Maurice GOUIRAN

MAURICE GOUIRAN

L'arménienne Aux Yeux D'or


Aux éditions JIGAL


Visitez leur site

108

Lectures depuis
Le dimanche 26 Mars 2006

L'arménienne Aux Yeux D'or GOUIRAN18

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
-L\'arménienne aux yeux d\'or-
sur
Amazone
fleche

Une lecture de
L A

L A
« L'Arménienne aux yeux d'or » s'ouvre sur une histoire typiquement marseillaise : au terme d'une course-poursuite au travers de la ville, une BMW rate un virage et, deux tonneaux plus tard, percute un camion-citerne stationné sur le quai des Belges. L'explosion est instantanée. Trente-trois mille litres d'essence enflammés se déversent dans les eaux sales du vieux port et, les uns après les autres, les bateaux de luxe prennent feu… En résumé, « L'Arménienne aux yeux d'or » s'ouvre par l'incendie du vieux port.
Calambo et Bubble, deux jeunes qui ¦trafiquent dans le business de la carte bleue, sortent indemnes de cette aventure mais dubitatifs quant aux motifs de la poursuite. Calambo est d’autant plus perplexe qu'en regagnant son « domicile », il constate que celui-ci a été visité mais que rien n'a été dérobé…
La prudence étant la meilleure des attitudes, nos deux compères en compagnie de Lila, décident de se retirer, de se mettre au vert au bord de la mer. Mais sur la route qui les mène vers la plage de Beauduc, ils constatent qu'ils sont suivis. Heureusement, il leur faut franchir le bac de Barcarin, qui traverse le Rhône, avant d'atteindre leur refuge…. Heureusement, sinon comment auraient-ils fait pour semer leurs poursuivants ?
Quasiment au même moment, Levon Balyan pousse la porte du Beau Bar avec l'impression du déjà-vu. Pourtant il n'a pas mis les pieds à Marseille depuis cinquante ans, depuis qu'il est parti aux États-Unis.

A partir de cet instant le roman bascule. L'histoire ce fait Histoire… et nous nous « réveillons » le 24 avril 1915 sur les berges du Bosphore, à Istanbul, le jour où 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre de Talaat Pacha ministre de l'Intérieur du gouvernement Saïd Halim.
Les exagérations, la fantaisie, l'exubérance et les galéjades qui faisaient la chair de ce récit cèdent la place au drame, à la haine, à la folie des hommes mais aussi à l'amitié et à la solidarité.
En scientifique, Maurice Gourian dresse la liste des faits et des dates qui ont rythmé le calvaire des arméniens. Un chiffre retient particulièrement son attention : à la fin de l'été 1915, les deux-tiers des arméniens de Turquie, soit environ 1,2 millions de personnes, auront péri.
Au terme de cet exposé, extrêmement documenté, une évidence s'impose : les Arméniens de Turquie n'ont pas été victimes de ratonnades ou de pogroms particulièrement sanglants, ils ont été les victimes d'une politique délibérée et planifiée visant à leur extermination. Ils ont été les victimes du premier génocide du XXe siècle.
Pour preuve ce télégramme de Talaat Pacha :
«Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l'âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n'ont pas leur place ici».

Certes « L'Arménienne aux yeux d'or » constitue un témoignage poignant tant les faits qu’il rapporte, sur cet exode forcé de tout un peuple, sont dramatiques ; certes, il éveille le nécessaire devoir de mémoire… mais au-delà de la compassion il rappelle avec force tout ce que la civilisation doit aux Arméniens, la dette imprescriptible qu'elle a contractée à leur égard. Beaucoup d'entre eux furent parmi les premiers à se dresser contre le nazisme, à rejoindre la MOI et à l'instar de Missak Manouchian ; beaucoup tombèrent sous les balles SS, « sans haine pour le peuple allemand ».

Au final « L'Arménienne aux yeux d'or » est non seulement un ouvrage passionnant, tant l'intrigue romanesque est menée de main de maître, qu’elle est aussi salutaire par l’exactitude et la force de son témoignage.

Autres titres de
Maurice GOUIRAN



Et L'été Finira

Et L’été Finira

Franco Est Mort Jeudi

La Mort Du Scorpion

Le Sang Des Siciliens

Le Théorème De L’engambi

Les Chèvres Bleues D'arcadie

Les Vrais Durs Meurent Aussi

Marseille La Ville Où Est Mort Kennedy

Putains De Pauvres !

Qui A Peur De Baby Love ?

Sous Les Pavés, La Rage

Sur Nos Cadavres, Ils Dansent Le Tango

Terminus Ararat

Train Bleu, Train Noir

livrenpoche
Chercher Maurice GOUIRAN    sur
Pour réagir
à cette chronique
sur le Forum
Pour réagir sur le forum du RayonPolar

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Régie publicitaire internet


Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique


PageRank Actuel