Les Disparues Du Marais GRIFFITHS364

ELLY GRIFFITHS

Les Disparues Du Marais


Aux éditions POCKET


Visitez leur site

447

Lectures depuis
Le mardi 19 Decembre 2017

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les disparues du marais

sur
Amazone

fleche
fleche

Elly GRIFFITHS




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

 

Ruth Galloway habite un cottage isolé en bordure du Saltmarsh, un marais maritime dans le comté de Norfolk, à deux cent kilomètres au nord-est de Londres. Célibataire vivant avec ses chats, elle n’a pour voisins qu’un couple généralement absent, et le gardien de la réserve ornithologique, David. Archéologue spécialisée dans la datation des ossements, Ruth enseigne à l’université de la région. Âgée de bientôt quarante ans, guère séduisante car un peu corpulente, elle a néanmoins vécu une histoire sentimentale avec le rouquin Peter, il y a quelques années. De son côté, l’inspecteur de police Harry Nelson est marié, père de deux filles. Il est beaucoup moins attaché à ce coin du Norfolk que Ruth. Si sa carrière de policier a connu des succès, Nelson ne peut pas effacer un de ses échecs.

Voilà dix ans disparaissait le petite Lucy Downey. Les parents de l’enfant n’en ont jamais voulu à Nelson de ne pas l’avoir retrouvée. Depuis, il reçoit ponctuellement des courriers du ravisseur de Lucy. Sans doute l’inconnu est-il cultivé, car ses textes font référence à des légendes, des croyances anciennes. En ce mois de novembre, des ossements ont été découverts dans le Saltmarsh. Pensant qu’il peut s’agir des restes de Lucy, Nelson fait la connaissance de Ruth, afin de dater ces os. En réalité, ils remontent à l’Âge du fer. Avec les sables mouvants et les traces de ce "henge", structure où se pratiquaient autrefois des sacrifices humains, Ruth imagine un rituel mortifère préhistorique dans le Saltmarsh. Ce n’est donc pas Lucy, mais l’affaire va rebondir un peu plus tard, à la fin décembre.

La petite Scarlet Henderson, quatre ans, a disparu alors qu’elle jouait dans le jardin de ses parents. Pour le policier Nelson, il existe fatalement un lien avec le cas Lucy. Ruth étudie les lettres anonymes qu’il a reçues. Après le Nouvel An, l’esquisse d’une piste se dessine. Michael Malone, quarante-deux ans, travaille lui aussi à l’université. Il est connu comme druide, sous le nom de Cathbad. Ruth se souvient quelque peu de lui, au temps où elle effectuait des fouilles dans le secteur du marais maritime avec d’autres archéologues. Ce Cathbad se veut non-conformiste, ne cachant pas son aversion pour la police. Il affirme ne rien savoir sur les disparues. Peu après, la chatte de Ruth est égorgée et placée sur le pas de sa porte. Nelson et elle ne peuvent que conclure à une menace visant Ruth.

Par le passé, Erik Anderssen enseigna l’archéologie en Grande-Bretagne, avant de repartir vivre avec son épouse dans son pays, la Norvège. Ruth fut une des étudiantes d’Erik, le Viking. Celui-ci n’est pas mécontent de revenir dans le Norfolk, où il participa aux fouilles dans le Saltmarsh avec Ruth et Peter. Pour sa part, Ruth trouve l’occasion de sympathiser avec la famille de la petite Scarlet Henderson. Les semaines passant, il y a de moins en moins de chances que l’enfant soit encore vivante. La marginalité du druide Cathbad le désigne comme le meilleur suspect pour la police. Quant à résoudre "l’affaire Lucy", Harry Nelson ne perd pas espoir…

(Extrait) “Ruth prend le temps de réfléchir. Évidemment, elle a très envie d’accepter – elle est plus impliquée dans cette enquête qu’elle ne veut bien l’admettre. Elle a passé des heures à relire les lettres, à chercher des indices, des mots significatifs, n’importe quoi qui pourrait la conduire jusqu’à leur auteur. Bizarrement, elle se sent proche de Lucy, de Scarlet et de l’inconnue des temps anciens retrouvée dans le Saltmarsh, comme si elles étaient toutes les quatre intrinsèquement liées. De plus, Cathbad l’intrigue, et comme c’est elle qui a donné son nom à l’inspecteur, elle pense avoir une certaine responsabilité envers lui. En revanche, elle trouve assez insultant que Nelson l’imagine prête à tout laisser tomber au moindre coup de fil de sa part. Avant qu’il l’appelle, elle était occupée à préparer ses cours et à mettre à jour ses diapositives – le prochain semestre commence dans une semaine. Mais cela peut sans doute attendre quelques heures…”

Si l’archéologie de terrain est au centre de cette histoire, c’est surtout le site en question qui importe. Car ces marais salés forment un paysage singulier. À la Préhistoire, ces lieux n’étaient pas immergés. Ils recelaient déjà toute une symbolique, tel un trait d’union entre la terre et la mer, entre la vie et la mort. On peut penser que s’y tenaient des cérémonies votives, sacrificielles. Comme dans certaines tourbières, bien qu’il s’agisse plutôt de rias. Dans ces prés salés marécageux, on est au cœur de la nature à l’état brut, au milieu des oiseaux marins en toute liberté et de la végétation des vasières. Un décor riche pour qui sait l’apprécier, s’approprier sa beauté sauvage, ce qui est le cas de Ruth Galloway.

C’est la première enquête réunissant l’archéologue Ruth et l’inspecteur Nelson, qui seront les héros d’une deuxième affaire dans “Le secret des orphelins”. L’intrigue avance au rythme des situations énigmatiques et des investigations, scientifiques et policières. Mais l’auteure laisse une large place à la vie personnelle du duo. Si Harry Nelson ne se montre pas toujours agréable, cela tient autant à son passé de flic qu’à une vie de couple dépassionnée. Si Ruth Galloway est une universitaire reconnue, son vécu privé a été moins brillant. Elle garde la nostalgie de l’époque où elle effectuait des fouilles en équipe, et "intériorise" ses sentiments. Tous deux constituent un duo improbable, c’est bien pour ça que leurs tribulations séduisent.

Mystérieuses disparitions de fillettes, références aux croyances d’autrefois, paysage inhabituel, narration souple, autant d’éléments contribuant à rendre passionnant ce roman d’Elly Griffiths. Désormais disponible en format poche.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
elly griffiths



Le Secret Des Orphelins

livrenpoche
Chercher elly griffiths



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar