameux Raphaël. Jean Jérôme et son acolyte sont conviés à se rendre chez le grand patron, un nommé Esposito, en traction avec une petite escorte. Mais en chemin, des individus, dont une femme blonde aux bottes rouges, se mettent en travers de la route, des coups de feu sont échangés.

C'est le début pour Jean Jérôme et Dominique d'un week-end d'enfer, placés au milieu d'une guerre des gangs, et mal placés car leur vie ne tient parfois qu'à un fil.

Autant l'avouer tout de suite ce roman d'André Héléna ne figure pas dans les grands crus de l'auteur.

Comme si André Héléna avait travaillé dans l'urgence, remettant son manuscrit sans le corriger. A croire qu'il avait écrit le scénario un peu brouillon d'une histoire qu'il se proposait de fignoler par la suite mais qu'il l'avait remis à l'éditeur précipitamment, poussé par des fins (faims ?) alimentaires.

Une banale et classique histoire de guerre des gangs, dans laquelle est impliqué un détective qui ne comprend pas trop bien ce qu'il vient faire là-dedans, d'autant qu'il ne connait pas ce monsieur Raphaël. Mais l'épilogue lui permettra, ainsi qu'aux lecteurs, de mieux interpréter le processus avec un bon petit retournement de situation.

La couverture est signée Jeff de Wulf et offre une vision habilement floutée de la femme dont on ne voit que le haut du corps et une jambe.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
andré helena



Le Demi-sel

Le Demi-sel. Les Compagnons Du Destin

Le Fourgue

Passeport Pour L'au-delà
livrenpoche
Chercher andré helena



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar