Branches Obscures FROBENIUS193

NIKOLAJ FROBENIUS

Branches Obscures


Aux éditions ACTES SUD


Visitez leur site

345

Lectures depuis
Le vendredi 19 Fevrier 2016

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Branches obscures

sur
Amazone

fleche
fleche

Nikolaj FROBENIUS




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

En Norvège, Jo Uddermann est marié avec Agnete, qu'il connaît depuis leur scolarité. Ils ont une fille âgée de six ans, Emma. Ils habitent à Frysjaveien, dans la banlieue d'Oslo. Jo a hérité cette maison de son défunt père, qui fut agent des pompes funèbres associé avec son oncle. La fille de ce dernier, sa cousine Jenny, est aujourd'hui dans la police. Jo reste en très bons termes avec elle. Jo est un écrivain quelque peu connu. Il vient de publier un roman autobiographie intitulé "La craie". L'histoire s'inspire avec une grande véracité d'un épisode de son adolescence. Quand il avait treize ans, un élève de sa classe provoqua un incendie dans le gymnase du collège.

À l'époque, Jo avait une allure d'intello à grosses lunettes, tandis que son copain Georg, le fautif, était un ado singulier ressemblant à un gnome aux cheveux blancs. Tous deux composaient ensemble des bandes-dessinées, sur des thèmes assez cruels initiés par Georg. Vingt-deux ans plus tard, Jo pense que son ami était animé par un "plaisir du mal", de la destruction. Dans leur classe, ils côtoyaient deux filles complètement dissemblables. Agnete, la future épouse de Jo, était du genre réservée et studieuse, se tenant en retrait, refusant de se livrer vraiment. Un trait de caractère qui reste vivace chez elle, bien longtemps après. Agnete était dans l'ombre derrière Katinka, sa meilleure copine.

Katinka était une fille flamboyante, extravertie. Par la suite, elle fut quelque peu mêlée à des affaires pas nettes. D'autant que son compagnon Vebjørn, autre élève de leur classe d'alors, fit un séjour en prison pour vente de stupéfiants. Jo et Georg masquaient mal leur attirance pour Katinka, au temps du collège. L'adolescente avait un rapport trouble avec eux, se méfiant un peu de Georg, plus proche de Jo. C'est par Greta Nymann, la mère de Georg, que Jo apprit par hasard que celui-ci était mort en Irlande. Elle ne donna guère de précision. C'est cette rencontre de hasard avec Mme Nymann qui incita Jo à écrire "La craie", l'histoire de Georg. Il sollicita le témoignage de Katinka, un prétexte pour renouer avec elle. Tous deux trouvèrent l'occasion de devenir intimes.

Le livre de Jo connaît un certain succès de la part des critiques. L'interview-télé de l'auteur se passe de façon satisfaisante. Encore que Jo ne soit pas totalement sûr de sa prestation. Quelques signes lui donne à penser qu'un inconnu rôde autour de sa famille. Le cadavre de Katinka est découvert près du chalet où elle résidait. Jo l'avait revue récemment encore. Sa cousine Jenny ne tient à l'impliquer en aucune manière, mais la collègue de la policière, Thea, s'avère beaucoup plus suspicieuse. Ayant compris que Jo l'avait trompée avec Katinka, Agnete quitte la maison avec leur fille Emma. Faut-il suspecter Vebjørn du meurtre de Katinka ? Quand Jo se retrouve face à un élément du passé, il risque de s'enfermer dans une maussade paranoïa. Jenny ne paraît pas croire ce qu'il lui raconte. Le danger qui plane semble pourtant bien réel…

Nikolaj Frobenius nous présente une sorte de conte funeste autour du métier d'écrivain, et de la création littéraire. Il y a là une référence avouée à “La part des ténèbres” (The dark half) de Stephen King, même si le scénario est très différent. C'est probablement David Goodis (1917-1967) qui, dans l'esprit, influence le plus ce roman. Le héros a une pensée pour son histoire personnelle, “ses démons intérieurs et son alcoolisme croissant, son manteau élimé, et son frère attardé mental. Goodis était l'écrivain tragique classique, manifestement talentueux, mais chroniquement malchanceux, il lui manquait la confiance en soi nécessaire et il s'était fait exploiter par des producteurs de cinéma cyniques.” Avant tout, David Goodis est l'écrivain du destin, de la fatalité, de la descente aux enfers. C'est, toutes proportions gardées et sans les comparer, ce qu'exploite ici Nikolaj Frobenius.

L'intrigue est pleine de mystère, d'interrogations. On va même replonger dans des scènes datant de l'adolescence des protagonistes afin de mieux comprendre. La famille du héros est sans doute menacée, mais c'est quelque chose de plus "intérieur" qui sera en péril. Un suspense de très belle qualité, mais aussi une réflexion sur la position de l'écrivain : “Tout ce que je vois autour de moi a l'air si faux, si fabriqué. Le monde est une scénographie branlante, les hommes sont de mauvais comédiens […] Le sentiment de les percer à jour est convaincant, mais je ne sais pas ce que j'ai démasqué. Si ce n'est que tout est faux, et que la vie est sans nécessité.” Nikolaj Frobenius signe là un roman qui ne recèle que des atouts favorables.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
nikolaj frobenius



Je Vous Apprendrai La Peur

livrenpoche
Chercher nikolaj frobenius



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
LinkJuice.io


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar