Art Et Décès HENAFF227

SOPHIE HENAFF

Art Et Décès


Aux éditions ALBIN MICHEL


Visitez leur site

103

Lectures depuis
Le mercredi 16 Octobre 2019

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Art et décès

sur
Amazone

fleche
fleche

Sophie HENAFF




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Série Poulets grillés. Editions Albin Michel. Parution 6 mars 2019. 320 pages. 18,50€.

ISBN : 978-2226441027

Sur un plateau de tournage, comme si vous y étiez…

Il est des phrases que l’on ne devrait jamais prononcer, même pour se montrer humoristique ou méprisant, comme certaines personnes qui dirigent le pays. Mais foin de toute polémique politicienne, et revenons à nos moutons sans faire de cinéma.

Ainsi Eva Rosière, capitaine de police en disponibilité reconvertie dans l’écriture de romans et qui se consacre après s’être consacrée à une carrière de scénariste pour la télévision se tourne vers le cinéma, n’a-t-elle point osé prononcer haut et fort, Putain, je vais le tuer.

Le, c’est Michel Aramédian surnommé Tripes en Gelée, le réalisateur du film dont elle a écrit le scénario. Il ose se prévaloir, parce qu’il a changé le plat préféré des personnages, d’avoir participé à l’écriture et être crédité au générique, l’amputant des droits d’auteur d’une façon éhontée.

D’ailleurs elle n’hésite pas à en parler, d’une façon acerbe et peu diplomatique à Tom Dicate, le producteur tellement radin qu’il s’est affublé du poste de directeur de la production afin de réaliser quelques économies supplémentaires. Et dire que c’est elle qui avait presque imposé Michel Aramédian, un réalisateur sans grande envergure. Un honnête artisan, sans plus. Sauf que le qualificatif d’honnête n’est plus tout à fait de mise et qu’elle ne digère pas ce coup de poignard dans le dos.

Aramédian non plus d’ailleurs, puisqu’il est retrouvé à la pause du midi dans le bureau de Tom Dicate, affalé dans un fauteuil, un poignard fiché dans le dos. Dicate avait déjeuné en compagnie de la vedette du film, une chanteuse en vogue, et il rentrait dans son antre en compagnie de Ben Big Ben, le surnom de l’ingénieur du son à moitié sourd.

Naturellement les soupçons se portent sur Eva Rosière qui immédiatement fait appel à son ancien supérieur quémandant l’aide de la Brigade des Innocents. Les chefs de la PJ sont réticents mais enfin elle obtient gain de cause. Et son amie la commissaire Anne Capestan, qui a pris un congé maternité pour élever sa fille Joséphine, langes gardiens, ne veut pas laisser dans la panade Eva. Malgré les difficultés qui s’élèvent devant elle, Anne Capestan décide d’enquêter quand même emmenant sa gamine avec elle sur les plateaux de cinéma dans les studios de Saint-Denis.

Non seulement Aramédian est mort d’un coup de poignard mais des traces de kétamine sont retrouvées. Or il était connu pour ne pas toucher à la drogue, du moins l’affirmait-il. Et cette drogue à laquelle a été mélangée la kétamine était disposée dans une sorte de soupière dans le bureau de Tom Dicate.

Il s’avère qu’Eva Rosière n’était pas la seule à se plaindre d’Aramédian pour des raisons diverses mais toutes plus plausibles les unes que les autres. De Dicate aussi d’ailleurs, qui se trouve le portefeuille à sec depuis l’incendie sur un plateau lors du tournage précédent d’un film.

Et ce que vont découvrir les Pieds Nickelés multipliés par trois, c’es à dire la Brgade des Innocents, n’est pas pour arranger les affaires des différents acteurs de ce drame. Les comédiens, des techniciens, Dicate et d’autres qui tous réfutent avoir tué le réalisateur. Ce qui est compréhensible, on n’avoue pas du premier coup un forfait.

Rosière décide de prendre la place du réalisateur défunt et d’embaucher ses anciens collègues pour pallier la défection de certains membres de l’équipe de tournage. Malgré qu’Eva tourne en dérision ses anciens collègues et même le procureur, une façon de procéder peu goûtée par les mis en cause.

Contrairement à ce qui est promis en quatrième de couverture, cette histoire ne m’a pas semblé désopilante mais amusante tout au plus, avec cependant quelques scènes cocasses tandis que d’autres m’ont paru longuettes, voire laborieuses.

Ce sont surtout les personnages qui gravitent dans cette intrigue qui retiennent l’attention du lecteur. Les membres de la Brigade des Innocents, du nom de ce commissariat qui a pour siège un appartement dans la rue du même nom possèdent tous une particularité professionnelle, physique, mentale, sociale, mais en grattant bien autour de soi, on peut s’apercevoir que nos collègues ou voisins eux aussi ne sont pas forcément lisses et entretiennent quelques divergences flagrantes avec le commun des mortels, ce qui justement n’est pas si commun.

Passons sur l’ensemble de cette brigade, qui toutefois mériterait d’être détaillée, pour nous arrêter quelques instants sur Merlot, qui, peut-être à cause de son nom de cépage est un adepte des boissons vinicoles, et ne se déplace guère sans son animal de compagnie, un rat.

Outre Ratafia, le rat, n’oublions pas Pilote dit Pilou, le chien d’Eva Rosière, qui furète un peu partout, et Torrès, le chat noir de la brigade, qui se tient la plupart du temps en retrait, étant catalogué comme porte-malheur attitré.

Joséphine prend une grande place dans cette intrigue, trimbalée en dorsal ou en ventral, se promenant à quatre pattes ou dans un trotteur encombrant, réclamant sa pitance à quasiment toutes les heures du jour et surtout de la nuit, Anne Capestan étant aux petits soins et pliant sous les exigences de ce bébé qui est tellement mignon quand il dort.

Une incursion intéressante dans le monde cinématographique, et l’on ne peut s’empêcher de penser à Jean-Pierre Mocky, et la description des affres d’une jeune mère devenue esclave de sa fille, sont donc les thèmes principaux de ce roman à la trame classique et d’ailleurs l’une des scènes, pas assez exploitée, est d’imaginer un Cluedo avec les photographies des protagonistes du film afin de résoudre l’énigme.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
sophie henaff



Poulets Grillés

Poulets Grillés

Rester Groupés

livrenpoche
Chercher sophie henaff



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar