mourir en beauté de Jean-pierre FERRIERE


Mourir En Beauté FERRIERE35

JEAN-PIERRE FERRIERE

Mourir En Beauté


Aux éditions H & O


Visitez leur site

2557

Lectures depuis
Le mercredi 30 Janvier 2008

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
mourir en beauté
sur
Amazone


fleche
fleche

Jean-pierre FERRIERE




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER  
 

Marion, 36 ans, est comédienne dans la troupe de théâtre de la Harpe, à Paris. Elle a une relation adultère avec Frédéric, un de ses partenaires. Mère d’un fils de 13 ans, Marion est l’épouse du jaloux Guillaume, directeur de société. Afin d’égarer ses soupçons, Marion prétend que Frédéric est l’amant de Christophe, un jeune journaliste fréquentant la troupe. Sceptique, Guillaume invite le duo pour un week-end chez eux, à Montfort-l’Amaury. S’ils jouent la comédie au mari, Christophe s’avoue réellement amoureux de Frédéric. Il se garde bien de révéler ses sentiments.

Par un concours de circonstances, Frédéric est engagé pour le principal rôle masculin du prochain film de Diane Dubail. Si le statut de future star l’excite peu, il devient bientôt l’amant de Diane. Ce que Marion ne tarde pas à deviner. Pour s’éloigner de Frédéric, Christophe décide de se marier - sans passion - à une amie d’enfance. Quand Guillaume est découvert mort, on écarte vite la thèse du suicide. Un fichier important pour sa société aurait été volé.

Marion et ses amis mentent sur leurs alibis respectifs. Mais le bienveillant policier chargé du dossier pense qu’aucun d'eux n’a assassiné Guillaume. Tandis que l'enquête progresse, une page se tourne. Marion collabore avec l’associé de son mari. Diane et Frédéric sont à Nice pour un film. Christophe se marie, et les rejoint avec sa jeune épouse. L'avenir leur réserve encore des surprises...

Une comédienne préférant son confort bourgeois, un mari infidèle mais jaloux, un journaliste peu sûr de sa sexualité, un acteur ne visant pas la gloire, et quelques autres personnages forment une galerie de portraits très réussis. Chez Jean-Pierre Ferrière, pas de brutalité, de violence physique, mais une subtile force des sentiments. Et l’implacable destin, non sans noirceur, de ses attachants héros. Quant au petit monde du spectacle, il est toujours habilement décrit par l’auteur. Celui-ci offre des clins d’œil à ses lecteurs attitrés, avec la présence de Florence Farnèse, et de petits détours par la ville de Châtignes. Cette version remaniée de L’ami de cœur est un réel bonheur de lecture.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Mourir En Beauté

de
RENE BARONE

RENE BARONE

4° de couverture :

Au départ : un mensonge de rien du tout, un de ces petits arrangements avec la réalité dont Marion, comédienne de théâtre, est coutumière. Après tout, prétendre que son amant est homosexuel pour détourner les soupçons d’un mari jaloux, ce n’est pas si grave ! Mais voilà que ce mensonge enfle, rebondit, prend une ampleur inattendue, provoque des drames et même un crime ; un premier crime…

Qualifié d’« éclair de génie » par Michel Lebrun dans L’Année du polar 1987, ce roman est sans aucun doute l’un des plus cruels et des plus perspicaces de l’auteur des Relations de plage et de Service de nuit (H&O).

               

Mourir en beauté est la réédition de L’ami de coeur (Livre de Poche, 1985) et fait partie de ce qu’on pourrait appeler la période “Rose-Noir” de Jean-Pierre Ferrière, après sa période “Humour” à la Chouette et “Noire” au Fleuve du même nom.

On retrouve dans ce livre l’univers familier du monde du cinéma qu’il connaît parfaitement et qu’il dépeint à merveille, nous faisant partager les espoirs et les déceptions des comédiens courant les castings, rêvant du rôle qui les sortira de l’anonymat.

Dans ce roman la partie criminelle est presque secondaire, l’intérêt réside plus dans le comportement des personnages, leur évolution après le mensonge de Marion. Un tout petit  mensonge qu’on imagine sans importance mais qui va avoir des conséquences imprévisibles et va bouleverser la vie de ses compagnons.

On aime les dialogues incisifs, les répliques qui font mouche “Au fond, le châtiment de la femme adultère consiste à ne pouvoir raconter à son mari comment son amant lui fait l’amour...”, ou encore “Si le film déçut les critiques qui parlèrent de Hichcôte d’azur et de Série Noire trop longtemps exposée au soleil...”.

On retrouve la ville de Châtignes avec son “Mail, vaste promenade plantée de marronniers et surtout l’atmosphère débilitante de la petite ville repliée sur elle-même et battue, neuf mois sur douze, par une pluie dont ses habitants ne pensaient pas à se plaindre car elle avait, à leurs yeux, le mérite d’éloigner étrangers et touristes...” ville mélancolique que J. P. Ferrière a utilisé dans plusieurs de ses romans et qui apparaît un peu comme un acteur de second rôle qu’on apprécie tout comme l’actrice Florence Farnèse qui traverse plusieurs de ses romans et fait qu’on se trouve en pays de connaissance.

On sourit au clin d’oeil qu’il fait à ses propres romans, comme le film  “la mort n’a pas de faux cils” qui est le titre d’un de ses romans, plus loin un des personnages imagine une idée de scénario, il s’agit du début de  “Le trouble crime” paru lui aussi en 1985 au Fleuve Noir !

Pour tout cela et le reste Mourir en beauté est une belle réussite qui méritait une réédition et qui devrait satisfaire les amateurs de suspens et d’intrigues originales.

Autres titres de
jean-pierre ferriere



Cinemaniaques

Dérapages

Des Relations De Plage

Haine, Ma Soeur Haine

Haine, Ma Soeur Haine...

La Mort Qu'on Voit Danser

La Seine Est Pleine De Revolvers

Le Passage Du Gay

Les Tenebreuses

Ma Mort Aura Ton Visage

Meurtres En Bonus

Retour En Noir

Rictus

Service De Nuit

Vénéneuses
livrenpoche
Chercher jean-pierre ferriere



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar