Vertigo 42 GRIMES310

MARTHA GRIMES

Vertigo 42


Aux éditions PRESSES DE LA CITE


Visitez leur site

413

Lectures depuis
Le jeudi 4 Fevrier 2016

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Vertigo 42

sur
Amazone

fleche
fleche

Martha GRIMES




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Le commissaire Jury, de Scotland Yard, est contacté par Tom Williamson. Riche héritier de son épouse Tess, décédée seize ans plus tôt, il n'a jamais cru en la version officielle de sa mort, par accident. Elle aimait séjourner dans leur propriété du Devon. C'est là qu'elle fit une chute dans l'escalier extérieur. Malgré ses vertiges, l'endroit lui était connu. Suicide ou meurtre, Williamson voudrait être fixé, car il pourrait s'agir d'une vengeance. Six ans auparavant, Tess avait invité un groupe d'enfants dans la propriété. On déplora la mort de la petite Hilda, dix ans. Il faudra retrouver les témoins d'époque, les plus lointains faits remontant donc à plus de vingt années. À Exeter, non loin du domaine Williamson, le policier Brian McCalvie garde un souvenir sentimental de la très séduisante Tess, digne d'une héroïne d'un roman de Thomas Hardy. Avec Jury, ils visitent la demeure désertée.

Dans le même temps, Richard Jury fait des passages chez son ami aristocrate Melrose Plant. Les habitants amicaux du village voisin, à une heure de Londres, ont coutume de l'y voir séjourner. On découvre le cadavre d'une jeune femme, Belle Syms, qui a chuté d'une tour pittoresque des environs. Là encore, suicide ou meurtre sont plus probables qu'un banal accident. Belle Syms étant vêtue d'une tenue chic, on peut penser à un rendez-vous amoureux clandestin. D'ailleurs, au pub le Blue Parrot et au modeste hôtel du village, on a remarqué cette personne et son supposé mari. Ami des chiens, le commissaire Jury s'est intéressé, peu avant que soit trouvé le corps, à une bête en divagation. Ce Stanley (c'est le nom sur sa plaque) appartient sûrement au compagnon de Belle Syms. Toutefois, cette histoire recèle des apparences qui font penser à un célèbre film classique, selon Jury.

Chacun de son côté, Jury et son adjoint le sergent Wiggins vont interroger les personnes présentes lors de la mort de la petite Hilda, ayant par conséquent connu Tess. L'une est désormais dans la mode, un autre est un littéraire passionné de cuisine, un troisième (qui fut le préféré de Tess) est maintenant médecin-chercheur. “Il y a des gens comme ça. Plus on les déteste, plus ils se sentent importants. Je ne dis pas que Hilda ne le méritait pas. Cette fille était un sac d'embrouilles” témoigne encore une des anciennes fillettes invitées. Elaine Davies, l'adulte qui était censée ce jour-là seconder Tess, confirme ce qu'en disent tous ceux qui fréquentèrent Hilda. Jury devrait-il s'arrêter sur un indice, des plants de cytises toxiques dans la propriété Williamson ? Le cadavre d'un homme est découvert au village de Melrose Plant : il existe évidemment un lien avec la mort de Belle Syms…

Bien sûr, Martha Grimes fait allusion ici au film "Vertigo", d'Alfred Hitchcock (en français "Sueurs froides", adaptation du suspense de Boileau-Narcejac "D'entre les morts"). “Ce qui est tordu, c'est l'utilisation du vertige comme ressort dramatique… Ainsi tout le scénario repose sur une faille psychologique. Plutôt risqué de la part de l'auteur – dans ce cas Hitchcock. Si la mise en scène fait mouche, on ne peut pas dire que l'intrique soit très bien ficelée” estime un des personnages (occultant le roman d'origine). Il est vrai que l'intrigue imaginée par l'auteure est nettement plus sinueuse, traitant de plusieurs crimes (ou possibles meurtres) passés et présents, à la fois.

Entrer dans l'univers concocté par Martha Grimes, c'est admettre par avance que l'on ne va pas brusquer les choses. Le commissaire Jury mène ses enquêtes méthodiquement, et sans précipitation. Il n'a pas tort, car les mystères auxquels il est confronté sont riches en complexité, en pistes à suivre, en hypothèses même improbables. Jury prend le thé chez les témoins interrogés, se rattrape avec des breuvages plus corsés chez son ami Melrose Plant ou en passant au pub, il s'intéresse aux chiens et aux belles demeures de style, il est autant à son aise à Londres que dans un petit village traditionnel.

Certes, Jury sera un peu plus déstabilisé quand il découvrira des combats de chiens, dans une cage d'ascenseur et dans une cave sinistre. Néanmoins, il conserve un certain flegme et fait fonctionner son cerveau. Le sergent Wiggins mène sa part d'investigations, tandis que le noble Melrose Plant apporte (avec son entourage) quelques sourires au récit. Dans l'ambiance british, une toute nouvelle aventure de Richard Jury, à déguster.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
martha grimes



Le Mystère De La Chambre 51

livrenpoche
Chercher martha grimes



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar